Comment renforcer le rôle des "Quatre moteurs pour l’Europe"

 |  | 609 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : YVES HERMAN)
OPINION. En 1998, dans le contexte de l'intégration européenne, les Régions Bade-Wurtemberg, Lombardie, Rhône-Alpes (aujourd'hui, Auvergne-Rhône-Alpes) et Catalogne décidèrent d'unir leurs forces pour participer activement à la construction européenne et, parallèlement, internationaliser les quatre régions par le biais d'actions conjointes. (*) Par Bernat Solé i Barril, ministre catalan de l'Action extérieure, relations institutionnelles et transparence en représentation des "Quatre Moteurs pour l'Europe".

Cette union donna naissance aux « Quatre moteurs pour l'Europe », un réseau de coopération visant à renforcer leur statut dans divers domaines, tels que l'économie, l'innovation ou la culture et qui, plus de trente ans plus tard, s'est consolidé comme un référent et un modèle à suivre.

Les "Quatre moteurs" face au Covid

Nous sommes aujourd'hui confrontés à un contexte particulier et complexe, dans le cadre de la Covid, qui plus que jamais exige des efforts de collaboration et de coopération entre les régions. La pandémie a frappé de plein fouet notre vie quotidienne et a miné notre tissu social et économique. Nous avons récemment connu une deuxième vague qui a frappé la grande majorité des pays européens. Il s'agit d'une situation extrêmement complexe qui nous oblige sans aucun doute à agir de concert. En effet, la présidence des "Quatre moteurs pour l'Europe", assumée par la Catalogne au mois de septembre dernier à Milan, a comme objectif principal la relance sociale et économique à partir des effets de la pandémie.

C'est précisément dans ce sens que les "Quatre moteurs pour l'Europe" ont décidé d'accorder une importance primordiale à la mission spécifique de faire face aux conséquences de la Covid. Il s'agit de l'esprit fondateur même du réseau et le chemin à suivre, sur la base de la coopération, de l'échange d'expériences et des bonnes pratiques.

L'Agenda 2030, à travers les 17 Objectifs de développement durable (ODD), est et sera le guide qui nous permettra de relever tous les défis présents et à venir. La reconstruction de nos sociétés post-Covid doit nous permettre de surmonter cette crise sur la base de valeurs aussi fondamentales que l'égalité des chances et la durabilité.

Une union pour le développement durable

Les "Quatre moteurs pour l'Europe" se sont unis pour avancer résolument vers la réalisation des ODD fixés au niveau mondial et encourager les cinq grands domaines définis dans l'Agenda 2030 : la planète, l'humanité, la prospérité, la paix et les partenariats. En fait, nous le faisons déjà en tant qu'alliance de régions et en assumant l'un de ces cinq grands domaines que fixe l'agenda des Nations Unies. Et nous le faisons, car nous sommes convaincus que nous ne reprendrons le dessus que si nous sommes capables d'avancer de façon collective.

L'Agenda 2030 est intrinsèquement lié au "Pacte vert pour l'Europe", qui a pour objectif d'améliorer le bien-être des personnes à travers un plan d'action visant à faire de l'Europe un continent neutre pour le climat d'ici à 2050. Les "Quatre moteurs pour l'Europe" ont manifesté leur soutien ferme à ces objectifs et initiatives dans une déclaration récente des responsables chargés de la protection de l'environnement de nos régions. La Covid nous oblige à repenser la dynamique et les lignes d'action à suivre, et ce, notamment en ce qui concerne l'économie circulaire et la durabilité. C'est précisément pourquoi nous devons la considérer comme un cadre indispensable non seulement pour une récupération verte des effets dévastateurs de la pandémie, mais aussi pour ce changement de modèle qui passe, entre autres, par une transition énergétique.

Pour les Régions de Bade-Wurtemberg, Lombardie, Auvergne-Rhône-Alpes et Catalogne, il est clair que la recette pour l'avenir est étroitement liée aux personnes et à la planète. C'est ce que les "Quatre moteurs pour l'Europe" se sont imposé et c'est la seule et unique voie qui permettra à notre société de répondre au défi mondial auquel elle est confrontée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/12/2020 à 22:02 :
Nous avons affaire a des "moteurs" qui recherchent une indépendance pour mieux dépendre d'une union, au lieu du contraire!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :