Edwy Plenel : investigateur ou inquisiteur ?

 |   |  111  mots
Edwy Plenel, Dire Non. / Reuters
Edwy Plenel, "Dire Non". / Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, Edwy Plenel, l'homme qui "dit non" !

« Un appel à sortir du pessimisme, à retrouver l'enthousiasme, à regagner un point de vue » sur les grands bouleversements de notre monde.

Écologie, interdépendance des peuples, révolution numérique, etc., avec « Dire non », le président et co-fondateur de Mediapart, Edwy Plenel, nous livre son manifeste pour faire « face aux défis qui nous attendent » et « retrouver une délibération collective, (…) refuser la possession d'une politique qui serait l'affaire de professionnels, et non pas l'affaire de tous ».

Rencontre dans 28' avec celui qui fait trembler les hautes sphères du pouvoir.

28 minutes

EXPRESSO
Par Thibaut Nolte

 

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes
 et sur Facebook 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/04/2014 à 17:58 :
"Son" boulot est hautement apprécié/able. Par contre le Mr est devenu "imbuvable". Les donneurs de leçons, ça va un moment...
a écrit le 04/04/2014 à 15:21 :
Il fouille, il fouille...mais toujours à droite !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C' est un gauchiste à 100%
Réponse de le 04/04/2014 à 18:49 :
Cahuzac est à l' UMP finalement?
a écrit le 04/04/2014 à 15:13 :
Ok pour les investigations mais déjà il est de gauche et non objectif et en plus il se prend pour un procureur. Il devrait faire preuve d'un peu de modestie et éviter de laisser grossir sa tête. Il accuse, accuse et accuse encore, il se prend pour un justicier mais une chose est sûr il n'en a pas l'allure ni l'envergure.
a écrit le 04/04/2014 à 11:44 :
on a besoin d'investigateurs tant les journalistes se contentent de passer les dépéches de l'AFP au micro onde pour nous servir des articles superficiels tout en accentuant le trait, en jouant les pyromanes pour ensuite jouer les pompiers, en ne faisant pas de l'information mais de l'exploitation commerciale de faits tirés de l'actualité... cependant plenel est beaucoup trop politicien et idéologue, c'est la charge ciblée sans mesure, donc de la manipulation d'opinion publique... dommage, il reste le canard enchainé qui tape tous azimuts pour avoir accès à de vraies informations non autocensurés et de l'investigation originale (72% des journalistes ont voté hollande, 90 à l'école du journalisme, je lis courrier international, la vision externe est extrêmement intéressante, documentée, on comprend les tenants et aboutissants, rien à voir avec nos lithanies hexagonales)
Réponse de le 04/04/2014 à 13:16 :
je ne suis pas d'accord avec vous, Edwi Penel dit clairement qu'il est de gauche, donc il s'exprime à partir de son angle, il n'est justement pas dans le pyromane- pompier-presse-à-sensation, que vous décrivez, mais il s'inscrit dans le débat de ce qu'est notre société d'aujourd'hui, et de façon pleinement et professionnellement informé notamment à l'international. Courrier International n'est jamais qu'une revue de presse de l'afp international, qui exerce une certaine fascination mais je trouve ça assez décevant et lisse quand à son contenu, quoique qu'une super idée de journal !
Réponse de le 04/04/2014 à 15:50 :
C'est bien gentil de taper sur les journalistes d'investigation soit disant de gauche... Ils sont où les journalistes d'investigation de droite?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :