De l’art de diriger à L’Art pour diriger

 |   |  368  mots
(Crédits : DR)
Dans ce monde complexe, rapide, imprévisible, interpénétré, nous avons besoin de leaders capables de s'extraire des cadres de pensée traditionnels, de les croiser, d'en faire la synthèse et de mettre en beauté la complexité. Des leaders complets dans un monde complexe. Et si le leader de demain n'était ni le leader expert, ni le leader manager, ni tous ces sobriquets plus divers que variés mais l'artiste, hybride, penseur et faiseur, qui a su s'élever dans le monde immatériel de l'art tout en gardant les mains dans la glaise. La tête dans les étoiles et les reste dans les fondamentaux de la vie, ce que dépeignent et relatent nombre de tableaux, sculptures, textes, photographies, morceaux. C'est le propos du premier titre de notre « Sapiens Talk », au sein duquel nous croisons l'art au leadership. Voici un extrait de quelques pensées, libres.

Peut-être peut-on qualifier d'artiste celui qui a ce don de créer des objets hybrides, s'inspirant de différentes « disciplines ».  Certes très personnelle, voila une définition qui nous sied (nous = les bosons). Si l'on peut être un expert en arts plastiques, en dessin, en guitare, quand on mélange les arts, quand on dépasse la maitrise et la déclinaison d'une science pour aller vers la combinaison, alors devient-on un artiste, dans cette capacité à sortir des sentiers battus pour réinventer l'existant.

Cette aptitude à transcender les silos que l'on a dans la tête et qui jonchent nos sociétés est fondamentale dans des périodes de transition comme les nôtres. Longtemps nous avons pensé « expertise » et fait émerger des leaders qui étaient les meilleurs de leur discipline. Les meilleurs juristes, les meilleurs à retenir, les meilleurs à réciter, les meilleurs à démontrer, les meilleurs en maths. Désormais l'heure est à la systémique, la pensée complexe, la maïeutique et la cross-fertilisation. Ceux qui seront en capacité d'éclairer demain devront être à l'image du futur, complets et hybrides. C'est la fin du OU OU. Bienvenue dans le ET ET. Soit l'avènement du leader pluriel.

Mathématicien et philosophe, musicien et psychologue, écrivain et amiral, DJ et militant, peintre et orthophoniste. Ils sont ceux qui m'entourent et qui nourrissent cette réflexion que je partage ici. Les artistes ont souvent, dans leur construction personnelle, dans la façon dont ils vivent et déploient leur art, cette capacité développée à faire des ponts avec d'autres disciplines que la leur.

Demain nous devrons tous être des artistes, avec ce super pouvoir de « hacker » nos cerveaux et nos certitudes pour regarder les choses en transversal et sous des angles multiples. A la croisée des mondes, entre le matériel et l'immatériel, le cartésien et l'émotionnel, la discipline et la folie, les sciences humaines et les sciences dures, ceux qui façonnent le monde et ceux qui le pensent, l'esthétique et l'éthique, émergera peut être, de nouveau, un leadership de la créativité, de celui qui animait de Vinci. Pour le meilleur et surtout pour la reconnaissance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2017 à 18:51 :
Merci de tenter d'essayer de les réveiller tous mais ils n'ont pas les bases...

https://www.youtube.com/watch?v=2bjk26RwjyU

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :