Washington valide sous conditions la fusion entre Nyse Euronext et Deutsche Börse

 |   |  195  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En Europe, la Commission européenne a émis des réserves à cette fusion, s'inquiétant notamment des risques pour la concurrence sur le marché des produits financiers dérivés.

Le département américain de la Justice a validé jeudi sous conditions la fusion entre Nyse Euronext et Deutsche Börse, une opération de neuf milliards de dollars (6,9 milliards d'euros) qui, en Europe, inquiète les autorités de la concurrence.

D'après les conditions fixées par le département, International Securities Exchange (ISE), le marché d'options sur actions aux Etats-Unis de Deutsche Börse, devra céder sa participation de 31,5% dans Direct Edge, quatrième opérateur boursier des Etats-Unis.

En dépit de cette cession, Deutsche Börse et Nyse doivent continuer à fournir certaines prestations à Direct Edge, a précisé le département de la Justice.

En Europe, où les discussions durent depuis plusieurs semaines, la Commission européenne a émis des réserves à cette fusion, s'inquiétant notamment des risques pour la concurrence sur le marché des produits financiers dérivés.

Les deux opérateurs avaient fait savoir qu'ils abandonneraient leur projet de fusion si on exigeait d'eux la cession de leurs plate-formes de dérivés Eurex ou Liffe. La décision de la Commission européenne n'est pas attendue avant janvier ou début février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :