Standard Chartered surfe toujours sur l'Asie

 |   |  207  mots
Standard Chartered tire plus que jamais profit de sa présence en Asie. Ses bénéfices ont bondi de 10 % au premier semestre à 3,1 milliards de dollars, soit 2,34 milliards d'euros. À l'image de l'ensemble des banques occidentales, « StandChart » a profité de la chute de ses provisions pour risques de crédit. Celles-ci ont baissé de 60 % à 437 millions de dollars. Malgré cette belle performance financière, les marchés ont sanctionné les résultats commerciaux de Standard Chartered. Son produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires, a stagné par rapport au premier semestre 2009, à 7,92 milliards de dollars. Ce sont notamment les activités de banque de détail qui ont déçu avec une progression de 8 % à 2,9 milliards de dollars alors que les analystes attendaient 3 milliards. Le cours de la banque a perdu 4,9 % à la Bourse de Londres. En revanche, les activités de banque d'investissement ont bien résisté alors que l'ensemble du secteur a subi une baisse forte de 30 % à 50 %. Là encore, StandChart a bénéficié de son implantation en Asie où les marchés restent très actifs. Un argument supplémentaire pour ses actionnaires qui lui ont demandé d'étudier une délocalisation de son siège en Asie pour éviter de payer la taxe bancaire en Grande-Bretagne. M. Pe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :