Brexit... et maintenant, que peut faire Boris Johnson ?

 |   |  129  mots
(Crédits : Reuters TV)
REPLAY 28'. La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui : et maintenant, que peut faire Boris Johnson ?

Le Parlement britannique réduit au silence, les 27 dans l'attente, que peut faire Boris Johnson ?

La situation au Royaume-Uni semble plus confuse que jamais. Après la démission de son frère, la perte de sa majorité absolue, sa décision très controversée de suspendre le Parlement jusqu'au 14 octobre, Boris Johnson a essuyé un nouvel échec le 10 septembre. Les députés britanniques ont refusé de déclencher des législatives anticipées. Mais Boris Johnson continue d'assurer que le Brexit aura lieu le 31 octobre 2019 et a affirmé vouloir trouver un nouvel accord de divorce avec l'Union européenne d'ici le sommet européen les 17 et 18 octobre.

Le Premier ministre britannique a-t-il les mains liées ? Que va faire « BoJo » ? Nous en débattons dans "28 Minutes" !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/09/2019 à 12:43 :
C'est comme pour le référendum sur la Constitution européenne de 2005. Une majorité d’électeurs avait voté pour le NON . C'était sans compter sur la nomenclature de Bruxelles qui décida que le peuple avait mal voté et qui mit en place en 2007 le traité de Lisbonne.
Réponse de le 14/09/2019 à 16:09 :
Argument typique de UPR et de Debout la France: vous racontez n'importe quoi. Le traité de Lisbonne a été la mise à plat (car cela devenait très confus) de tous les textes Européens et avec quelques amendements sur les majorités nécessaires pour prise de décision au sein du Conseil Européen. Le traité de Lisbonne n'a rien à voir avec le référendum de 1995 qui était relatif à la création d'une Constitution Européenne.
C'est d'ailleurs une occasion très prometteuse que nous avons manquée en 1995 mais le concept reviendra; il ne peut en être autrement.
Cordialement
Réponse de le 14/09/2019 à 18:59 :
@charivari
Je ne veux pas être provocateur, seulement je me demande si sur le Brexit le peuple n'aurait pas mal voté. Parcequ'en fait ça peut arriver de mal voter, ça m'arrive tous les 5 ans.
a écrit le 14/09/2019 à 8:12 :
Quand il sera au pied du mur et qu il ne pourra pas gagner du temps il démissionnera comme Theresa et un autre prendra la suite et ainsi de suite jusqu au jour ou il faudra voter pour des élections législative prévues par le calendrier , et le parti en tète des intentions de vote dira haut et clair qu en de vote favorable il demandera un nouveau référendum qui sera no Brexit .
a écrit le 13/09/2019 à 18:09 :
Bref, j'ai regardé ce débat "voyage vers l'inconnue" , je n'en sais pas plus.
a écrit le 13/09/2019 à 17:11 :
Je crois que L'UE doit etre inflexible avec ces girouettes dont les motivations sont on ne peut plus claires : les avantages pas les inconvenients .....et tant pis pour les autres !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :