en brefCrise politique et effusion de sang au KirghizistanD...

 |   |  202  mots
en brefCrise politique et effusion de sang au KirghizistanDe violents affrontements ont éclaté mercredi à Bichkek, la capitale du Kirghizistan, entre la police et des militants de l'opposition réclamant la démission du président Kourmanbek Bakiev. Ailleurs dans le pays, des manifestants ont pris d'assaut des bâtiments officiels. Les heurts ont fait près de 100 morts dans le pays. L'un des leaders de l'opposition kirghize, Omourbek Tekebaïev, a demandé aux dirigeants de ce pays d'Asie centrale de démissionner et de transmettre le pouvoir à l'opposition. De son côté, le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a lancé un nouvel appel pressant à la retenue et au dialogue afin d'éviter de nouvelles effusions de sang. La Banque Mondiale a engagé 100 milliards de dollars depuis deux ans La Banque mondiale a annoncé mercredi que ses engagements financiers depuis juillet 2008, juste avant le plus fort de la crise financière, avaient atteint la barre des 100 milliards de dollars, « un record » selon l'institution. Ces engagements comprennent des prêts, des subventions, des investissements dans le secteur financier, et des garanties pour aider des projets privés, répartis dans les pays pauvres et à revenus moyens parmi les 186 États membres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :