Je ne crois pas qu'il y ait un monde d'après et un monde d'a...

Je ne crois pas qu'il y ait un monde d'après et un monde d'avant : il y a un monde qui évolue, plus global que jamais, qui change de plus en plus vite. L'évolution de l'industrie et du commerce automobile l'illustre. Ce monde en mutation accélérée, nous le vivons au quotidien. Quelles qualités les leaders doivent-ils avoir pour faire face au défi de l'avenir ? Ils doivent avoir une conscience aiguë de l'espace temps : être capables de penser « global », et de penser vite. Pour paraphraser René Char, ils doivent penser en stratèges et agir en primitifs : dans un monde incertain aux tendances volatiles, savoir déceler les tendances lourdes qui vont dessiner l'avenir. Transformer ces opportunités en réussites par une exécution rapide et rigoureuse de la stratégie. Définir des objectifs clairs et tout mettre en oeuvre pour les atteindre. L'engagement stratégique de Renault dans la voiture électrique l'illustre, tant par sa dimension visionnaire que par sa mise en oeuvre globale et rapide. Mais aucun leader ne parvient à déployer sa stratégie, aussi excellente soit-elle, s'il n'entraîne pas toutes ses équipes, en disant ce qu'il fait, et en faisant ce qu'il dit. Le vrai dirigeant doit être à la fois leader, coach et éclaireur pour leur donner envie, en donnant du sens à leur action, en les accompagnant.Jérôme Stoll (Promotion 1989)Directeur général adjoint, directeur commercial de Renault

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.