Juliette Méadel (PS) : « Il faut dynamiter le parti socialiste actuel »

 |   |  515  mots
Juliette Méadel, porte-parole du PS et animatrice du collectif l'avenir n'attend pas
Juliette Méadel, porte-parole du PS et animatrice du collectif "l'avenir n'attend pas" (Crédits : DR)
"Il faut dynamiter le PS actuel, et le reconstruire sur une base plus large, celle de primaires", estime Juliette Méadel, porte-parole du Parti socialiste et animatrice du collectif "L'avenir n'attend pas".

Les Français ne croient plus en la politique, il faut les y ramener, dites-vous, et vous organisez une conférence sur ce thème. Mais cette désaffection ne tient-elle pas d'abord au décalage entre les débats de campagne électorale et la réalité de la pratique gouvernementale ?

Je ne crois pas qu'il y ait tant de décalage entre les promesses de François Hollande et ce que fait le gouvernement. François Hollande n'a jamais été à la gauche du PS !

En revanche, je crois que la réalité de la pratique gouvernementale, faite d'atermoiements, ou de reculs face aux lobbies -bérets rouges, transporteurs routiers- le manque de vision du long terme, contribuent largement au rejet de la politique. Celui-ci se manifeste par une indifférence, un silence, pires que la colère.

Les citoyens seraient prêts, je crois, à s'intéresser à la politique, si leur était proposée une vision de long terme, à l'horizon 2050. Ils veulent que les responsables politiques cessent d'avoir pour seule perspective le court terme et leur prochaine réélection. Que les débats aient lieu non pas dans la rue -comme avec la manif pour tous-, ce qui débouche sur du n'importe quoi, mais soient organisés, structurés. C'est le rôle des partis...

Si les grand partis politiques pouvaient accepter de faire une croix sur leur prochaine réélection, en œuvrant pour l'avenir...

N'est pas une vision un peu naïve ? L'action politique ne passe-t-elle pas d'abord par l'élection ?

Les Français voient bien qu'on les berne, en proposant d'agir vite, en surfant sur l'actualité. Le retour manqué de Nicolas Sarkozy est symptomatique de ce rejet de la politique à courte vue.

Les Français ne veulent plus de la stratégie des annonces répétées, non suivies d'effets, des lois votées mais dont les décrets d'application se font attendre pendant des mois. C'est une question de crédibilité de l'action politique. Ils ne veulent plus du manque de courage, face aux pigeons, face aux bonnets rouges ou aux transporteurs routiers, face à ces corporatismes.

Les Français attendent des responsables qu'ils proposent une vision à 30 ans. Ils sont prêts à récompenser le courage politique, qui paie à long terme.

Que proposez-vous ?

Je constate que l'enthousiasme associatif ne faiblit pas, les gens sont toujours prêts à s'engager, le nombre d'associations ne cesse d'augmenter. Il faut ramener ces millions de bénévoles vers les partis politiques, au premier chef le parti socialiste.

Trois millions de personnes se sont déplacées à l'occasion des primaires destinées à désigner le candidat socialiste à l'élection présidentielle. C'est sur ces millions de sympathisants qu'il faut s'appuyer. Pour ce faire, il faut revoir de fond en comble l'organisation du Parti socialiste, il faut dynamiter le PS actuel pour le reconstruire sur une base plus large, celle des primaires, réinventer une nouvelle façon de militer...

Il serait possible, par exemple, de réserver une partie des postes de responsables aux militants associatifs.

>> Plus d'informations sur site de l'avenir n'attend pas

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/12/2014 à 7:56 :
Pendant les présidentielles, je répétais cette question : est-il socialiste d'accepter l'usure comme principe favorable à une minorité et comme moyen de parasiter l'économie (sachant que de plus les intérêts de la création monétaire ont été concédés au privé, ce qui marque la trahison de toute une classe politique et motive le fait de préserver l'obscurantisme sur la création monétaire) ? C'était sur Libération, et Libération a supprimé tous mes textes sous le pseudo cyril_delacour en me bannissant, du jamais vu ! J'écrivais aussi : « La propagande est à Libération ce que l'usure est à son actionnaire de référence, Monsaigneur de Rothschild alias Édouard aux mains d'argent épaulé par A. rêve à une histoire qui n'a pas fini de s'écrire susnommée Anne Lauvergeon au comité de surveillance. » Ça donnait un peu de corps à ces paroles de campagne : « Mon adversaire n'a pas de visage, n'a pas de nom, mon adversaire c'est la finance. » Alors ça ne me fait pas rire le déni consistant à nier que par exemple Macron sort d'une banque qui a un nom et un visage, la banque Rothschild qui porte le même nom que la Loi de 1973 qui marque la trahison de cette classe politique où on aurait bien du mal à trouver un omme ou une femme non corrompu(e) ! Un jour, il va falloir répondre autrement que par de la langue de bois ou du déni, et prendre vos responsabilités, ce qui risque de mettre à mal vos sentiments de toute puissance et de totale impunité engendrés par un ordre qui n'a rien à voir avec le sens de ce que signifie le mot JUSTICE et où l'argent est roi, la dette souveraine, les peuples déchus, très déchus !
a écrit le 03/11/2014 à 12:02 :
j'ai été militant au p s j'ai voté aux primaires , j'ai participé à la campagne , et quand j'ai vue la façon de gouverner de l'exécutif , les affaires , les rétropédalages , enfin la gouvernances à vue cela n'allait plus du tout avec mes convictions , j'ai donc rendu ma carte , le P S est mort !
La gauche est mal en point , nous allons perdre les régionales , 2017 c'est foutu , il faut une 6em république
a écrit le 02/11/2014 à 23:22 :
Je suis stupéfait par ces propos machistes et d'une incohérence totale. Les réseaux sociaux
sont une déversoir de stupidités et d'ignorance politique. Avant de parler il faut réfléchir et se former. Tous les commentaires lus sont du niveau des brèves de comptoir
a écrit le 24/10/2014 à 11:16 :
Moi aussi j'ai voté aux primaires du PS. Non pas comme le croit cette dame parce que je suis sympathisant du PS mais parce que je voulais tout tenter pour éviter d'avoir M. Aubry que je juge plus nocive encore que F. Hollande.
Je note aussi que selon cette dame, seuls les lobbys et corporatismes de droite sont gênants. Puisqu'elle ne cite que ceux-là. Ce qui enlève tout crédit à son propos.
a écrit le 18/10/2014 à 11:49 :
le nombre d'associations ne cesse d'augmenter ? Normal elles sont subventionnées par le contribuable qui lui n'est jamais concerté !
a écrit le 17/10/2014 à 1:31 :
"Il serait possible, par exemple, de réserver une partie des postes de responsables aux militants associatifs."...et la boucle sera bouclée... Ce parit DOIT crever, c'est vital pour les gauches.
a écrit le 16/10/2014 à 18:51 :
Ah oui, mais quand on a un slogan du genre "le changement, c'est maintenant", c'est que quand on vote, on veut le changement dans les 2 ans max, pas dans 40 ans.
a écrit le 16/10/2014 à 18:49 :
Ah, je ne vois toujours pas la mise en place du prélèvement à la source, pourtant promise lors de la campagne présidentielle.
Hollande n'est pas à la gauche de la gauche, mais il avait un programme franchement à gauche.
Merci de bien vouloir l'appliquer.

Aujourd'hui, c'est bien plus à droite que ce qu'il avait dit, et ça ne passera jamais.
Le PS est trop proche du PSE. Le PS cherche à se rapprocher des autres Socialistes européens, et ça on le rejette.
Nous ne sommes pas prêt à entrer dans la sociale-démocratie.
Au contraire, nous rejetons cette politique économique libérale.

Changer l'orientation économique du PS, et vous gagnerez les prochaines élections.
Si vous ne changez pas ça, vous perdrez.
Pour le moment, la vision économique du PS renforce le point de vue du FN.
En effet, il n'y a plus, sur le plan économique, de différences entre l'UMP et le PS.
C'est bien dommage, on n'en veut plus de cette politique économique, et c'est pour ça que le PS et l'UMP sont à l'agonie.
a écrit le 16/10/2014 à 9:44 :
elle est mignonne Juliette, mais franchement nous dire que Hollande fait ce qu'il a dit!? elle nous prend pour des débiles?! sois mignonne Juliette, mais s'il te plait ne nous sort pas des aneriies pareilles....Quant a ton idee de dynamiter un parti inutile....c'est une belle proposition, mais c'est ton gagne pain cocotte
a écrit le 15/10/2014 à 18:40 :
La petite dame se moque du monde. Avoir une vision à 30 ans pourquoi pas à 50 voire 100 ans. Les socialistes à part créer des associations bidon de chez bidon ne savent rien faire. Socialisme = subventions
a écrit le 15/10/2014 à 18:07 :
Dynamiter le PS, certainement, par contre "réserver une partie des postes de responsables aux militants associatifs." Sûrement pas... Ce serait reconstruire un PS pire que celui d'aujourd'hui.
a écrit le 15/10/2014 à 15:06 :
Il faut tout simplement qu'il disparaisse que socialisme ne veut plus rien dire aujourd'hui. Il faudra bien un jour que le PS ou tout du moins ce qu'il en restera, se convertisse comme l'ont fait tous les partis socialistes en Europe. Mais c'est clair qu'avec toutes les "quiches" qui dirigent ou gèrent ce parti, on ne peu rien faire du tout.
Réponse de le 15/10/2014 à 18:10 :
@Krys 2
Souvenez-vous, avec $arkozy de Nagy Bocsa c'était mieux? La plupart des Français, hormis les inconditionnels d'une certaine UMP n'en veulent plus.
a écrit le 15/10/2014 à 14:00 :
C'est cela, faites-nous rêver sur 2050... Sortez les violons.
a écrit le 15/10/2014 à 13:10 :
le PS essaie depuis 20 ans de cacher son coté ultra libérale européen en nous balançant du societal à tout va.....mais le sociétal n'a jamais rempli de frigidaire, ni payé le loyer.....A quoi bon voter pour ce parti d'hypocrites ?
a écrit le 15/10/2014 à 11:10 :
ce parti de menteurs est grillé, eux qui ont vendu à leurs électeurs une europe de paix et de prospérité, et qui ont en rélaité donné les clefs de la France aux ultra-libéraux qui aligneront notre niveau de vie sur ceux des pays de l'Est ! la Lowcostisation de la France est en marche et ils le savent pertinement ! les retraités Français peuvent se préparer à vivre avec ce qu'un retraité polonais touche chaque mois. c est ce qui les attend !
a écrit le 15/10/2014 à 10:19 :
Une interview salade - à pleurer de mièvrerie -
a écrit le 15/10/2014 à 10:12 :
Peut on se croire socialiste sans pouvoir agir sur sa monnaie . Répondre oui, c est se moquer du peuple .
a écrit le 15/10/2014 à 9:40 :
Juliette Méadel (PS) : « Il faut dynamiter le parti socialiste actuel »
Trop tard, c'est déjà fait par la population.
a écrit le 15/10/2014 à 9:23 :
du classique: les jeunes veulent prendre la place, et c'est vrai qu'elle est bonne.
a écrit le 15/10/2014 à 9:14 :
Quand la politique ce fait en dehors de nos frontières, cela ne risque pas de faire "revenir" les gens concernés!
a écrit le 15/10/2014 à 8:54 :
Le travail permet de produire des richesses; le capital représente l'outillage qui correspond à du travail déjà réalisé; l'énergie permet d'utiliser l'outillage pour réduire la quantité de travail.
a écrit le 15/10/2014 à 8:38 :
« Il faut dynamiter le parti socialiste actuel »

Si c'était moi qui tenait des propos pareils on allait m'appeler de terroriste et je serais envoyé aux RG. Mais bon, quand il s'agit d'une tellement charmante et jolie petite dame….
a écrit le 15/10/2014 à 8:29 :
Le parti socialiste se réfère à une doctrine du 19e siècle, le marxisme, basée sur le travail et le capital; une nouvelle doctrine doit utiliser le role de l'énergie: travail, capital et énergie.
a écrit le 15/10/2014 à 6:46 :
on n'échapera pas a une refondation politique:les français peinent a comprendre les actions des gouvernants par manque de culture économique.le ps et l'ump doivent disparaitre et laisser la place a une nouvelle entité démocrate issue de ces deux partis.cette fusion doit s'accompagner d'une amnistie du monde politique afin d'éviter de paralyser le pays.
Réponse de le 15/10/2014 à 8:31 :
OK. Mais sur quelle base?
Réponse de le 15/10/2014 à 8:38 :
Je pense en particulier aux idées exprimées dans le rapport du comité de Christian de Pertuis qui a donné naissance à la note n°6 du CAE et aux travaux du Coe-Rexecode sur la réforme de la fiscalité. Merci.
a écrit le 14/10/2014 à 23:28 :
Il faut boycotter les élections, boycotter la presse politique, les infos de 20 h, les émissions des débats bidons avec ces journaleux serviles et ces "élites " bobos parisiens autoproclamés. Bref promouvoir une "écologie de la politique" mais d'abord vidanger.
a écrit le 14/10/2014 à 22:07 :
La république est aux abois.Le socialisme oui mais pas chez nous.
Réponse de le 15/10/2014 à 8:40 :
Le néo-socialisme est l'avenir de la France et de l'Europe, c'est Sarkozy qui le dit. Nous avons un avenir radieux devant nous avec les Néo-Sos !
a écrit le 14/10/2014 à 21:14 :
On est vraiment ici dans l'interview salade - à pleurer -
a écrit le 14/10/2014 à 20:42 :
Le supprimer ou supprimer l' étiquette ps ... ?
a écrit le 14/10/2014 à 20:29 :
La politique intéresse les Français mais on ne veut plus des hommes politiques, on veut voter pour des lois, et non plus pour des hommes qui ne pensent qu'à leur carrière, leur réélection, qui sont lâches, qui ne tiennent pas leurs promesses; je ne suis pas indifférente mais très en colère contre cette classe politique qui ne nous représente plus.
a écrit le 14/10/2014 à 20:03 :
Elle a parfaitement raison. Aux actes maintenant, et bon courage pour rivaliser avec les populistes en tout poil....
a écrit le 14/10/2014 à 19:59 :
Elle vi dans sa bulle : Avocate, docteur en droit privé, diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et de l’Ecole Nationale d’Administration ainsi qu’ en philosophie, (DEA, la Sorbonne) voila ce que nous ne voulons plus toute cette caste de S.Po et de l'ENA. encore une politique à côté de la plaque. Depuis 40 ans ces formations sont le mal de la France. Ceux qui rentrent en politique sont ceux qui ont peur du privé ou de l'entreprise car la il faut montrer autre chose que mensonges magouilles et pour un certains corruption.
Réponse de le 14/10/2014 à 20:06 :
"Ceux qui rentrent en politique sont ceux qui ont peur du privé"
Pourtant vous nous dites que cette femme est avocate (et spécialisée dans le droit privé).
a écrit le 14/10/2014 à 19:35 :
Vivement que les présidents ne puissent jamais plus se représenter aux présidentielles une fois élus...
a écrit le 14/10/2014 à 19:21 :
ON EN VEUT PLUS! ni de L'UMP , ni PS plus du tout d'UMPS! c'est clair, tout de même !
Réponse de le 15/10/2014 à 18:19 :
Vous préférez sans doute le FN, je doute que vous adoriez le PC...
a écrit le 14/10/2014 à 18:45 :
depuis l'election de hollande tout le monde sait que sa majorite, basee sur des khmers verts qui veulent de la decroissance, et des khmers socialistes qui veulent endetter un peu plus le pays et couler un peu plus les boites ' dans la justice', ca va a la cata... maintenant faut assumer, et dire aux jeunes d'aller faire leur vie ailleurs
Réponse de le 14/10/2014 à 22:55 :
Heureusement que le vrai Churchill était Nobel de Littérature...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :