Terrorisme : la Turquie peut-elle être déstabilisée ?

 |   |  148  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la Turquie peut-elle être déstabilisée par le terrorisme ?

Mardi soir, l'aéroport international Atatürk d'Istanbul a été frappé par un triple attentat-suicide. Il s'agit de la troisième attaque visant la métropole turque depuis le début de l'année. Bien que l'attentat n'ait pas été encore revendiqué, le Premier ministre turc a signifié « que les indices pointaient Daech ».

Deux menaces terroristes distinctes sévissent en Turquie : Daech et la rébellion kurde. Critiqué pour sa complaisance envers Daech, le président Erdogan a opéré un revirement dans sa lutte contre le terrorisme ainsi que dans sa politique internationale. Néanmoins, du point de vue géopolitique, la Turquie reste isolée dans sa région.

Pour en débattre, le politologue et conseiller spécial de l'IFRI, Dominique Moïsi, le journaliste et spécialiste de la Turquie, Guillaume Perrier et Ariane Bonzon, journaliste indépendante et spécialiste de politique internationale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/06/2016 à 20:23 :
Qui sème le vent récolte la tempête !
Après avoir soutenu voire épaulé militairement les Islamistes contre la Syrie ce Mr se plaint de voir la guerre débouler chez lui ...
Ces attentats posent des questions tout de même : Normalement, les Islamistes revendiquent systématiquement leurs attaques et les Kurdes ne pratiquent pas les attentats suicides et encore moins les attaques contre les civils. A qui profite le crime ?
Le gouvernement Turc n'as il pas intérêt a faire régner la terreur afin de plus facilement imposer lois liberticides et état d'exception. Cela ne lui permet il pas de pratiquer des arrestations arbitraire et museler son opposition a moindre frais ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :