Les leçons de Weimar

CHRONIQUE. Le désenchantement à l'encontre de Weimar fut total dès lors que les mesures adoptées dès 1923 détruisirent l'épargne de la classe moyenne allemande et aggravèrent un chômage qui était déjà élevé, conduisant ainsi une partie de la population à céder aux chimères communistes et une autre à sombrer dans le fascisme. Par Michel Santi, économiste (*)
(Crédits : DR)

La Stagflation a ravagé les économies des années 1970. Le candidat Jimmy Carter put battre Gérald Ford, Président en exercice, en l'accusant haut et fort d'avoir aggravé l' «indice de misère», c'est-à-dire l'addition des taux de chômage et de l'inflation qui était alors à 13. Quatre ans plus tard, c'est Reagan qui put l'emporter haut la main, car ce même indice dépassa 20 ! Pour autant, évoquer l'hyperinflation ramène toujours et systématiquement à celle endurée par l'Allemagne il y a une centaine d'années, même si cet épisode bien connu et fort bien documenté n'est pas le plus sévère moment hyper inflationniste de l'histoire moderne, car rien ne peut effectivement concurrencer ce que fut la méga-inflation du Zimbabwe de la fin des années 2000.

Le cas allemand est néanmoins digne d'intérêt et vaut la peine que l'on s'y penche aujourd'hui - à l'heure où les niveaux de nos prix atteignent des paliers très inquiétants - car l'hyperinflation de ce pays atteignit à l'époque une économie développée et détruisit la crédibilité du régime en place, à savoir la République de Weimar. La compréhension de cet épisode allemand dramatique est donc susceptible de nous fournir des pistes dans le cadre de notre conjoncture de 2022 où l'inflation pèse désormais lourdement et sur le pouvoir d'achat et sur le moral des consommateurs. Le désenchantement à l'encontre de Weimar fut total dès lors que les mesures adoptées dès 1923 détruisirent l'épargne de la classe moyenne allemande et aggravèrent un chômage qui était déjà élevé, conduisant ainsi une partie de la population à céder aux chimères communistes et une autre à sombrer dans le fascisme. La Grande Dépression de 1929 put dès lors achever le travail.

L'inflation est un mauvais génie

L'Allemagne hyper inflationniste de l'époque était marquée par une grande violence accompagnée de constants bruits de bottes, un peu comme notre monde de 2022. Weimar nous a hélas démontré avec clarté que nos dirigeants ne se décident à lutter contre l'inflation qu'à partir du moment où ils n'ont plus d'autre choix ! Pourtant, l'inflation est un mauvais génie qui - sorti de sa bouteille - n'y est remis qu'avec d'extrêmes difficultés. Sous une conjonction astrale favorable, l'inflation peut accélérer de manière spectaculaire et sa dynamique devient dès lors quasi impossible à être enrayée, en tout cas sans coûts sociaux d'une lourdeur affolante. Il n'en reste pas moins que la stabilité financière ne fut pas la priorité absolue des responsables politiques allemands de l'époque qui ne se décidèrent à la combattre qu'à partir du moment où elle fut à l'origine d'un chaos social, politique et économique incommensurable.

Voilà pourquoi, s'il ne devait y avoir qu'un seul enseignement à tirer de l'hyperinflation allemande dans notre contexte actuel, il devrait consister en une leçon de courage et de volontarisme. Faire le job contre l'inflation n'est effectivement pas aisé et exige du courage politique, loin de la médiocrité ambiante et quasi généralisée qui est monnaie courante parmi la classe dirigeante. Les dirigeants de Weimar échouèrent à endiguer la catastrophe, car ils craignaient d'impopulaires mesures qui nécessiteraient certainement leur sacrifice politique. Celles et ceux qui nous dirigeront demain devront absolument tout entreprendre pour préserver la stabilité financière.


______

(*) Michel Santi est macro-économiste, spécialiste des marchés financiers et des banques centrales. Il est fondateur et directeur général d'Art Trading & Finance.
Il vient de publier « Fauteuil 37 » préfacé par Edgar Morin. Il est également l'auteur d'un nouvel ouvrage : « Le testament d'un économiste désabusé ».
Sa page Facebook et son fil Twitter.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 24/03/2022 à 18:29
Signaler
Bonjour, Les mesure économique imposé à la République de Weimar ons permis la montée en puissance des nazis en Allemagne.... Et cela a conduit à la Guerre en 1939... Donc , je crains que cela n'est pas atteint les objectifs.... Mais bon ils n'y f...

à écrit le 24/03/2022 à 9:11
Signaler
La Yougoslavie de 1990.. hyperinflation, le dinar yougoslave implose.. et la guerre ensuite. Les yougoslaves avaient imprimés trop de papier, faut dire que c'était très simple... me demande bien de que ça m'évoque ça tout ses trucs..

à écrit le 24/03/2022 à 9:07
Signaler
un peu court comme texte. Ce qui a plombe le regime de weimar c est la crise de 29 et le chomage massif qui en a resulté. Pour l hyperinflation a partir de 1923, il aurauit fallu faire quoi ? l allemagne de l epqoue etait ruinee, elle devait payer s...

le 25/03/2022 à 8:08
Signaler
C'est les ricains qui retirent leurs billes qui coule définitivement la république de Weimar... par ailleurs j'arrive pas bien à saisir votre conclusion: sortir de l'inflation par l'endettement ? C'est doit sortir du chapeau d'un illusionniste ou un ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.