ArcelorMittal perd 3,7 milliards d'euros en 2012, ses perspectives 2013 applaudies en bourse

 |   |  258  mots
trong>ArcelorMittal a annoncé une perte nette de 3,73 milliards de dollars pour 2012. Cette perte est consécutive à des dépréciations d\'actifs et à des coûts de restructurations.Le sidérurgiste a ainsi annoncé une dépréciation pour écarts d\'acquisition de 2,5 milliards de dollars. Cette dépréciation \"résulte de l\'affaiblissement de l\'environnement macro-économique et du climat du marché en Europe\", explique le groupe. Au total, les dépréciations d\'actifs se sont élevées à 4,3 milliards de dollars en 2012.La branche aciers plats carbone Europe a enregistré une perte opérationnelle de 2,2 milliards d\'euros au quatrième trimestre. Cette division avait été en proie à de nombreux conflits sociaux après l\'annonce d\'ArcelorMittal de fermer des lignes de production en Belgique, et des hauts-fourneaux de Florange en Moselle. Une manifestation de métallurgistes français, belges et luxembourgeois est d\'ailleurs prévue ce mercredi devant le parlement européen à Strasbourg.Ebitda positiveCela n\'a pas empêché l\'exploitation de rester excédentaire dans son ensemble même si elle s\'inscrit en baisse de 30% par rapport à l\'année précédente. ArcelorMittal a ainsi dégagé un Ebitda à 7,08 milliards de dollars, là où le consensus tablait sur 6,96 milliards. La direction s\'attend même à ce que ce résultat soit en hausse en 2013.C\'est d\'ailleurs l\'information qui aura retenu l\'attention des marchés ce matin, puisque le titre ArcelorMittal progressait de 2,37% à l\'ouverture de la bourse de Paris ce mercredi matin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :