Volkswagen et Toyota confrontés à des défauts sur des véhicules en Chine et aux Etats-Unis

 |   |  253  mots
Mauvais week-end pour Volkswagen et Toyota. Les autorités chinoises ont sommé le constructeur allemand de rappeler ses véhicules équipés d\'une boîte de vitesse robotisée DSG (pour Direktschaltgetriebe), qui peut être utilisée en mode manuel, mais sans avoir à débrayer. Une enquête de l\'autorité de contrôle chinoise a conclu que \"les défauts des boîtes de vitesse DSG pouvaient entraîner des pannes de moteur et provoquer des dangers cachés pour la sécurité\". Quelque 500.000 véhicules seraient concernés selon la télévision nationale CCTV. Un porte-parole de Volkswagen a affirmé que l\'entreprise \"n\'épargnerait aucun effort pour faire des progrès à l\'avenir\", a rapporté l\'agence Dow Jones.Pour rappel, Volkswagen a livré 2,8 millions de véhicules dans le premier marché automobile mondial en 2012, soit une hausse de 25% en un an. La majorité de ces véhicules (2,6 millions d\'unités) est produite sur place. Plus de 200.000 véhicules Toyota rappelés aux Etats-UnisDe son côté, le groupe nippon devrait rappeler 209.000 voitures tout-terrain de loisir aux Etats-Unis, des modèles FJ Cruiser construits entre 2007 et 2009. L\'agence de presse japonaise Kyodo en a fait état ce samedi. Cause de cette précation: un défaut possible des ceintures de sécurité susceptibles de se détacher. Pour l\'instant aucun n\'accident dû à ce problème ne serait à déplorer. Aucune confirmation du rappel n\'a pu être obtenue auprès du constructeur automobile samedi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :