Les ETF qui gagnent plus quand on dépense plus

 |   |  185  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les meilleures perspectives en matière de croissance économique militent pour une future reprise de la consommation. Le moment est peut-être venu de se positionner.

L'offre actuelle de trackers (aussi appelés ETF) couvre trois secteurs susceptibles de bénéficier d'un regain d'activité et d'une reprise de la consommation : la grande distribution, les loisirs et les médias.

Sur trois ans, l'indice représentatif du secteur de la distribution (« retail », en anglais) a reculé de 16 %. Les grands groupes européens, Tesco, Ahold et Carrefour dans la grande distribution, Inditex et H&M, dans l'habillement, ou encore Kingfisher, dans le bricolage, font partie des 25 valeurs présentes dans l'indice.

Les médias en recul

Plus spécifique, le secteur des médias recule de 20 % sur trois ans. En baisse de 40 % en 2008, le secteur s'est respectivement repris de 18 % et 13 % en 2009 et 2010 sous l'impulsion de Vivendi et des groupes britanniques WPP, Pearson et British Sky Broadcasting.

Les loisirs, enfin, (-25 % sur trois ans) comprennent plusieurs segments : la restauration avec Compass, Sodexo ou Whitbread, l'hôtellerie avec notamment Accor et Intercontinental, le transport aérien et les voyages avec Ryanair, Lufthansa, Air France, Iberia, Thomas Cook et British Airways, et les jeux de hasard avec OPAP, Paddypower, Ladbrokes ou encore William Hill.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :