E-marketing : Concoursmania surfe sur l'explosion des jeux concours en ligne et prépare des acquisitions

 |   |  433  mots
Leader des jeux concours en ligne en Europe, la PME emploie 90 salariés et est cotée en bourse, sur Alternext (Nyse Euronext Paris). © Concoursmania
Leader des jeux concours en ligne en Europe, la PME emploie 90 salariés et est cotée en bourse, sur Alternext (Nyse Euronext Paris). © Concoursmania (Crédits : Concoursmania)
Le numéro 1 européen de la « gamification » a triplé ses effectifs en trois ans. Fort de sa réussite, son PDG, Julien Parrou, s'investit désormais dans sa ville, à Bordeaux, pour aider les entreprises du numérique à se développer. Les recettes d'une success story.

Voici quelques jours, Concoursmania s'est installé dans des locaux plus spacieux, toujours à Bordeaux, en plein centre-ville dans un bâtiment historique construit au XVIIIème siècle pour le premier consul américain, Joseph Fenwick. Tout un symbole pour une belle réussite locale « à l'américaine ».
Julien Parrou n'avait en effet que 22 ans lorsqu'il a créé Concoursmania à Bordeaux en 1995. Il venait tout juste d'arrêter ses études de droit en Deug. Aujourd'hui, il est à la tête du leader français des jeux concours en ligne, qui emploie 90 salariés, et est coté en bourse, sur Alternext (Nyse Euronext Paris).

Une croissance à deux chiffres

Sa progression est spectaculaire : 4,8 millions de chiffre d'affaires en 2009, 10,5 millions en 2011, 15 millions en 2012 et 30 millions en 2014, selon les prévisions. Comment expliquer un tel succès ? Julien Parrou a compris avant les autres que les marques allaient communiquer de plus en plus par le jeu et Internet. Concoursmania, qui dispose d'un laboratoire permanent du marketing en ligne, a ses sites propres comme jeux.com et se rémunère avec la publicité.
Sa deuxième activité consiste à organiser des campagnes sur mesure pour ses clients (Sephora, Lufthansa, SNCF, NRJ, Toyota, Publicis Group, France Télévisions...). « Nous testons toutes les mécaniques de nos jeux sur nos sites (www.jeux.com, www.concours.fr...), qui enregistrent 30 millions de visites par mois », explique le PDG. En intégrant le retour, la réaction des joueurs, Concoursmania est ainsi quasiment assurée de « toucher sa cible » et accroît ainsi l'efficacité, l'attractivité de ses campagnes de jeux.

Aider le décollage des jeunes entreprises

Pour grandir, Concoursmania acquiert à présent des « pépites » du secteur. Ainsi, en novembre dernier, la PME bordelaise a racheté la société Telaxo, éditeur français dans le top 10 mondial des éditeurs de jeux sur Facebook en termes d'audience. Cette société basée à Orléans, est spécialisée dans le casual gaming et présente une offre de près de 130 jeux édités sur les réseaux sociaux.
« Nous préparons d'autres acquisitions », révèle Julien Parrou, qui ne cache pas ses ambitions. Ce qui ne l'empêche pas de s'investir dans le tissu économique local, en tant que membre du réseau Entreprendre, pour aider de jeunes entreprises à décoller. Le 29 mars dernier, il a, par exemple, créé avec le fonds local Alienor Partners, le « Quai des entrepreneurs » à Bordeaux. Objectif : favoriser les levées de fonds pour les jeunes start-up. 11 fonds d'investissement ont répondu à l'appel. Fort de ce nouveau succès, il travaille déjà sur la deuxième édition.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :