Fairphone, le premier smartphone éthique

Améliorer les conditions de travail des ouvriers, vérifier l’origine des minerais et encourager le recyclage, voici les trois enjeux cruciaux du Fairphone, le tout premier Smartphone éthique.

1 mn

Menée par le designer néerlandais Bas van Abel, la société Fairphone a décidé d'adopter une démarche pragmatique pour transformer le secteur de l'intérieur.
Menée par le designer néerlandais Bas van Abel, la société Fairphone a décidé d'adopter une démarche pragmatique pour transformer le secteur de l'intérieur. (Crédits : Fairphone.com)

À l'origine du Smartphone, il y a la roche. Une quarantaine de minerais, de terres rares et de métaux sont nécessaires à son fonctionnement : l'étain, le coltan (minerai qui permet d'obtenir le tantale), le tungstène, l'or, etc. Dans certaines régions du monde, l'exploitation de ces minerais engendre une pollution considérable ; dans d'autres, elle est accusée de financer des conflits armés. Les mineurs y travaillent parfois dans des conditions pénibles et dangereuses.

Menée par le designer néerlandais Bas van Abel, la société Fairphone a décidé d'adopter une démarche pragmatique pour transformer le secteur de l'intérieur. En fait, elle achète ses minéraux dans la zone la plus à risque, en République démocratique du Congo (RDC), où elle espère soutenir les économies locales, tout en réduisant l'impact environnemental des activités d'extraction. Fairphone a donc sélectionné des mines certifiées et s'est associée à plusieurs initiatives capables de tracer l'ensemble de la chaîne suivie par les minerais... 

>> Lire la suite sur le site de notre partenaire LivingCircular

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.