Au secours, la gauche revient !

 |   |  812  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Albert Caen)
Avec son impôt "patriotique" de 75% sur les très hauts revenus, François Hollande marque son projet à gauche et remet le débat sur la justice fiscale au coeur de la présidentielle.

Nicolas Sarkozy a joué quitte ou double avec sa TVA sociale. François Hollande fait de même avec son super impôt sur les très très hauts revenus. Camp contre camp, droite contre gauche, la campagne présidentielle s'idéologise, avec des marqueurs symboliques forts autour du seul vrai sujet de clivage qui oppose les Français, l'impôt. La droite taxe le consommateur pour financer l'emploi. La gauche taxe les riches au nom de la justice fiscale et du patriotisme par temps de crise. 

Un pari audacieux

Avec sa taxe de 75% sur les revenus supérieurs à 1 million d'euros par an, François Hollande abat une carte décisive, dont l'avenir dira si, oui ou non, le pari était trop audacieux. Premier bénéfice, il réaffirme, au sein du parti socialiste, que c'est lui, le candidat, le seul "patron" de sa campagne. A voir la surprise non feinte de nombreux responsables, le coup est réussi. Ensuite, il confirme, à qui voudrait le contester, que son projet de bel et bien socialiste, à rebours de la campagne désastreuse de Lionel Jospin en 2002. Enfin, il copie, à sa manière, la "méthode Sarkozy", en reprenant l'initiative à un moment clef de la campagne, celui où les électeurs consolident leur choix.

Depuis son entrée en lice, le président-candidat a multiplié les effets d'annonce spectaculaires, fortement marqués à droite, dans le but évident de "chasser" les voix de Marine Le Pen. Un jour, ce sont des référendums sur des sujets aussi complexes que la formation des chômeurs ou l'immigration ; un autre, c'est l'obligation pour les titulaires du RSA de travailler un minimum de 7 jours par mois. Cette fuite en avant populiste contre l'assistanat ne trompe personne (qui croit vraiment qu'un référendum sur le chômage puisse résoudre le problème ?), mais la stratégie de l'Elysée marche plutôt bien sur le plan politique, au moins pour la campagne de premier tour, puisque l'écart entre les deux leaders de la présidentielle se resserre dans les sondages.

Moins que Roosevelt et... De Gaulle

Mais le chef de l'Etat n'a pas le monopole de la surprise. Avec sa sortie contre la « richesse insolente », François Hollande n'hésite pas à son tour à faire de la surenchère, dans le but évident de casser son image de "gauche-bobo" et de conquérir les voix des extrèmes. Le "candidat du peuple" est soudain dépassé sur sa gauche ! En fixant la barre de l'impôt anti-riches à 75% au-delà de 1 million d'euros, deux chiffres très symboliques, Hollande prend Nicolas Sarkozy à revers. 75%, c'est moins que Roosevelt, qui avait porté le taux marginal d'imposition à 90% aux Etats-Unis pendant la crise des années Trente. Et c'est moins que le taux de 80% qui prévalait en France sous De Gaulle, autre hérault du "redressement national". En appelant les 3.000 contribuables qui gagnent plus de 1.000.000 d'euros par an à "l'impôt patriotique par temps de crise", Hollande fait planer sur la France un petit air de mai 1981 à bon compte. La droite, c'est normal, crie à l'impôt "spoliateur" et à la "fuite en avant fiscale". Sarkozy pris de court, dénonce "l'improvisation" et "l'amateurisme". Mais le président oublie un peu vite que lui-même n'a cessé, depuis son discours de Toulon de l'automne 2008 de dénoncer les rémunérations « indécentes » de certains traders et grands patrons qui gagnent plusieurs milliers de Smic. Que sa ministre du budget, porte parole du gouvernement, Valérie Pécresse, a déclaré en septembre dernier que des rémunérations supérieures à 1 million d'euros étaient "extravagantes". Que certains patrons "patriotes", dont Maurice Lévy, Pierre Bergé, ont, à l'image des milliardaires américains menés par Warren Buffet, demandé que les « riches » soient plus taxés, au nom de la solidarité nationale. Ce à quoi François Hollande avait répondu du tac au tac : « que les riches ne s'inquiètent pas, nous arrivons... ».

Une vraie réforme fiscale, SVP

Inutile donc de feindre l'étonnement devant l'initiative prise par le candidat de la gauche. A lui en revanche de faire en sorte que son appel à plus de justice fiscale en France ne soit pas une Incitation à Sortir de France pour tous ceux, et ils sont nombreux, qui s'enrichissent non par la rente, mais par leurs talents, leur travail et leur mérite. Cela s'appelle une vraie réforme fiscale et c'est sur cela que François Hollande, comme Nicolas Sarkozy d'ailleurs, sont désormais attendus. Ne jouons pas à nous faire peur avec des taux d'imposition soit disant dissuasifs. Pendant la France des trente glorieuses, sous De Gaulle donc, le taux marginal supérieur de l'impôt sur le revenu était de 80% et cela n'a pas empêché la France de connaître la plus longue et plus forte période de croissance depuis 1945.

pmabille@latribune.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2012 à 23:28 :
Que ceux qui gagnent ces sommes considérables aient la possibilité de le déduire en mécénat ou en investissement "physique" dans des entreprises françaises.
Le vrai problème est la financiarisation qui fait qu'on gagne infiniment plus en "jouant" au casino de la finance qu'en investissant dans une entreprise.
Avoir des gains de 15 ou 20% est suicidaire dans une économie qui progresse de 1 ou3%
a écrit le 07/03/2012 à 18:26 :
Un grand air de Mai 1981 plutôt! Il suffit d'être à l'écoute des gens sur les lieux de travail,les jeunes surtout qui veulent,disent-ils "La redistribution des richesses"! Comme en 81! Sarkozy est comme Giscard à l'époque,victime de mensonges que voulaient croire ceux qui ont voté Mitterrand!
a écrit le 07/03/2012 à 11:24 :
La chasse aux « riches » est ouverte, chassons hors de France tous ces entrepreneurs qui créent nos emplois et la croissance. C?est tellement facile de créer de la richesse, d?ailleurs en France n?importe qui pourrait y arriver. Mais les français sont haut-dessus de ça, gagner de l?argent et faire marcher l?économie, et en plus donner un avenir à nos enfants ? Rembourser nos dettes ? Quelle horreur ! Il est bien plus noble de bosser 35h et/ou d?être fonctionnaire, en laissant la sale besogne de payer les impôts aux imbéciles qui bossent 60h, prennent des risques avec leur patrimoine, sacrifient leur vie de famille. 80% de l?impôt sur le revenu est payé par 20% des contribuables ? 50% des français ne payent pas d?impôt ? Pourquoi je paierais des impôts alors qu?il suffit de piquer leur argent aux riches ? Vous ne voulez pas en plus que je travaille autant qu?eux, que j?aille me former ? Et pourquoi pas créer mon entreprise et prendre mon destin en main pendant que vous y êtes ? On pique leur fric aux riches (et on ferme les frontières pour qu?il ne s?enfuient pas), comme ça l?état va me loger, me nourrir et me soigner gratuitement. Comment on fait quand il y a plus de « riches » ?
a écrit le 03/03/2012 à 8:05 :
J'attends avec impatience ce moment où....après toutes ces nouvelles taxes sur les plus "riches".....on se retrouvera devant notre réalité française en ayant démagogiquement corrigé la trajectoire de 200 Millions quand il faut trouver la même somme en Milliard !!! il va y avoir du "cocu" à la Bastille je vous l'annonce.

Au final c'est surtout très con pour nos enfants.
Réponse de le 04/03/2012 à 13:46 :
Les sciences économiques sont des sciences dont l?objectif est d?enrichir l?humanité, noble but, ce qui gâte le résultat, c?est que les sciences humaines sont directement victimes des gurus économiques.
Moralité laissons partir ceux qui tiennent les rennes, des jeunes loups attendent leurs places, même pour 10 fois moins (cela fait encore un bon paquet). Les pays d?accueil, c?est sur, n?attendent que tous ces surdoués du monopoly, les maitres des lieux des pays concernés, c?est sur, tous leur laisseront leur place, parce qu?il se dit en France, « qu?ils sont bons ». Chiche on cherche de nouveau vrai talent moins cher dès maintenant n?attendons pas que le capital ait prolétarisé tout le monde avant de s?attaquer à eux et d?en faire des prolos aisés. Vous croyez que c?est une déconnade, alors faites en le pari du contraire, si de la haut vous voyez vos enfants, peut-être regreterez vous votre pari.
a écrit le 03/03/2012 à 6:35 :
Article indigne d'un Economiste, car aux 75% , il faut ajouter parfois 15,5 % de CSG -RDS et parfois l'ISF à 1,8 % du capital .
Nous pouvons donc dépasser les 100% de taxation.
Quelle belle motivation pour les Entrepreneurs ?!
Réponse de le 04/03/2012 à 13:38 :
pas doue pour le calcul
a écrit le 03/03/2012 à 2:45 :
Il y a longtemps que nos responsables politiques (qui font preuve de beaucoup de bon sens lorsqu'il s'agit de leurs intérêts) ont trouvé la parade : ne pas avoir de salaire mais des indemnités non imposables ! Et cumuler un maximum comme François Hollande. Pour les autres c'est les impôts plein pot et on en rajoute toujours une couche.
a écrit le 02/03/2012 à 21:16 :
on ne compare pas l'après guerre avec la période d'aujourd'hui. ce qui fut ne sera pas . et ce pour des raisons évidentes: le monde a complètement changé socialement politiquement et économiquement ainsi que les mentalités. nous attendons toujours de M.HOLLANDE qu'il nous explique comment il va faire de la croissance et non de l'impôt. la croissance étant le seul moyen d'enrichir le peuple. voudra t-il ENFIN expliquer au peuple comment il va créer du travail ,des emplois, des salaires corrects. La justice sociale c'est le travail pour tous. nous attendons encore et toujours sa recette miracle.la levée des impôts n'a jamais créé des emplois.soulignons au passage que les emplois d'état sont de la dette.
Réponse de le 06/03/2012 à 15:07 :
La justice sociale c'est le travail pour tous, dites vous ?
Expliquez à votre idole comment y parvenir, parce qu'il n'a pas l'air de l'avoir compris...
a écrit le 02/03/2012 à 21:03 :
Bonsoir,
Pourquoi ne parle-t'on pas de tous ces gauchos qui ne bossent que quelques heures par an aux crochets des autres "riches".

Welcome au président des QUiches.
Réponse de le 04/03/2012 à 13:41 :
on te reconnais et on se marre
a écrit le 02/03/2012 à 20:16 :
Depuis 2007 , cinq années de relents de pétainisme et de féodalité administrative et à venir (peut-être,) cinq années de relents de collectivisme et la même féodalité administrative ( Relire Tocqueville) avec , dans l'ombre, un décoré de la francisque et ami du sinistre Bousquet...

Les politiques brutales de ces gouvernants de droite comme de gauche et de leurs - obligés - sont responsables de combien de suicide de salariés, de petits entrepreneurs, de personnes sans travail ou dans la précarité ?

a écrit le 02/03/2012 à 17:05 :
"conquérir les voix des extrèmes"... C'est grave, je suis circonflexe.
Sinon c'est bien connu seuls les extrémistes pensent qu'au delà du million d'euros de revenus annuels, on peut mettre encore un peu plus la main à la poche... Un peu comme de Gaulle quoi.
a écrit le 02/03/2012 à 16:57 :
Je ne pense pas qu?i l faut reproduire les événements qui ont abolis l?ancien régime couper les têtes n?est pas une bonne solution, c?est les ganglions, pour éviter la reproduction.
a écrit le 02/03/2012 à 16:52 :
C'est bien de faire appel au passé sans se faire traiter pour une fois de ringard des vieilles lunes !tout d'un coup le passé devient la béquille des thuriféraires habituels de la modernité ! Roosevelt , de Gaulle ,bien dis donc voila qui est en phase avec la mondialisation et les agences de notation ! Au point que nos nouveaux moralistes en oublient qu'à l'époque par exemple il n'y avait pas d'ISF ,ni de CSG , ni tout un tas de mesures fiscales et de taxations venant conférer à ces 75 % un petit air confiscatoire ! A ce niveau Mélenchon a plus de logique :a partir de 30000 euros par mois on prend tout ! étant à deux fois le SMIC je devrais en bon Français (patriote ? ) applaudir des deux mains ,mais pas mal de choses m'en empêchent y compris les nombreux passe droits envisageables ,types nouvelles niches fiscales dont pourraient profiter les immensément riches gravitant autour des milieux socialistes ! Ou d'autres mystères comme celui qui expliquerait qu'avec ses revenus Hollande ne paie que 5000euros d'impôts par an !
a écrit le 02/03/2012 à 16:47 :
les fonctionnaires donneraient le pays pour garder leurs acquis la preuve ?
LES GAUCHOS C EST QUOI ? la plupart des fonctionnaires
a écrit le 02/03/2012 à 16:37 :
Cher ami, l?histoire pourrait-elle se répéter ?
a écrit le 02/03/2012 à 16:37 :
oui bel article dommage que comme presque tous les commentateurs (et comme vous faites une comparaison internationale) vous ne tenez pas compte de la CSG RDS qui doivient représenter 8.5 à 9 (avec un abattement de 2% de la base pour les salaires, ou de 13 % pour les gens qui percoivent des revenus d'actions et ne sont pas au prelevement......cela fait donc compte tenu qu'une partie n'est pas déductible que le vrai taux serait aux alentours de 83/84 % et on oublie que le hollande avait émis une idée ??? qu'il a oublé de fusionner les deux ou trois impots (IR CSG RDS) la science fiscale est délicate et souvent on se melange les pinceaux meme pour des professionnels...
a écrit le 02/03/2012 à 15:37 :
je trouve choquant que de vulgaires ouvriers, seulement producteurs réels de richesses, osent exiger un salaire supérieur à 0,25 % du salaire de son (génial et si compétent) patron ! Et puis quoi encore ? Pourquoi pas l'abolition des Privilèges Aristocratiques tant qu'on y est, et l'abolition de la Monarchie ! Mais qu'elle époque vivons-nous, Marquise ,
a écrit le 02/03/2012 à 15:13 :
Si vous ne voulez pas de la tranche à 75% pour les salaires qui spolient les autres salariés de l'entreprise, alors il faut indexer le SMIC sur les plus hauts salaires.
Qu'on calcule un indice à partir des salaires les plus élevés, et qu'on indexe le SMIC dessus. Ça fera peut-être réfléchir les collectionneurs de jetons quand ils s'octroieront des augmentations.
Ne me dites pas que ces hauts salaires sont donnés à des êtres humains en mutation.
a écrit le 02/03/2012 à 14:41 :
Quand les français auront fini de voter à droite , la France se portera mieux !!!!
Réponse de le 02/03/2012 à 16:10 :
Je suis entièrement d'accord. La droite ne fait que détruire les services publiques et diviser les gens!!!!
a écrit le 02/03/2012 à 14:36 :
Le soucis des français, c'est quand on veut prendre pour exemple obligatoirement l'Allemagne, une culture bien différente de la nôtre (pourquoi pas la chine lol). Pourquoi ne pas faire comme l'argentine qui était presqu'en faillite et qui est allée à l'encontre des conseils du FMI et ils ont privilégié la consommation de leur peuple et des produits de leurs pays. Donc ils ont compris qu'un peuple heureux travaille plus qu'un peuple spolié et dont la seule solution qu'ils ont trouvé est la récession.
Je ne suis pas un économiste mais mathématiquement la récession ne peut générer que... LA RECESSION
a écrit le 02/03/2012 à 13:34 :
Elle est belle la République socialiste que François Hollande, nous promet. Lorsqu'on le voit singer François Mitterrand, sur toute les estrades de France, on se demande vraiment ce que les Français peuvent attendre d'un tel guignol. Mais c'est vrai que les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent.
Je suis simplement curieux de savoir, lorsqu'on verra, dans quelques mois, la France ressembler à la Grèce, combien de fans irréductibles de Hollande vont assumer leur choix.

Après 1981 voici 2012.....en espérant que le Français cette fois, comprendront au bout de 5 ans


Réponse de le 02/03/2012 à 14:11 :
Effectivement, les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent.
Pour n'avoir rien reçu du président actuel, j'espère que les français auront au moins compris qu'au bout de 5 ans (et j'en passe), ils n'ont rien à attendre du guignol qui nous gouverne actuellement.
a écrit le 02/03/2012 à 13:32 :
ceux qui trouvent que la fonction publique coute trop chère, seront les premiers a râler quand leurs enfants seront 40 par classe,puis quand on fermera le bureau de poste de leur quartier , puis quand leur maison brûlera ils trouveront qu'il n'y a pas assez de pompiers, puis qu'il n'y a pas assez de monde pour s'occuper d'eux a l'hopital et qu'il n'y a pas assez de maison de retraite pour se charger à leur place de leur parents etc...... pauvre raleur
a écrit le 02/03/2012 à 13:18 :
La situation du pays demande une autre politique que celle- menée par la droite et celle présentée par François Hollande, car les réalités vous apparaîtront en Mai. Quatre candidats sont en phases avec la situation que requiert l'économie: C'est Dominique de Villepin, François Bayrou, Marine Lepen,et Mr Dupont-aignant . Il faudrait que l'attention des électeurs se porte plutôt vers ces personnalités pour se sortir de cette chausse-trappe.
Réponse de le 02/03/2012 à 15:45 :
Vous avez oublie Jean Luc Melenchon est-ce involontaire
a écrit le 02/03/2012 à 11:48 :
Plus terre à terre ! Hier dans C. dans l'air ( la 5 ) un invité disait = ne faites pas fuir les riches, le pays à un besoin urgent de remettre au travail 3 millions de chomeurs pour sortir du marasme ( c'est l'hopital qui se fout de la charité ) donc ceux qui ont coulé l'outil France en poussant au chomage de 1 à 2 millions de compatriotes ( pour seulement augmenter leur bien-être ) sortirait l'argent pour remettre le pays en marche... là c'est vraiment prendre les français pour des C... Le peuple quoique vous en pensiez n'à pas la mémoire courte.
Réponse de le 02/03/2012 à 14:25 :
Comment on peut être aussi c.....!!! donc les 1 à 2 millions de compatriotes au chomage, c'est de la faute des riches????? Qui finance les allocs??? hein? les bénéficiaires du rsa peut-être?? la France a besoin des riches, ne sont-ce pas ceux qui ont de l'argent?
Réponse de le 02/03/2012 à 16:05 :
C'est évident les riches sont ceux qui ont le plus d'argent, mais quand on veut financer les allocs ou le budget de l'état, on se tourne vers les non riches parce qu'ils sont plus nombreux?
Réponse de le 02/03/2012 à 16:10 :
S'ils sont riches c'edt grace aux pauvres cons d'ouvriers qui acceptent de trimer comme un chien pour 10000 e/ par mois.
Réponse de le 02/03/2012 à 16:48 :
10 000 euros par mois !!! Soit c'est une faute de frappe, soit vous n'avez aucune notion de ce que sont les rémuneration dans ce pays.
Réponse de le 05/03/2012 à 12:20 :
Non, c'est le salaire qu'un ouvrier percevra suite à la politique monétaire de Draghi, qui nous promet une jolie inflation !:)
a écrit le 02/03/2012 à 11:45 :
je rectifie le titre: enfin la gauche arrrive au secours!!! faut dire que l'etat democratique et republicain du pays est au plus mal; tout est saccagé; l'avenir de nos enfants absolument pas préparé: plus d'education, de santé, de police ,de justice; Sarkozi a tout faux depuis le débt
a écrit le 02/03/2012 à 9:39 :
« mais la stratégie de l'Elysée marche plutôt bien sur le plan politique, au moins pour la campagne de premier tour, puisque l'écart entre les deux leaders de la présidentielle se resserre dans les sondages. »

On ne doit pas lire les mêmes sondages : http://goo.gl/A81IO
Réponse de le 02/03/2012 à 15:07 :
zozo
a écrit le 01/03/2012 à 9:12 :
Le vrai problème de la France c'est le cout de la fonction publique qui pèse trop lourd. Réduisons drastiquement les dépenses, prenons des décisions fortes:
symboliquement, réduisons de moitié le nombre de députés et de sénateurs. cela ne changera rien au bon fonctionnement des institutions et qq centaines de millions seront économisés (400 ? 500?).
Réduisons le mille feuille administratif (regions, departements...) (QQ milliards économisés).
Continuons à dégraisser le mammouth et ramenons le cout de l'appareil "administratif" à 45/50%.
Bref, reformons l'appareil au lieu de chercher par tous les moyens à augmenter les cotisations et autres impôts qui nous tuent à petit feu.
Réveillons-nous, l' Etat Providence est mort, arretons de rêver.
Réponse de le 01/03/2012 à 10:35 :
Bonjour jl, je suis tout a fait d'accordmavec vous. Quand une famille va mal, elle arrete de manger du caviar et passe auxmepinards, l'etat devrait faire de meme!
Réponse de le 02/03/2012 à 9:41 :
Oui réduisons le mille-fuille administratif, mais non arrêtons cette folie qui consiste à ne pas remplacer les policiers, médecins, infirmières, enseignants qui partent en retraite. Prendre de la génération actuelle et former la génération coûte cher, oui, mais c'est le seul moyen de conserver une chance de se battre dans l'économie globalisée.
a écrit le 01/03/2012 à 4:58 :
Je n'avais pas connaissance de ce taux à 80% , mais je pense qu'a l'époque les revenus bénéficiaient d'un abattement de 20% plus 10 % non plafonnés ,au total même en cette période 1945 on était loin des 75% de hollande. Les journalistes devraient être plus précis!
Réponse de le 02/03/2012 à 16:43 :
pouvez-vous developper la formule pour les cancres, pour que l'on puisse rire
a écrit le 29/02/2012 à 19:11 :
Pour faire un titre pareil et ben i doit en avoir des pépettes le MABILLE.
Réponse de le 01/03/2012 à 0:18 :
Tout le monde devrait se sentir concerné par ces propositions communistes. Cassons-nous en mai si les français sont suffisamment naïfs pour se laisser berner
Réponse de le 01/03/2012 à 17:33 :
réponse à tobé.
T'es tobé sur la tête toi.
Réponse de le 02/03/2012 à 9:44 :
Le titre de cet article reprend l'argument de l'UMP, son seul programme d'ailleurs. Il n'exprime pas la position de l'auteur qu'on entrevoit si on lit l'article en évitant de s'arrêter au 3e mot.
Réponse de le 04/03/2012 à 14:02 :
c'est evident c'est Un Mauvais Publiant
a écrit le 29/02/2012 à 18:08 :
Comme cela les Socialistes pourront continuer à mener la grande vie dans les Collectivités où ils pourront poursuivre leur sport favori : le clientélisme.
Réponse de le 02/03/2012 à 9:44 :
La campagne vole haut à l'UMP on dirait.
Réponse de le 02/03/2012 à 13:36 :
Ah ah le clientélisme! Les communes riches refusent de construire des logements à prix décent. Et donc les communes normales qui acceptent tout le monde font du clientélisme ! Ce sont les communes riches qui ne font pas de sélection sociale !

Monsieur Gilles1 ne va pas s'étouffer de charité on dirait. Restez dans vos convictions et ne vous regardez pas trop dans la glace quand vous vous rasez le matin.
Réponse de le 02/03/2012 à 16:29 :
C'est vrai que l'ump aura bientôt du mal à manger au frais de la princesse, après avoir perdu les régions, le sénat, bientôt l?Elysée et l?assemblée nationale. Il faut que l?ump faste volte face et se métamorphose en « PMU ».
a écrit le 29/02/2012 à 15:51 :
Votre titre est au mieux iconoclaste au pire partisan. Peu de monde gagne une telle somme par an, que beaucoup gagnent en une vie, et encore en étant assez correctement payés (30 KE/ AN)
Réponse de le 01/03/2012 à 0:15 :
Et alors?! Est-ce de la jalousie? La réussite doit rester à la portée de tous. Evitons, oui évitons un nivellement par le bas avec leurs idées rétrogrades! La réussite doit devenir un modèle dans ce pays, et non pas mise à l'index!
Réponse de le 02/03/2012 à 10:15 :
L'équilibre de la pyramide se fera quand les gros salaires tireront les plus petits dans une proportion raisonnable et pas comme actuellement ou l'écart se creuse de plus en plus vite... jusqu'au jour où tout va basculer...
a écrit le 29/02/2012 à 15:51 :
monsieur Hollande joue avec le feu en utilisant le populisme et s'inspirant des thèses de l'extrême gauche. Qui est monsieur Hollande?? Celui qui se définit comme libéral dans un article du Guardian, ou bien celui qui prône des idées contre la finance, contres les riches, contre les entrepreneurs...des idées qui ne sont au final qu'antipatriotiques car contraires aux intérêts supérieurs de la nation. Connaît-on un pays, un seul pays, qui ne soit économiquement fort sans la finance et des institutions financières solides? Avec monsieur Hollande nous risquons de vivre en URSS et dans la Chine de Mao. Car ses idées datent de cette époque révolue. L'exil un alors mal nécessaire pour beaucoup, à moins de nous réveiller nous français!
Réponse de le 29/02/2012 à 18:10 :
Hollande était à l'ENA quand cette grande institution était tenue par les Maoïstes. Même chose pour Jospin et Aubry. Ces gens n'ont absolument aucune idée du secteur privé. ils toujours été chouchoutés dans le Public à l'échelle Lettre évidemment.
Réponse de le 01/03/2012 à 4:10 :
Vous etes exaspérant de malhonneté intellectuelle. Pour faire oublier la réussite socialiste des pays nordiques, vous ressortez les vieux clichés soviétiques. He, les socialistes en France ont leurs défauts, mais on parle de socialistes pas de communistes. Exiler vous, aller y, ne vous genez pas. Partez aux USA par exemple mais quand vous serez malade, ne revenez pas vous faire soigner en France Merci!
Réponse de le 02/03/2012 à 13:49 :
Monsieur pierot prend les français pour des attardés. Un peu d'histoire et de fierté patriotique Monsieur pierot, les français sont l'un des peuples les plus cultivés et avancés au niveau politique. Ils ont inventé les Droits de l'Homme et l'Education laïque, et bien d'autres progrès encore. Donc n'essayez pas de leur faire gober que Hollande va amener le soviétisme !
Pour Monsieur Gilles: je préfère quelqu'un qui a étudié à l'ENA après un concours très difficile -- même si je n'aime pas particulièrement cette caste des enarques -- plutôt qu'un ex avocat d'affaires qui n'a jamais exercé et qui a poussé tous ses rivaux sur sa route vers le pouvoir, grâce à ses riches amitiés.
a écrit le 29/02/2012 à 15:23 :
Moi j'aurais dit "Confiscation pour les riches, et d'ailleurs nous avons leur adresse et nous saurons bien les faire payer!" ou un truc aussi sobre et capable de rassembler les français pour faire face à la crise...
a écrit le 29/02/2012 à 14:21 :
Roosevelt et de Gaulle connaissaient le poids des paroles et leur communication à l'époque s'appuyait sur un projet politique: arrêt de la désastreuse politique des Républicains et de H Hoover, prise en mains d'une économie avec de grands serviteurs d'Etat: bref la com n'était pas que des mots même si la parole est reine, surtout si elle est brève!.
a écrit le 29/02/2012 à 14:08 :
Pitoyable...j'ai bien fait de me barrer de ce pays de communiste qui sents de plus en plus la pauvreté et la misère...La France est un pays de fonctionnaires, rien d'autre !
Réponse de le 29/02/2012 à 15:51 :
exact ... BON TEMPS
Réponse de le 01/03/2012 à 9:34 :
Et surtout n'y revenez plus ....
Réponse de le 02/03/2012 à 13:39 :
BonTemps, jouissez de vos rentes de parasite en toute quiétude personne ne viendra vous chercher. Essayez quand même pendant votre temps libre d'apprendre le français.
Réponse de le 04/03/2012 à 14:06 :
bon vent, devenez riche
oubliez-nous aussi pour vous soigner et ....
a écrit le 29/02/2012 à 12:59 :
Mr Mabille oublie que du temps du général de gaulle, de roosevelt et de tous ces dirigistes étatiques, les frontières étaient bien moins ouvertes qu'aujourd'hui, la mondialisation balbutiante, la circulation des capitaux quasi impossible ....

et pourquoi ne cite-t-il pas les exemples de croissances économiques liées à la baisse des impôts dans de nombreux pays à partir de 1980 ? les USA, la GB, la suède, la NZ, etc etc etc .... chez eux, plus de chomage, de la croissance, un pouvoir d'achat multiplié par 2.... pourquoi n'en parle-t-on jamais ?

ce sont des faits avérés pourtant ...
Réponse de le 29/02/2012 à 13:50 :
Parce que un électeur sur deux sinon plus est de près ou de loin lié à la fonction publique en France (fonctionnaires ou affiliés / famille etc). Il faut bien continuer à les payer!
Réponse de le 29/02/2012 à 15:03 :
la suède n'est pas lié à une baisse des impots (pays nordique) quand aux USA, la baisse des impots sous reagan a été au centre d'un gigantesque déficit public, qui n'a été finalement été résorbé que sous Clinton.
Réponse de le 29/02/2012 à 16:23 :
@ pas tout à fait :

La suède s'en est sorti en faisant passer sa dépense publique de 67 à 50 % du PIB, c'est comme une baisse d'impôt.

C'est la relance de la guerre froide, à l'origine de l'effondrement de l'urss, qui a créé le déficit public de Reagan, le rendement de l'impôt a dépassé dès 1983 celui de 1980. Enfin, c'est grâce à ces réformes que le budget de l'état sous clinton a été bénéficiaire (les effets des mesures économiques se voient tjrs à moyen terme)
a écrit le 29/02/2012 à 12:45 :
+ De fiscalité
=> + d'exode de la part des plus riches
=> + d'impot pour les classes moyennes
=> appauvrissement général des citoyens
=> Echec politique et alternance

Et bis repetita on recommence avec d'autres les même erreur...

De plus, l'émigration des plus riche et dynamique et l'immigration de trop de pauvre sans compétences recherchés (pour rester politiquement correct) => nivellement par le bas => desespérance => crise, révolte et situations incontrolables

J'en ai assez de ces losers, je m'en vais, non pas car je suis riche, mais car j'aimerais avoir l'espoir de pouvoir un jour profiter un peu des fruits de mon travail. Ce n'est plus la France "tu l'aimes ou tu la quites", mais tu l'aimes donc tu la quittes, quand tu vois ce qu'elle est devenue...
a écrit le 29/02/2012 à 12:14 :
C 'est triste à l'heure ou les politiques devrai prendre leur courage a deux mains et dire la vérités aux français.
Les deux partis qui ont dirigés la France pendant 30 ans avec le résultat que l'on connait: Hyper endettement, misère et pauvreté malgré un système sociale coûteux, zone de non droit dans certaines banlieue, niveau scolaire en déliquescence .

L'UMPS ne trouvera pas la solution car malheuresement ils font encore des promesses, des compromis (et non des changements dont la France à besoin)

Personnellement ce sera Bayrou, je ne le vois pas comme le messie mais ce sera toujours mieux que l?éternel rhétorique UMPS. Il est modéré et n'hésite pas à dire qu'il ne peut pas sortir le carnet de chèque pour faire plaisir à l'un ou l'autre.

nb:On est en 2012 et la gauche revient vers l'extreme gauche avec des proposition communistes (avec l'effondrement du bloc communiste pas besoin de demontrer que cela ne fonctionnera pas)
Manque plus que Sarko reprennent les idées de Lepen (si ce n'ai pas déjà fait!)

a écrit le 29/02/2012 à 11:58 :
L'UMPS ne fait que diviser!

Si on devait avoir la synthese de ces deux parties qui ont pillés et dépensé l'argent des contribuables française, ça serai une France Blanche de pauvre.

UMP: Pas d'etranger
PS: Pas de riche

On court a la catastrophe avec ces deux partis
a écrit le 29/02/2012 à 11:36 :
Même moins que De Gaulle... Alors que De Gaulle n'était pas face à une crise comme celle vécue maintenant ou en 29. Mais bon. On va dire que c'est déjà ça. Cela pourra-t'il empêcher un écroulement, là, par contre, ça m'étonnerait.
a écrit le 29/02/2012 à 11:19 :
les pauvres doivent travailler plus pour gagner plus que ceux qui gagnent plus paient plus
Réponse de le 02/03/2012 à 14:49 :
le plus triste c'est que les pauvres ne votent pas car déconnectés de la vie , par contre les riches eux votent et font voter même leur morts . votez utile ,vive le changement avec F.H. Encourageons les pauvres à aller voter !!!!
a écrit le 29/02/2012 à 11:17 :
La gauche est DEJA au pouvoir ! Elle l'est même depuis plusieurs décennies sans discontinuer.
Réponse de le 29/02/2012 à 13:45 :
@au secours :

+ 10 !!!
Réponse de le 04/03/2012 à 13:58 :
j'ai reconnu Un Mauvais Rigolo
a écrit le 29/02/2012 à 11:07 :
Cher Monsieur,

Peut-être ?hypothèse hardie? que nous ne sommes plus au temps du Général de Gaulle.

La France, je crois, fait partie de l'espace européen. Quel est le taux marginal d'imposition chez nos principaux partenaires et concurrents ?
- 50% en Grande-Bretagne
- 45% en Allemagne
- 45% en Italie
- 45% en Espagne
- 75% dans le France de F. Hollande.

Cherchez l'erreur !
a écrit le 29/02/2012 à 11:06 :
"Pendant la France des trente glorieuses, sous De Gaulle donc, le taux marginal supérieur de l'impôt sur le revenu était de 80% et cela n'a pas empêché la France de connaître la plus longue et plus forte période de croissance depuis 1945."
La dernière phrase de cet article résume tout ...
Nicolas, t'as tout faux ...
a écrit le 29/02/2012 à 8:26 :
Pourquoi M. Hollande n'a pas proposé d'idées aussi brillantes que celles dont il nous abreuve depuis la primaire PS... Il est député, non ????
Quant à ceux qui conseillent de ne pas voter, mathématiquement, s'abstenir signifie, voter pour celui qui sera élu. Donc, il aut mieux voter CONTRE quelqu'un que pas du tout. C'est la logique du suffrage uiversel..
Réponse de le 29/02/2012 à 11:38 :
Grave erreur ! Il ne peut y avoir démocratie sans éthique. Voter "contre" est pire que de ne pas voter car c'est l'avilissement du principe démocratique. Voter "contre", c'est la caution espérée par la classe politicienne mafieuse. Lorsque tous les candidats sans exception proposent le même programme, à savoir renforcer l'état collectiviste, la seule démarche réellement démocratique consiste à refuser de cautionner cette mascarade. C'est ainsi que l'élu, quel qu'il soit (et ça n'a aucune importance puisqu'ils sont tous d'accord pour maintenir l'état collectiviste), ne pourra plus trouver sa légitimité dans le suffrage universel. L'élu ne pourra plus assassiner la population avec ses impôts et ses règlements absurdes en prétendant que la population est volontaire pour les respecter. L'élu, devenu illégitime, ne pourra plus dissimuler la véritable nature dictatoriale de ce régime. Si vous voulez réellement voter "contre", en 2012, NE VOTEZ PAS !
Réponse de le 29/02/2012 à 12:01 :
votez bayrou qui est le seul modéré dans cette campagne de communiste contre fasciste....
a écrit le 29/02/2012 à 7:53 :
Mesure purement électoraliste, M Hollande ratisse les voix de gauche et d'extrème gauche. Tout le monde sait très bien que ces mesures ne fonctionnent pas et que bien au contraire elles provoquent une fuite des capitaux
Réponse de le 29/02/2012 à 14:00 :
"tout le monde sait très bien". Bon alors, plus de débat, le monde entier est d'accord avec la logique de l'argent et du capitalisme outrancier. J'adore ce genre de caricatures ça me rappelle la phrase de N Sarkozy: "pas un seul dirigeant dans le monde n'y croit,pas un seul". C'est le néant de l'argumentation.
Réponse de le 02/03/2012 à 9:49 :
@trainel
Tout le monde sait ? Non, Sarkozy et l'UMP affirment. D'ailleurs, tout le sait tellement bien que le bouclier fiscal a été une franche réussite n'est-ce pas ?
a écrit le 29/02/2012 à 6:55 :
Prétendre analyser une différence gauche / droite entre Hollande et Sarkozy tient de la rhétorique politicienne : Sarkozy et son parti l'UMP sont clairement, indubitablement, de gauche. Cette présidentielle met en scène deux partis socialistes, UMP et PS, en phase sur l'essentiel collectiviste mais qui font semblant de s'affronter sur des points de détail, sans importance, à propos desquels les français sont sommés d'avoir une opinion. Mais où est passée l'opposition dans ce pays ? Où est passée la démocratie ? En 2012, ne participez pas à cette mascarade : ne votez pas !
Réponse de le 29/02/2012 à 7:52 :
@crise démocratique si je suis votre raisonnement il semblerait qu'il manque en France une offre de type Tea party .si c'est cela votre type de démocratie je me dis que la démocratie à atteint ses limites.
Réponse de le 29/02/2012 à 11:44 :
L'opinion d'un des profiteurs du système actuel doit éclairer ceux qui doutent encore. Sa frayeur à l'idée de perdre toute légitimité (et surtout l'argent gratuit volé aux autres) ne peut que nous renforcer dans le choix de ne plus cautionner la mascarade collectiviste de la petite URSS française. Ne votez PAS !
Réponse de le 29/02/2012 à 16:25 :
@ GABUZO :

manifestement, vous ne savez pas de quoi vous parlez, et vous vous contentez des clichés largement répandus par une presse socialisante sur le Tea Party.
Allez donc voir un peu leurs idées avant de les condamner ...

a démocratie n'a rien à craindre du Tea Party, contrairement au socialisme prégnant en France ....
Réponse de le 02/03/2012 à 9:50 :
Ouuuuuh la presse socialisante, ça ferait presque peur dîtes donc !
a écrit le 29/02/2012 à 6:33 :
Seulement 45 % de la population paie des impôts sur le revenu en France. Et avec Hollande, cela me fait penser aux bourgeois de Calais de Rodin, sacrifiés pour sauver les autres. Ce sont donc les bourgeois de Calais, élargis à la France entière, autrement dit les 45 % de ceux qui paient un maximum d'impôts qui vont expier.
a écrit le 29/02/2012 à 6:32 :
Très bon titre.
Réponse de le 02/03/2012 à 9:50 :
Titre qui ne fait que reprendre l'argument de l'UMP et qui ne semble pas traduire la pensée de l'auteur.
a écrit le 29/02/2012 à 4:58 :
C'est heureux que l'on revienne sur les sujets importants comme la fiscalité qui est La fiscalité en France est profondément injuste comparativement aux autres pays européens n'en déplaise à Sarko et la droite (et pour cause !)
une société démocratique doit être équilibrée et juste pour respecter les principes républicains que tous les candidats déclament. un vrai paradoxe et une vraie contradiction pour certains, dixit les nombreuses et récentes affaires (Betancourt; karachi; weurts et l'Hypodrome etc..
a écrit le 29/02/2012 à 4:17 :
La droite ne sera finalement victime que de deux choses: Son incompétence en matière d?émigration et d'insécurité et de sa pingrerie naturelle chez ceux qui gagnent le plus.
a écrit le 29/02/2012 à 3:58 :
On est dans un different context que les annees 30 ou l'apres guerre.
Les frontieres n'existent plus et vous pouvez plus facilement vous expatrier
a écrit le 29/02/2012 à 1:25 :
L'orthographe... Si c'était France Soir, je dirais rien, mais La Tribune...
Réponse de le 29/02/2012 à 10:50 :
De quelles "fôtes" parlez-vous ??
Ne savez-vous pas dissoudre ??
Si toutefois cette charge courtoise me concerne ...
Et qu'avez-vous contre le passé simple .
Cordialement .
Réponse de le 29/02/2012 à 11:33 :
Ou le passé du subjonctif en l'espèce ??!!
Le passé simple se rapportant aux chars Russes , mais vous l'aviez compris ...
a écrit le 29/02/2012 à 0:53 :
La Tribune vient seulement de se "défausser" mais au juste quelle était votre demande ??
Il semble acquis désormais que François Hollande soit perçu comme un prétendant convaincant , mieux encore les études d'opinions n'en finissent plus de révéler q'une majorité d'électeurs ( et d'électrices ) se disent aujourd'hui convaincus .
Les éditorialistes s'imposent alors un devoir de pondération , cette attitude me semble raisonnable.
Le titre est un clin d'oeil , un trait d'humour vous noterez au passage qu'il n'est jamais fait référence aux chars soviétiques le régime ayant dissous ses prérogatives le 26 décembre 1991.
Non en effet l'article n'est pas franchement hostile à la gauche !!!
Et pour les raisons citées me semble t-il ....
a écrit le 29/02/2012 à 0:18 :
Ce n'est pas la Gauche qui revient. Hélas ...
Encore moins la République. Deux fois hélas ...
Et surtout pas la réforme fiscale dont la France a besoin. Trois fois hélas ...
Permettez moi de vous recommander pour aller dans le sens de l'éditorial de Philippe Mabille la lecture d'un article de Laurent Mauduit dans Médiapart.
http://www.mediapart.fr/journal/economie/280212/fiscalite-hollande-invente-la-reforme-canada-dry
a écrit le 28/02/2012 à 23:25 :
Mais je ferai en sorte que... Je créerai une taxe pour ... J'interdirai les licenciements dans ... Je taxerai les salaires supérieurs à ... je rediscuterai du dernier accord ... je relancerai l'industrie ... je développerai l'agriculture ... etc, etc. Mais oui monsieur Holande c'est ce qu'il faudrait faire, oui mais comment ? On aimerait bien savoir comment vous allez faire. Parce que si personne ne l'a fait depuis des décenies, c'est que c'est peut être de la poudre aux yeux. Et puis monsieur Jospin nous avait annoncé le plein-emploi et la diminution d'impôts ... non ?
a écrit le 28/02/2012 à 22:56 :
Le titre n'est il pas excessif au regard d'un article qui ne se montre pas particulièrement critique à l'encontre de la gauche... et semble au contraire renvoyer les 2 candidats dos à dos ? Ou bien ai-je une compréhension trop orientée ?
a écrit le 28/02/2012 à 21:27 :
75% sur la part exédant 1millions d'euros de revenus...combien de millions de Français aimeraient payer cet impôt ! Venez vite Mr Hollande la France a besoin de vous.
a écrit le 28/02/2012 à 20:10 :
Votez bayrou si vous ne voulez pas la gauche
Réponse de le 29/02/2012 à 12:17 :
Je suis d'accord, je dirai même plus votez Bayrou si vous ne voulez plus de la droite!

Non aux extrêmes et aux promesses intenable!
a écrit le 28/02/2012 à 19:56 :
Votez! Un petit sondage libre... http://www.consovox.net/2012/02/sondage-presidentielle-2012.html Faire circuler...
a écrit le 28/02/2012 à 19:56 :
avec leur talent, il y a des talents qui vaillent que l on reçoive 1000 smic par an ?
avec sans doute le fait que ces même talentueux expliquent a leurs employés que les temps sont dur, que une petite rallonge de 50 ? ça va pas être possible. Je veux bien que le médecin talentueux, le pompier courageux aussi, par exemple reçoivent 10 ou 15 000 ?uros, mensuel, mais plus, pourquoi faire? pour en faire quoi, les placer dans des fond de pension qui exigent 15% de rentabilité et jettent à la rue les employés qui toute leur vie auront trimé pour rien, en habitant dans une cité pourrie pour que les talentueux puissent se reposer de la fatigue occasionné par le talent au bout de la presqu'ile de st tropez. qu'ils partent, mais que leur bien soit nationalisé, quel abruti faut il être pour vouloir à tout prix avoir plus que les autres.
Réponse de le 28/02/2012 à 21:22 :
Pourquoi pas, mais si par hasard ces talents ont créé des sociétes, qui péricliteront suite à leurs départs, vous vous plaindrez qu'il n' y a plus de job en France. Qd les français auront compris que chacun doit regarder dans son assiette et pas dans celle de l'autre et que celui qui gagne (honnetement) de l'argent doit être un modèle et pas une cible, la France pourra peut être renouer avec un peu de croissance....
Réponse de le 28/02/2012 à 21:44 :
Hélas... je crois que vous oublier un peu vite que les personnes qui gagne des sommes colossales n'en ont d'une part pas besoin, mais que d'autre part, cet argent est capté dans l'économie sur le dos des plus pauvre.
La croissance ne créé par d'argent, elle crée surtout des dettes. Plus la croissance de la masse monétaire augmente et plus la croissance des dettes augmentes encore plus vite...
C'est une chose que personne ne semble réalisé... c'est le principe de l'argent dette.
La croissance est un leurre... une fable qu'on raconterai à la place du père noël.

Pour avoir ce que vous appelez croissance... il faut se débarrasser des banquiers qui prête de l'argent qu'ils n'ont pas, et exige de rembourser en plus des intérêts.

Après on pourra en reparler.
http://info-resistance.org/economie/croissance-le-mythe/
Réponse de le 29/02/2012 à 0:47 :
kuota et la marmotte elle met le chocolat dans le papier .......
Réponse de le 29/02/2012 à 1:32 :
Comment François Hollande peut-il se permettre d'attaquer si durement ses quelques dizaines de milliers d'individus au mérite si immense, et ne gagnant que 100 à 2000 fois le revenu du pauvre abruti travailleur moyen ?
Ces "êtres" à part dont nous parlons, ne sont pas nés plus chanceux que les autres comme on voudrait nous le faire croire, pas plus intelligents non plus, ils ne viennent pas de milieux plus favorisés, ils n'ont pas bénéficié des meilleurs enseignants au cours de leur scolarité.
Non, il ne s'agit pas de chance ! ni davantage de talent, une si vulgaire et humaine disposition de naissance. Non ! c'est du génie..!
Oui, tout ceci est injuste. Ces rares et exceptionnels hommes et Femmes ne sont pas comme nous, ils viennent d'ailleurs. Quand de si nombreux pauvres bougres ont travaillé chaque jour et depuis la naissance comme des chiens, pour gagner de misérables revenus qu'ils ne méritent qu'à peine, ces nantis ont travaillé 100 à 1000 fois plus chaque jours et sans souffrance, leur temps n'est pas le nôtre ! Ils ont des jours dont les heures ne sont pas les mêmes que nous autres sous-hommes. Certains ne dorment jamais !!!
Comment supporter que ces êtres quasi-divins puissent ne pas péter dans la soie chaque nuit, et dans chacune de leurs somptueuses propriétés ? Impensable. D'ailleurs ils ne pètent pas, ne jurent pas, ne rotent pas, ne font jamais d'erreurs. Ne mentent jamais. Ils n'ont rien à voir avec nous, ce sont des sûr-hommes !
Ils méritent 1000 fois plus que ce qu'ils gagnent aujourd'hui, et que ce qu'ils ont.
Quand, ce pauvre petit peuple ridicule comprendra-t-il qu'il n'est venu au monde que pour servir ces dieux ?
Trimer chaque jour jusqu'à la mort pour le seul bien être que ces astres méritent.
Quelle ignoble vision que de vouloir imposer une justice entre des hommes qui n'ont de rapport même pas le nom. Je vous le dit, ce ne sont pas des hommes, mais des "exquis" qu'il nous faut vénérer et soutenir dans leur richesse infinie tant ils sont indispensables à notre survie.
Que va devenir la France si ces lumières éblouissantes partent éclairer nos misérables voisins ? Ils auraient raison d'être ainsi vexés de l'évidente absence de l'impérieuse reconnaissance que le bas peuple ignare, à peine civilisé leur témoignerait.
Gardons nos dieux ! je vous en prie Mr Hollande, changez d'avis. Osez dire que vous avez perdu raison. N'initiez pas l'irréparable. Annoncez vite avant que le malheur nous frappent que vous multiplierez par 1000 les revenus de ces argentés magnifiques. Nous en avons besoin. Nous leur offrirons nos âmes et nos vies. Déjà nous sommes nombreux à l'avoir compris et à nous suicider quotidiennement pour leur bonheur. C'est bien le minimum !
Je suis même prêt moi-même à rendre la moitié de mon maigre salaire dont je suis déjà si peu digne, pour vous permettre de rétablir cette justice. Ces "hommes", pardon, ces "dieux", nous en avons besoin, riches, gras et GROS ! quitte à mourir de notre labeur pour qu'ils subsistent dans la quiétude et l'opulence. Entendez moi Mr Hollande, je vous en supplie.
Réponse de le 29/02/2012 à 6:30 :
PVa : C'est la Corée du Nord que vous souhaitez à la France. Bravo, on en prend bien le chemin. Si le Monde devait s'adapter à la France d'accord mais hélas je ne crois pas que cela soit le cas. Vous allez me dire mais notre société modèle, le Monde entier nous l'envie. Oui, c'est vrai mais tous se gardent bien de la copier !
Réponse de le 29/02/2012 à 11:30 :
Quelle haine contre les riches! On se demanderai presque s'il ne s'agit pas de jalousie.... Parler de patriotisme lorsqu'il s'agit des autres, c est un peu facile non?
Réponse de le 29/02/2012 à 12:21 :
A vouloir accuser les un et attaquer les autres au lieu de traiter les vrai problemes (cet taxe n'apportera que 250 millions) sur les millier de milliard de dette que la France a c'est une paille!

Arretez de croire que NS ou Hollande sont les messie, ils sont juste la pour etre president! C'est le pouvoir qui les interessent!

Si ils etaient intéréssés un minimum par les français ils proposeraient autre chose qu'une guerre civile! riche contre pauvre, etranger contre français, etc...
Réponse de le 01/03/2012 à 7:33 :
Faut pas dramatiser , flamby ne sera pas élu , même si les sondages disent le contraire , il y aura une grosse surprise au second tour mais sans Flamby et c'est très bien ainsi , il a juste l'envergure à diriger un poulailler en corrèze!!
Réponse de le 18/06/2012 à 10:55 :
La gauche au pouvoir, c'est la pire des choses qui peut arriver au pays .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :