Tsipras, 3 mois après : la grande désillusion ?

 |   |  153  mots
(Crédits : © Hannibal Hanschke / Reuters)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui: Tsipras, 3 mois après, la grande désillusion ?

MISE AU POINT
Par Sandrine Lecalvez

Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent ce lundi afin de trouver un compromis avec la Grèce. Le pays espère notamment le déblocage d'une partie des prêts de l'Union européenne et du FMI. Cette réunion sera-t-elle décisive pour la Grèce?

RETROVISEUR
Par Marc-Antoine de Poret

Athènes 2004
En 2004, la capitale grecque est choisie pour recevoir les Jeux Olympiques d'été. Et pour ces jeux de la 28ème Olympiade, les Grecs voient grand et dépensent plusieurs milliards d'euros dans un nouvel aéroport international, une nouvelle autoroute, et de gigantesques infrastructures.

DEBAT
Pour en débattre, Jean Quatremer, correspondant de Libération à Bruxelles, Thomais Papaïoannou, correspondante de la chaine de télévision publique grecque « Nerit », et Nicolas Bouzou, économiste.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

28 minutes

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/05/2015 à 15:49 :
Les grecs ont certes du mal à se réformer ... mais que penser de nos gouvernants qui renvoient les réformes indispensables "aux calendes grecques" ?
a écrit le 12/05/2015 à 15:01 :
Il parait que si on met de la matière en présence d'anti-matière, les 2 s'annihilent ce qui provoque un dégagement d'énergie mille fois plus important que dans la fission nucléaire. Ca marche aussi avec Quatremer et Godin ?
a écrit le 12/05/2015 à 13:03 :
Juste une affaire politique. Comment supporter un corps si étranger. étatiste, nationaliste dont le credo est aux antipodes de celui de l'Europe libérale avec une règle unique la règle à calcul?
a écrit le 12/05/2015 à 9:06 :
Les chose sont claire, l'Allemagne, l'Europe ne peut pas payer toute les dettes de la Grece , les premières à devoir faire des efforts , changer et faire les réformes economique se sont les greques.....
a écrit le 12/05/2015 à 8:08 :
Cette émission est très souvent intéressante, mais parfois calamiteuse. C'était le cas pour débattre, si on peut appeler ça un débat, de la Grèce. Du bashing qui a dû remplir d'aise le lobbying euro..
Les intervenants devaient faire force gestuelle pour masquer leur manque d'arguments... structurels! C'était très préoccupant pour le journaliste de Libération. Quant à la journaliste grecque, elle s'est retrouvée face à un mur.
Romaric... Au secours!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :