Pour lutter contre le terrorisme, faut-il espionner tout le monde ?

 |   |  153  mots
(Crédits : reuters.com)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, pour lutter contre le terrorisme, faut-il espionner tout le monde ?

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

Le projet de loi renseignement du gouvernement  français fait couler beaucoup d'encre, et notamment celle du New York Times, qui a consacré un éditorial critique à ce qu'il appelle le « French Surveillance State ».

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine de Poret

Le Patriot Act post 11 Septembre
Après les attentats du 11 septembre 2001, le président des Etats-Unis, Georges W. Bush Jr. signe l'USA Patriot Act, 300 pages de mesures préventives et répressives censées permettre d'appréhender de présumés terroristes. Prévu pour s'arrêter en 2005, le Patriot Act est toujours en vigueur.

DEBAT
Pour en débattre, Eduardo Rihan Cypel, député et secrétaire national du Parti socialiste chargé de la Défense, Amaelle Guiton, journaliste à Libération et spécialiste des nouvelles technologies, et Fabrice Epelboin, entrepreneur et enseignant à Sciences Po.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

28 minutes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2015 à 5:41 :
Qu’est-ce que le terrorisme d’Etat ? Parlons-nous du terrorisme politique ou bien des casseurs de la croissance ? Ne faut-il pas se méfier des traités européistes qui font des génocides type arméniens impunis ou bien des jeunicides européens. En France l’Etat décrète la croissance et l’emploi par arrêté municipal, on rigole. Le PIB est une vue de l’esprit, il stagne depuis plusieurs ânées. On augmente les fonctionnaires mais pas les salariés, ont-ils produit plus ou bien travaillé plus ? Quelle justice alors qu’on fait des chômeurs et des fonctionnaires, on défiscalise des niches et on supprime des emplois. La politique de l’offre c’est de l’esbrouffe… quels emplois, quelle relance, quelle industrie ? C’est les Etats Généraux de l’industrie… c’est du vent. En Europe on fait des traités non appliqués, à quoi ça sert ? On fait des politiques qui disent plus y a de monnaie, plus y a de croissance, on rigole. On prône les bulles pour s’enrichir à fabriquer le chômage… on nous sert le vampirisme social. L’Etat fait de la machette dans les foyers français. On nous sert l’Etat bête au service de l’étranger : vente des entreprises, croissance nulle, non coopération monétaire avec une zone en excédents, le terrorisme d’Etat avec un euro qui dévaste la zone ? Il n’y a pas de politique d’offre mais de faillite et de précarisation. On paye des fonctionnaires pour produire du papier, c’est pour la relance de la filière bois ? A 6000 euros pour chauffeur du sénat, c’est bac +30 ? Ne fait-on pas dans le vampirisme social avec Bruxelles et les fous européistes artisans de la destruction de l’emploi avec des comptes farfelus ou éparpillés, qui bavardent dans les palais sur la croissance alors qu’elle est sous la moyenne, avec petits-fours, cantine gratuite, micros et ambrassades, cadeaux, voyages et comités… c’est dynastie ? A quand une protestation abstentioniste ? L’Europe n’est-elle pas une baudruche dont le pib se dégonfle alors qu’on fait dans le vieillissement sans retraite financée pour les jeunes ? Ne joue-t-on pas au gros mytho chez les boomers losers en terme de croissance et d’emploi à la mode sud européenne ? Ne fait-on pas dans l’idiot roi, la marche des trainards, l’Etat qui décrète le bonheur par circulaire, la diarrhée verbale de palais sur la croissance, la croissance par la feignantise comme modèle mondial ? Fait-on dans le collaborationisme avec l’euro avec la relance de l’import au lieu de produire ?
a écrit le 24/04/2015 à 20:00 :
Réactualisation d'un vieux slogan des années 40: "Taisez-vous, méfiez-vous, les oreilles ennemies vous écoutent " ou bien du dicton : " Les murs ont des oreilles"...Quelle ambiance !
a écrit le 24/04/2015 à 19:05 :
La privacité devient un élément de plus en plus fragile et je ne pense pas qu'on puisse réelement lutter contre ce phénomène. Ce qui m'inquiète c'est l'usage de ces données au nom d'une cause supérieure appelée terrorisme: outre les dérives commerciales doutenses (espionnage insutriel...), je tiens à rappeler que la notion légale de terrorisme est relative suivant les pays. Dans certains pays le déli d'opinion est un acte terroriste. Nos démocraties ne sont pas à l'abri de dérives autoritaires, déjà vécues dans un passé proche. La question de l'espionnage n'est pas l'espionnage, mais l'encadrement garanti de son usage. Exemple avec les services secrets allemands et le scandale NSA.
a écrit le 24/04/2015 à 13:40 :
On parle de la persécution des chrétiens, c’est dans le monde ou en France ? Le duc de Guise n’est-il pas entrain de se retourner dans sa tombe ? Y a-t-il une politique de persécution d’Etat ou est-ce la dictature de la feignantise d’Etat à 604h par habitant ? On entend dire des lions et des ânes, pourquoi ne pas dire jetez aux lions avec les lionceaux blancs du zoo de Moselle ? Pourquoi ne pas inventer des crétinités du type plus y a de monnaie plus y a de croissance alors qu’on nous dit plus y a de fonctionnaires, plus y a de croissance et de chômage ! En France ne faut-il parler très lentement, parce qu’on est des escargots de croissance et d’emploi et très fort pour déblatérer des âneries sur la croissance!
a écrit le 24/04/2015 à 12:29 :
"Pour lutter contre le terrorisme, faut-il espionner tout le monde ?"
Ben non, les terroristes sont des musulmans extrémistes, des salafistes qui sont une branche extrémiste de cette communauté ! Alors, je ne vois pas pourquoi les chrétiens, les athées voir les autres religions donc une majorité de français seraient concernés par cette surveillance? Tous surveillés, tous épiés c'est considérer que nous serions tous potentiellement des terroristes c'est un scandale!!!
Réponse de le 24/04/2015 à 19:08 :
Sans vouloir manquer de respect, pourquoi penser que d'autres croyances sont exemptes de terrorisme? L'histoire nous montre que cela fait partie des valeurs universelles qui rassemble tous les hommes sous un même défaut, hélas.
Réponse de le 25/04/2015 à 11:40 :
"nous serions tous potentiellement des terroristes" ben oui, c'est le principe, sinon vous pourriez en rater certains. Si un athée ou un catholique se convertit, généralement de façon radicale (étrange quand même, c'est pas la religion et sa sagesse qui les intéresse), il faut bien le détecter.
La Mafia est musulmane ?
Le jour où vous dites du mal de l'Etat (mail, chat, téléphone, ..), ou organisez une manifestation vous devenez un ennemi potentiel de l'Etat, du moins fiché comme "rebelle" potentiel.
Réponse de le 28/04/2015 à 1:41 :
le soucis de certains ( de la majorité ) c'est qu'ils ne prennent leurs sources que par les medias et oublient de faire la part des choses.
Deja votre commentaire est un non sens dans la mesure ou les Salafistes sont contre les terrorismes et les combattent (eh oui c'est sur c'est pas BFM qui vous le dira sinon pas d'audience mais si vous faites la )part des choses vous l'aurai sû .
et enfin ce sont aussi les musulmans qui ont fait l'esclavage, les nombreuses guerres du 19eme siècle et causés les deux guerres.. sans doute selon BFM TV
a écrit le 24/04/2015 à 11:20 :
Je me répète, mais il serait plus simple d'arrêter de distribuer des visas n'importe comment, et virer à la moindre incartade les coupables et leur famille !!! On ne peut pas importer les problèmes et s'en plaindre :-)
a écrit le 24/04/2015 à 9:59 :
Car, en fin de compte, ce sont ceux qui nous espionnent qui nous terrorisent le plus!
Réponse de le 24/04/2015 à 21:15 :
Et ce n'est que le début des réjouissances.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :