Krach des cryptomonnaies : la spéculation pour les pauvres

CHRONIQUE. Elles n'ont rien de monnaies, même si l'engouement et l'appât du gain universels les affublent du qualificatif flatteur de «cryptomonnaies», dans une tentative vouée d'avance à l'échec de les crédibiliser et d'attirer le chaland. Par Michel Santi, économiste (*)

3 mn

(Crédits : Reuters)

Il faut en effet avoir et le cœur et l'estomac bien accrochés pour prétendre traiter et échanger de telles monnaies à la volatilité inouïe. Elles ne sont, en réalité, qu'un instrument - un énième - de pure spéculation offrant une valeur intrinsèque nulle !

Aussi éphémère qu'un amour d'été

Achetez un bien immobilier et vous l'aurez toujours si le marché venait à se dégrader. Achetez une action en bourse et vous serez toujours propriétaire d'une partie de l'entreprise si le marché venait à s'effondrer. Achetez des bitcoins et vous n'aurez plus qu'à jeter votre ordinateur à la poubelle si sa valeur venait à se liquéfier (comme c'est le cas actuellement) car ce machin ne représente qu'un bout de code dont vous ne pouvez strictement rien faire et que quelqu'un d'autre au bout de la pyramide a eu la bonne idée de vous vendre.

Cette hystérie généralisée raconte en fait banalement une histoire maintes fois vécue. Elle reflète une contagion collective ayant gonflé par le passé la valorisation d'actifs bien plus tangibles qu'une cryptomonnaie - aussi éphémère qu'un amour d'été - mais tout aussi banale que le jeu des chaises musicales où les places sont limitées et dont seuls s'en sortent ceux qui vendent les premiers.

Ce marché - qui vaut aujourd'hui quelques trillions de dollars et d'euros de moins pour s'être déjà largement dévalorisé ces derniers mois - ne vaut que grâce à d'autres joueurs qui sont d'accords de pousser plus haut et plus loin le "schmilblick".

Des milliers d'investisseurs crédules... pauvres

Plus grave - bien plus inquiétant et plus triste aussi : la crypto a prospéré sur un terreau de spéculateurs et d'investisseurs jeunes et précaires qui n'avaient pas les moyens de placer en bourse ni dans l'immobilier, trop chers pour eux. Soyons réalistes et honnêtes : dans un environnement où les nouvelles générations sont nettement moins bien loties que leurs aînés, dans un contexte où il semble si facile de gagner en spéculant par la grâce de la dérégulation et de la libéralisation totales des flux de capitaux, la crypto a vendu du rêve à la jeunesse, qui y a trouvé une manière idéale de se démarquer des anciens. Dans un monde où les inégalités sont aberrantes, où l'immense majorité des jeunes du monde entier sont désormais les nouveaux pauvres, la seule et unique arme à disposition de cette caste d'intouchables leur permettant de se distinguer fut la crypto qui a pu un temps les convaincre qu'ils se mettraient sur les pas des riches et des puissants, en usant accessoirement d'un instrument avant-gardiste.

Hélas pour ces jeunes et pour ces démunis pour lesquels la crypto fut littéralement une idéologie tant ils ne jurèrent plus que par elle, les riches investisseurs s'enrichirent davantage car c'est eux seuls qui étaient aux manettes de ces plateformes et de ce simulacre de marché. Aujourd'hui, des milliers d'investisseurs crédules - jeunes et moins jeunes mais pauvres - subissent frontalement et jusque dans leurs ultimes deniers ce dernier avatar en date d'un capitalisme sauvage qui ne sait ni ne peut prospérer que sur les cadavres des plus fragiles. C'est encore et toujours ceux qui peuvent le moins se permettre de perdre qui sont lésés et ratiboisés.

______

(*) Michel Santi est macro-économiste, spécialiste des marchés financiers et des banques centrales. Il est fondateur et directeur général d'Art Trading & Finance.
Il vient de publier « Fauteuil 37 » préfacé par Edgar Morin. Il est également l'auteur d'un nouvel ouvrage : « Le testament d'un économiste désabusé ».
Sa page Facebook et son fil Twitter.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 24/05/2022 à 8:22
Signaler
Par défaut, vous oubliez juste de dire que ça fait belle lurette que ces pauvres, du moins ces retraités boomers naïfs au plus haut point se font plumer en bourse et le bitcoin leur propose une spéculation pure et dure certes mais pour tout le monde....

à écrit le 23/05/2022 à 4:07
Signaler
On croirait rêver.... Quand en 2008, les "riches et vieux investisseurs" avaient tous acheté des subprime car"l'immobilier ne pouvait pas baisser", vous croyez qu'on les enviait? Non la vérité c'est qu'ils ont tous perdu de l'argent au final, et qu...

à écrit le 22/05/2022 à 6:57
Signaler
Comment peut t'on parler d'un sujet qu'on ne maîtrise pas? Une énième attaque qui ne fait que decridibiliser le système financier actuel et sa folle inflation.

à écrit le 22/05/2022 à 1:49
Signaler
Mdr Quand tu lis a la fin qui la écrit "macro-économiste, spécialiste des marchés financiers et des banques centrales" cela veut tout dire. Mais ce n'est pas grave un jour vous ouvrirez les yeux. Et vous essaierai de faire votre travail comme il le...

à écrit le 21/05/2022 à 9:51
Signaler
Déjà une erreur a la 3 ème ligne....si vous détenez une assurance ,même en actions,vous ne détenez aucune action ,votre portefeuille copie la valeur de l'action sans que vous détenez la part d'entreprise ...a partir de la ,j'arrête de lire 😂

à écrit le 21/05/2022 à 9:48
Signaler
Comment un responsable d'un organisme centralisé pourrait être pour une économie décentralisée...hihi en tous cas s'il l'est c est en cachette ..

le 22/05/2022 à 21:28
Signaler
La prolifération de ces articles anti cryptos me renforcent dans l'idée que c'est le bon moment pour investir. Je ne me lancerai pas dans la critique de cet économiste pro car il est fort probable que lui même possède du BTC. Sinon il n'est jamais...

à écrit le 21/05/2022 à 9:48
Signaler
Comment un responsable d'un organisme centralisé pourrait être pour une économie décentralisée...hihi en tous cas s'il l'est c est en cachette ..

à écrit le 20/05/2022 à 12:42
Signaler
+1 pour le papier que je partage totalement. Attention cependant à l'angélisme. Les jeunes d'aujourd'hui ne sont pas plus pauvres que ceux des décennies passées.. faut pas déc... les jeunes pauvres d'avant étaient bien moins lotis, quoique ce genre d...

à écrit le 20/05/2022 à 1:30
Signaler
VENDEZ, VENDEZ! Surtout ne soyez pas le dernier idiot. J'ai pour vous un superbe viager et de prometteuses actions Renault.

à écrit le 19/05/2022 à 21:54
Signaler
Merci Mr Santi, vous m'avez ouvert les yeux sur cette arnaque, j'ai vendu tous mes bitecoignes.

à écrit le 19/05/2022 à 19:52
Signaler
C'est très facile d'écrire ça après

à écrit le 19/05/2022 à 19:33
Signaler
Un économiste dépassé par son temps et qui ne prend en compte que le marché secondaire de la crypto et blockchain. Quid du marché premier qui lève des centaines de millions chaque semaine ? des nouvelles technologies qui en ressortent tous les mois ?...

à écrit le 19/05/2022 à 18:45
Signaler
C'est quand même dingue à quel point vous ne vous etes pas renseigné sur la technologie sous-jacentes, bien sur que certains jetons sont pure speculation, mais d'autres on une vrai fonction et vont faire le ménage dans les métier d'escroc que sont pa...

à écrit le 19/05/2022 à 18:18
Signaler
Le Loto ou le PMU, c'est plus transparent et plus franc, et il y a au moins des mises versées avant le tirage. Ces "cryptomonnaies" ne sont en effet fondées que sur du vent et n'enrichissent vraiment que leurs promoteurs (qui en sortent dès que les g...

à écrit le 19/05/2022 à 13:36
Signaler
C'est pas plutôt des imbéciles et non des pauvres?

à écrit le 19/05/2022 à 11:14
Signaler
Chiant le boomer

à écrit le 19/05/2022 à 11:09
Signaler
Ridicule.... tout le monde présente le prix du bitcoin actuellement comme une catastrophe et un krach monstrueux... ce serait oublier bien vite qu'il y a seulement deux ans suite au premier confinement il était à 3000$. Aujourd'hui avec un prix de 29...

à écrit le 19/05/2022 à 11:09
Signaler
Ridicule.... tout le monde présente le prix du bitcoin actuellement comme une catastrophe et un krach monstrueux... ce serait oublier bien vite qu'il y a seulement deux ans suite au premier confinement il était à 3000$. Aujourd'hui avec un prix de 29...

à écrit le 19/05/2022 à 10:14
Signaler
Hahaha !! il se prétend économiste ?!?! Soit il est à la rue, soit il est en train d'investir et d'accumuler des cryptomonaies pour pondre un article de ce genre... "Achetez un bien immobilier et vous l'aurez toujours si le marché venait à se dégra...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.