L’Union européenne ne serait-elle pas un bouc émissaire qui l'a bien cherché ?

 |   |  132  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, l’UE ne serait-elle pas un bouc émissaire qui l'a bien cherché ?

Hier, les ministres des Finances de la zone euro ont ouvert une procédure de sanctions à l'encontre de l'Espagne et du Portugal, dont les budgets ont dérapé. Aujourd'hui, Theresa May, pro « Remain », prendra la tête du gouvernement britannique pour déclencher la sortie de son pays de l'Union européenne.

En parallèle, l'ancien président de la Commission européenne José Manuel Barroso est nommé chez Goldman Sachs, la banque qui a aidé la Grèce à présenter des comptes truqués pour rester dans la zone euro. Toutes ces annonces ne risquent-elles pas d'encourager un peu plus la défiance des peuples envers l'Union européenne ?

Pour en débattre, Benoît Pellistrandi historien, Cécile Ducourtieux correspondante du Monde à Bruxelles et Dominique Plihon économiste et porte-parole d'Attac.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :