Nétanyahou réélu : la tentation du repli ?

 |   |  166  mots
(Crédits : Reuters)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la réélection de Nétanyahou.

MISE AU POINT
Par Sandrine Le Calvez

Le parti du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, devance de presque 5 points son principal concurrent et favoris des sondages, Isaac Herzog, dans les dernières élections législatives. Benyamin Nétanyahou revendique une « grande victoire » pour le Likoud et « pour le peuple d'Israël ».

 RETROVISEUR
Par Marc-Antoine de Poret

L'assassinat d'Yizhak Rabin
1993, le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin et le président palestinien Yasser Arafat signent les accords de paix d'Oslo. Le Likoud, et son leader, un certain Benyamin Netanyahou s'opposent violemment à ce qu'il considèrent comme une trahison. Le 4 novembre 1995, Yitzhak Rabin est assassiné de deux balles dans le dos.

DEBAT
Pour en débattre, Denis Charbit, sociologue, Open University d'Israël, Alain Dieckhoff, politologue et spécialiste de la politique et de la société contemporaine en Israël, Agnès Rotivel, grand reporter à La Croix en charge du Proche-Orient.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

28 minutes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/03/2015 à 15:34 :
Comment peut-on oser laisser l'écologie à Ségolène Royal ?
a écrit le 21/03/2015 à 15:06 :
Ce résultat d'élection est dramatique non seulement pour Israël, mais également pour tout le moyen orient. L'extrémisme borné a conservé le pouvoir avec les fanatiques religieux. Aucune négociation donc aucune paix ne pourra en découler. Le Bush de la Méditerranée espère que le déséquilibre de ce coin du monde lui profitera et obligera les américains à renforcer leur aide militaire et économique, c'est sans doute vrai mais à quel prix !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :