Mario Monti : "La crise a révélé un certain déficit démocratique"

 |   |  176  mots
\"Il est important que les citoyens soient assurés que la décision prise à l\'échelle européenne est bien une projection de la démocratie au niveau national\" : Mario Monti juge l\'organisation politique européenne perfectible et le fait savoir. \"La crise a révélé un certain déficit démocratique\" estime-t-il dans une interview accordée au Figaro et publiée sur le site du journal lundi soir.  Le chef du gouvernement italien depuis un an juge par ailleurs que la France ne doit pas trop attendre pour lancer des réformes structurelles. \"Il ne faut pas attendre la pression des marchés pour réformer\" prévient-t-il.Interrogé sur la volonté allemande de réformer les traités européens dès 2015, le dirigeant italien considère que \"Les institutions européennes doivent évoluer avec leur temps\". Mario Monti est le co-auteur, avec la député européenne Sylvie Goulard, d\'un ouvrage intitulé \"De la démocratie en Europe\" (Flammarion) qui sortira mercredi 14 novembre en France comme en Italie. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :