La déchéance de nationalité est-elle une arme efficace contre le terrorisme ?

 |   |  144  mots
(Crédits : DR)
#JeSuisCharlie [Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la déchéance de nationalité est-elle une arme efficace contre le terrorisme ?

Le débat autour de la déchéance de nationalité se poursuit en cette rentrée, alors que l'Assemblée nationale doit examiner à partir du 4 février la proposition inscrite dans le projet de loi de révision constitutionnelle. Mais depuis les attentats terroristes qui ont touché la région parisienne le 13 novembre dernier, l'éventualité d'étendre la déchéance de nationalité aux binationaux nés Français et reconnus coupables d'actes de terrorisme fait débat au sein de la classe politique mais aussi de l'opinion publique.

Pour débattre de cette question, Patrick Lozès, militant associatif anti-discrimination, Évelyne Sire-Marin, magistrate, membre de la Ligue des droits de l'Homme, et Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire du ministère de la Défense.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur Twitter @28minutes et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2016 à 0:14 :
C'est la double-nationalité en soi qui ne devrait pas exister :
Après un petit cours d'instruction civique, les bi-nationaux devraient avoir obligation de choisir UNE SEULE nationalité à compter de leur majorité !
Pourquoi des français auraient le privilège d'avoir d'autres nationalités ? Et en cas de conflit entre les 2 pays... quel pays vont-ils choisir ?
a écrit le 13/01/2016 à 23:31 :
efficace ? avec autant de tergiversations: pour faire monter le FN oui certainement.
a écrit le 13/01/2016 à 22:05 :
La vraie question : combien d'attentats terroristes la déchéamce de nationalité va-ellr éviter ?
a écrit le 13/01/2016 à 18:38 :
Est-ce efficace ? On s'en fout. La vraie question est : voulons nous conserver comme compatriotes des gens qui nous tirent dans le dos ? La réponse est NON !
Réponse de le 13/01/2016 à 22:03 :
Voulez-vous conserver comme compatriotes des violeurs d'enfants ou des ministres qui fraudent le fisc ?
a écrit le 13/01/2016 à 17:53 :
Evidemment non ! Les terroristes se foutent de cette mesure. En revanche déchoir de leur nationalité des grands truands fiscaux, ca aurait un sens et ca serait certainement efficace ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :