Les Marocains conquérants d'Afrique (7/11) : Othman Benjelloun, le "vieux lion"

 |   |  374  mots
Othman Benjelloun, PDG de Finance.com,  est le vieux lion du business marocain.
Othman Benjelloun, PDG de Finance.com,  est le "vieux lion" du business marocain. (Crédits : DR)
À 84 ans, Othman Benjelloun, PDG de Finance.com,  est le "vieux lion" du business marocain. Il est une figure éminente de ces entrepreneurs marocains "intercontinentaux" qui déploient leurs entreprises au sud, mais également en Europe.

Première fortune privée du Maroc selon Forbes, Othman Benjelloun a été un précurseur de la stratégie de développement sur le continent africain, dès la fin des années 1990. Associé à tous les grands "deals" des vingt dernières années, il a montré qu'il ne craignait pas les "jeunes loups" et la génération suivante, comme lorsqu'il annonce récemment un partenariat inédit dans la bancassurance avec Moulay Hafid Elalamy, que certains considéraient pourtant comme un rival.

D'ailleurs, lorsqu'il parle de l'avenir de son groupe, Benjelloun n'hésite pas à se projeter sur des temps longs, semblant faire fi de son âge et répétant à l'envi que la « bonne génétique » familiale avait permis à sa mère de mourir centenaire. Toutefois, des débats récurrents agitent le landerneau économique marocain sur sa succession, les deux enfants de Benjelloun n'étant visiblement pas associés au business et aucun « dauphin » n'ayant été désigné à ce jour.

Précurseur en Afrique et incubateur de talents

Après avoir pris le contrôle de la Royale marocaine d'assurances (1988), Benjelloun rachète au milieu des années 1990 la Banque marocaine pour le commerce extérieur (BMCE). Une date clé. Suivront le rachat d'une deuxième compagnie d'assurance, Al Wataniya, puis la diversification dans les télécoms au moment de la libéralisation. Ce sera Meditel, opérateur créé avec Telefonica et Portugal Telecom.

Son appétit pour l'Afrique est précoce, à travers l'acquisition de la Banque de développement du Mali (BDM), et surtout de Bank of Africa, qui lui ouvre les portes de l'Afrique de l'ouest et donne aujourd'hui son nom à son vaisseau-amiral : BMCE Bank of Africa. Vénéré par ses collaborateurs avec lesquels il entretient une relation empreinte de proximité respectueuse, Benjelloun est également connu pour avoir été un « incubateur de talents » de tout premier ordre. L'ancien patron de l'ONA, Saad Bendidi est en effet passé par son groupe, de même que l'ancien ministre des sports, Moncef Belkhayat.

==

> Retour au sommaire du dossier « Le Maroc, porte d'entrée royale en Afrique », de notre supplément LA TRIBUNE AFRIQUE de LA TRIBUNE Hebdo n°142 du 18-24 septembre 2015.

Retour au SOMMAIRE EUROMED- AFRIQUE

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :