Fairphone, premier smartphone 100% "équitable" ?

 |   |  536  mots
Fairphone.com
Fairphone.com (Crédits : Fairphone.com)
La société Fairphone a lancé un projet de fabrication d'un smartphone équitable, qui prend en compte les valeurs sociales et dont l'origine des matériaux est contrôlée. Le projet est financé par une levée de fonds directement auprès des futurs consommateurs, permettant de lancer la production grâce à l'avance de ces pré-commandes.

Après le café et le chocolat, voici le téléphone équitable . La société néerlandaise Fairphone a pour projet de proposer un smartphone alternatif, fabriqué dans une optique équitable et écologique. "Nous avons lancé le projet Fairphone avec un objectif simple mais ambitieux ? créer le premier smartphone entièrement équitable du monde", peut-on lire sur le blog de l'équipe du projet. Pour ce qui est des détails techniques, le téléphone sera équipé du système d'exploitation Android, doté de 16Go de mémoire et d'un écran de 4,3 pouces. Il pourra également accueillir deux cartes Sim, et sera équipée d'une batterie amovible, ce qui permet de la remplacer et la recycler si celle-ci est en fin de vie.

Le crownfunding comme mode de financement

Le prix du Fairphone est de 325 euros, ce qui semble raisonnable au vu des caractéristiques de celui-ci (à titre de comparaison, un iPhone 5 acheté seul coûte aux alentours de 650 euros). La société attend de recevoir un minimum de 5.000 pré-commandes sur son site pour pouvoir lancer la production. Actuellement, le projet a déjà atteint 62% de son objectif, soit un total de 3114 téléphones vendus. Il reste encore 15 jours pour passer commande, et la livraison est prévue pour l'automne prochain, exclusivement en Europe.
Le Fairphone est commercialisé « par défaut » sans chargeur : il s'agit d'un chargeur de type USB, très répandu et quasi universel. Dans un souci d'économie, les producteurs ont fait le choix de ne pas en envoyer un automatiquement, idem pour les écouteurs, afin de réduire au minimum l'impact environnemental. Il est cependant possible d'en ajouter un à sa commande lors de l'achat.

 

Des téléphones garantis sans "minerais du sang"

Comme expliqué dans la vidéo, la fabrication et la production du téléphone impliqueront le respect d'une charte rigoureuse en matière de conditions de travail et de qualité des matériaux utilisés. Le Fairphone a pour objectif de n'utiliser que des "bons" matériaux (tels que l'étain et le tantale), à l'inverse des minérais rares habituellement employés pour la fabrication de composants. Ces minérais, comme le coltan, sont récoltés dans des mines en Afrique (notamment en République Démocratique du Congo) et alimentent des conflits responsables de milliers de morts. Pour la production du smartphone, les développeurs ont fait appel à des sous-traitants dont les employés sont traités correctement. Une démarche qui s'inscrit dans la lignée des nombreuses contestations à l'encontre des conditions des salariés dans des entreprises telles que Foxconn, principal sous-traitant d'Apple.

Cependant, les concepteurs du téléphone sont conscients qu'atteindre 100% d'équitable est difficilement réalisable. "On peut au moins essayer de faire mieux que le statu quo actuel et aider à tirer l'industrie du mobile vers de meilleurs standards", déclarent-ils sur leur site. "Nous ne pouvons pas, par exemple, garantir que dans les mines avec lesquelles nous travaillons, les normes de sécurité soient parfaitement respectées", reconnaît la porte-parole de l'entreprise. Pour garantir la transparence de la provenance des matériaux, la liste des fournisseurs a été publiée sur le site.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2013 à 9:25 :
A priori, c'est très bien.
Un détail soulève toutefois des questions : opposer "bons matériaux" comme l'étain et le tantale d'un côté et "mauvais minerais" comme le coltan n'a sans doute pas beaucoup de sens puisque c'est précisément le coltan qui sert à produire du tantale (coltan signifie "colombite-tantalite).
a écrit le 30/05/2013 à 9:55 :
cette histoire de commerce équitable est une vaste blague je suis certain que si on examinait a fond le systeme on verrait que ce sont encore les intermédiaires qui s en mettent plein les poches
a écrit le 30/05/2013 à 9:15 :
un concept original et interessant. Nul doute que s'ils avaient embarqué une technologie 4G dès le départ, leur objectif serait déjà atteint, d'où une vente exclusive en Europe, car vendre un Smartphone 3G sans la 4G aux USA est désormais impossible.
Cela pose surtout la question du prix de vente des smartphones des autres fournisseurs et des marges indécentes réalisées par Apple/Samsung/etc..compte tenu des conditions de fabrication de leurs appareils, loin d'être "équitables"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :