Le nouveau Parlement peut-il donner un cap à l'Europe ?

 |   |  102  mots
(Crédits : Reuters)
REPLAY 28'. La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, le nouveau Parlement peut-il donner un cap à l'Europe ?

Après le vote, place aux échéances. Les parlementaires nouvellement élus intégreront le Parlement européen en juillet prochain et les négociations pour désigner les nouveaux dirigeants vont débuter. Le rééquilibrage politique suite au vote ne fait aucun doute, avec la perte de la majorité des sociaux-démocrates et de la droite conservatrice au profit des écologistes, des libéraux et de l'extrême-droite. Mais quid de la force des institutions européennes face aux élus ? La nouvelle répartition politique du Parlement européen va-t-elle créer un big bang politique ou être canalisée ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/05/2019 à 22:21 :
751 députés a 6500€ plus les frais !! Pour riant l argent facile des connnntrivuables je votez plus l Europe Schengen la passoire de Merkel junker Macron vraiment ce quoi l Europe de 27 ???? !!!!!!!!!!!’
a écrit le 30/05/2019 à 20:18 :
Le parlement européen ne sert à rien c' est VGE qui le dit, alors plus la peine d ' insister!
« Son rôle est simplement de vérifier que les textes proposés par la commission sont conformes aux traités, c’est tout. Il n’a pas de pouvoir politique, pas de pouvoir de diriger l’Europe ».

Zut, on nous a encore menti...
Réponse de le 30/05/2019 à 21:58 :
C’est vge qui a participé à la rédaction de la constitution de 2005 , si un traité ou une constitution ne convient plus
: elle peut être annulée par une demande de tous les européens via «  un référendum Européen « 

Par ailleurs , il faudrait une «  seule capitale «  pour l’Europe
Strasbourg mérite mieux cette place que Bruxelles.
Il faut supprimer toutes les instances UE à Bruxelles et «  tout centraliser à Strasbourg « 
a écrit le 30/05/2019 à 18:11 :
Arrêtez de vouloir confondre l'Europe avec une administration hors sol comme l'UE de Bruxelles qui n'a pas l'aval incontesté des peuples européens!
a écrit le 30/05/2019 à 12:13 :
Un nouveau cap ? Oui, dans le mur.
a écrit le 30/05/2019 à 11:24 :
Ce qui est sûr : dorénavant ça ne passera pas comme une «  lettre à la poste » l’assemblée pourra bloquer certaines décisions prisent par le conseil ou du moins inviter a plus de débat et de concertation ,
J’ose dire : les «  lobbys » ne couleront pas de source ? ( je l’espère pour les 450000 Européen ...)
a écrit le 30/05/2019 à 10:58 :
Deux solutions:
1° L Allemagne conserve son leader ships et tout roule comme avant , c est à dire que Macron s écrase ,et que l Angleterre continue à squatter .
2° L Allemagne perd la main , et alors là ....; le chaos va régner et des alliances impossible vont nous sidérer .
a écrit le 30/05/2019 à 9:51 :
L'assemblée européenne n'a aucun pouvoir afin que l'oligarchie européenne puisse gouverner par derrière même si le "par derrière" on le voit comme si c'était par devant hein, il serait temps que lesm omies voient que nous sommes horrifiés par leur laideur.

On a l'air de quoi nous uatres européens à nous adresser de la sorte à une institution qui n'existe pas, de nous adresser à un consortium financier qui est paramétrer à tout casser pour ses seuls intérêts ?

Eux ils auront toujours une longueur d'avance sur notre destruction parce que n'ayant aucun sens de valeur de la vie.

Plus on possède et plus on est possédé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :