L'indien Thermax profite de la pollution

Le groupe indien Thermax, qui fabrique entre autres des appareils purificateurs d'air et d'eau, prévoit de tripler ses ventes d'ici à 2016. En valeur, cela représentera un montant de 20 milliards de roupies (287 millions d'euros). Thermax a conclu des partenariats avec les américains General Electric et SPX, et l'allemand Wehrle-Werk pour capter une partie du marché en pleine expansion de la lutte contre la pollution. Thermax doit composer avec la concurrence de Ion Exchange dans le domaine du traitement de l'eau et avec BOC India dans le contrôle de la pollution de l'air. Chaque jour, 1.000 enfants âgés de moins de 5 ans meurent à travers le pays à cause de la pollution.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.