La Ratp Sort à bon compte du capital de Transdev

 |   |  156  mots
La RATP profite de la fusion entre Veolia Transport et Transdev pour augmenter sa présence hors d'Île-de-France. La Régie détenait 25,6 % du capital de Transdev depuis 2002, un partenariat qu'elle n'a jamais réussi à faire vraiment fructifier. En contrepartie de sa sortie de Transdev signée lundi soir, elle récupère pour 340 millions d'euros d'actifs. Un tiers d'entre eux proviennent de Veolia et le reste de Transdev. Cette opération a « respecté nos intérêts. Nous avons réalisé une plus-value sensible dans cette affaire et devenons le premier opérateur de transport public sur la France », a souligné le PDG de la RATP, Pierre Mongin. Le groupe renforce ses positions dans des villes moyennes en Rhône-Alpes, Champagne-Ardenne et Centre ainsi qu'en Italie, Grande-Bretagne et Suisse. RATP Dev, la filiale qui récupérera ces actifs, verra sa taille tripler, avec un chiffre d'affaires pro forma de 620 millions d'euros. I. S.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :