PSA mise sur sa nouvelle Peugeot 408 dans le Mercosur

 |   |  297  mots
PSA a inauguré, vendredi dernier, la nouvelle ligne de production de la berline Peugeot 408 en Argentine. Une grande première à Palomar, dans la banlieue de Buenos Aires, où l'investissement se monte à 100 millions d'euros. Pour une production prévue de 40.000 exemplaires par an, dont 8.000 réservées à l'Argentine. Le solde sera destiné aux autres pays d'Amérique latine, notamment le Brésil. PSA va ainsi contrer son... compatriote Renault, qui démarre actuellement la fabrication de sa rivale, la Fluence, dans son usine argentine de Cordoba (voir « La Tribune » du 27 octobre). Avec un investissement du même montant que celui de PSA.Comme la Fluence, dérivée de la compacte Mégane européenne, la Peugeot 408 est extrapolée d'une 308. C'est un modèle spécifiquement dessiné pour les pays émergents, avec son allure classique et flatteuse de berline à quatre portes statutaire. La 408 est déjà fabriquée depuis le début de l'année à Wuhan, en Chine, où les cadences prévues sont de 100.000 exemplaires par an. La 408 devrait arriver également en Russie, sur les chaînes de Kalouga, à 180 kilomètres de Moscou.PSA essaye de personnaliser les véhicules pour les adapter aux desiderata locaux. Conformément à ce que font Volkswagen, GM, Fiat. En Amérique du Sud, PSA a ainsi lancé, au printemps dernier, un pick-up spécifique, le Peugeot Hoggar, combinaison d'une Peugeot 206 restylée et d'un utilitaire Partner. Développé au Brésil, ce véhicule est fabriqué sur le site de Porto Real, dans l'État de Rio. Moyennant plus d'une quarantaine de millions d'euros d'investissement. Avec ces véhicules, PSA espère décoller dans les pays émergents. Dans le Mercosur, il reste encore faible, avec 124.587 ventes sur neuf mois au Brésil où sa pénétration atteint 6,6 % (6,1 % en 2009).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :