Anne Hidalgo juge "difficilement acceptable" la hausse de tarif du passe Navigo

 |   |  301  mots
Pour la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, l'augmentation du Passe Navigo est difficilement acceptable pour les Parisiens.
Pour la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, l'augmentation du Passe Navigo est "difficilement acceptable" pour les Parisiens. (Crédits : GONZALO FUENTES)
La Maire PS de Paris regrette l'augmentation pour les Parisiens du tarif du passe Navigo, décidée par Valérie Pécresse, présidente "Les Républicains" de la région Ile-de-France.

La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, estime dans le "Journal du Dimanche" que l'augmentation de trois euros du passe Navigo à compter du 1er août, annoncée par Valérie Pécresse, est "difficilement acceptable" pour les Parisiens" et va directement "impacter les foyers les plus modestes". "Le passage au passe Navigo à tarif unique a été une mesure de solidarité francilienne. Les Parisiens ont accepté une hausse du tarif par rapport à l'ancien passe zones 1 et 2, mais cette nouvelle hausse du tarif est difficilement acceptable pour eux"
Le montant de l'augmentation a été annoncé lundi par la présidente "Les Républicains" de la région Ile-de-France, moins d'un an après la création de ce forfait au tarif unique de 70 euros par l'ancienne majorité socialiste.



La mairie pas consultée

"Un protocole d'accord a été conclu entre la Région et le Premier ministre sur le financement" du titre d'abonnement aux transports des Franciliens mais "nous n'avons pas été consultés par la Région, alors même que Paris est le premier financeur du Stif après la Région, avec une contribution de 378 millions d'euros en 2015", déplore Anne Hidalgo. Elle dit cependant espérer "trouver des modalités de travail constructives sur ces sujets de financement et de tarifs".

Cette prise de position intervient après celle du Premier ministre Manuel Valls, qui a assuré samedi que cette augmentation est la décision de la présidente Les Républicains de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse: "Elle l'assume".

 La présidente de la région a justifié mercredi 29 juin la hausse du tarif du passe Navigo par "l'amélioration de la qualité de service". Des trains neufs ou rénovés, de nouvelles lignes de bus et "plus de sécurité".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/07/2016 à 1:05 :
Hidalgo 1er adjoint et Delanoë ont quadruplé impots et taxes à Paris depuis 2001, et inventé tant d'autres. Elle saisit cette occasion. Le pass Navigo d'huchon n'était pas financé.
a écrit le 04/07/2016 à 14:19 :
Où Madame Hidalo a-t-elle vu que "Les Parisiens ont accepté une hausse du tarif par rapport à l'ancien passe zones 1 et 2" ? Dans ses rêves sans doute. Cette hausse de 40% était juste scandaleuse et démagogique. Madame Hidalgo semble mal placée pour critiquer une hausse de 4.2% quand la majorité à laquelle elle appartient en a décidé d'une de 40%. Une mauvaise foi éhontée qui n'est pas étonnante.
a écrit le 04/07/2016 à 14:03 :
Surtout que Mme le maire de Paris est une experte en hausses diverses, notamment pour boucher le trou des 400 millions d'Euros de son budget .....
Réponse de le 04/07/2016 à 16:30 :
Madame Pécheresse s'est défendue de ne pas augmenter les Impôts,mais toute la droite se déclare favorable avec les 3 euros,ce n'est pas étonnant avec l’état ou la France était avec les 10 ans de pouvoir de droite ,menant avec François Hollande la croissance revient en France , le pays commence à sortir la tète de l'eau,Madame Hidalgo la Maire Admirable ,la droite n'a pas de leçon a lui donné ,si ce n'est de mauvaise foi
a écrit le 04/07/2016 à 13:23 :
Si la personne travaille, cela réprésente 1,5 euros... mais que penses Anne Hildalgo de l'interdiction des vehicule de plus de 20 ans ? voiture neuve versus 18 euros annuel ?
a écrit le 04/07/2016 à 12:49 :
Les socialistes laissent maintenant les Régions créer une nouvelle taxe, celles- ci étant au bord du gouffre avec le R S A. Et aprés l'automobile ce sont les taxes immobilières
les prochaines pompes à fric!!!
a écrit le 04/07/2016 à 12:17 :
Quand c'est le PS qui augmente le tarif de trois euros, c'est de la justice sociale, mais quand c'est l'UMP qui fait la même chose, c'est difficilement acceptable ? Belle leçon d'humilité et de conscience politique.
a écrit le 04/07/2016 à 10:47 :
La seule vérité qui compte est que les usagers des services publics doivent les payer sous la forme d'une redevance représentative des vrais coûts et certainement pas sous la forme d'un prélèvement indifférencié s'assimilant à un impôt (l'abonnement unique est sans doute de ce point de vue contestable par rapport à un "pay as you go" beaucoup plus logique). L'impôt redistribué au titre de la solidarité, lui, n'est pas décentralisable ni lié à un service particulier : il devrait être de la seule compétence de l'état (voir les problèmes actuels liés à la départementalisation du RSA).
a écrit le 04/07/2016 à 8:48 :
Elle a raison, Pécresse se montre incapable de faire des économies a la région et multiplie les hausses de taxes !
Réponse de le 04/07/2016 à 11:15 :
@dilembue: jolie blagounette digne de Hollande :-)
a écrit le 04/07/2016 à 7:42 :
Les plus modestes ne payait déjà pas leur passe navigo (aide sociale), c'est la classe moyenne qui va trinquer comme d'habitude...
Réponse de le 04/07/2016 à 14:20 :
Elle n'a qu'à devenir modeste et cela va plus vite qu'on ne pense.
a écrit le 04/07/2016 à 5:49 :
le stationnement résidentiel qui concerne les utilisateurs des transport en commun est lui passé de 3.25 euro à 9 euros par semaine, le mois d'août et devenu payant et la carte jaune en plastique gratuite auparavant est passée à 30 euros par an grâce à Madame Hidalgo qui s'y connait en taxe elle !!
a écrit le 04/07/2016 à 1:16 :
Encore de la posture. 3 euros par ans !!!!! Il y en a marre de cette demagogie infantilisante.
Qu'elle s'occupe de bien gérer la ville et arrête de manipuler les écritures. DIlma Rousseff a été destituée pour ce genre de pratiques.

TIens encore une femme de gauche !
a écrit le 03/07/2016 à 23:18 :
Ce qui est difficilement acceptable, ce sont les gaspillages de la mairie de Paris, les privilèges immobiliers accordés aux élus, le déficit et l'endettement croissant de la région la plus peuplée et la plus riche de France.
a écrit le 03/07/2016 à 22:19 :
A peine arrivée au pouvoir, la droite commence par taxer ceux qui bossent.
Cela promet pour 2017.
Réponse de le 04/07/2016 à 8:35 :
Le passage au prix unique masque les coûts réels et favorise la gabegie.
Huchon qui a décidé son application sans prévoir les recettes est l' exemple type du technocrate obsédé par sa réelection.
Réponse de le 04/07/2016 à 14:08 :
Il faut ajouter que les clients des transports parisiens ne paient qu'1/3 du coût réel des prestations. Le reste c'est le contribuable et les entreprises qui le financent.
a écrit le 03/07/2016 à 19:23 :
Mme Hidalgo est un exemple à ne pas suivre.
a écrit le 03/07/2016 à 18:14 :
Démagogie, hypocrisie. Les nouvelles valeurs de la mairie de Paris? Quand la gauche augmente un service s'est normal. Quand c'est la droite, c'est un sandale. Euh quand pour moi ma taxe augmente de 10 Euro par mois et que je proteste. Je suis un dangereux mécréant, un danger pour la Démocratie. Pour moi le danger pour notre République est la démagogie, l' hypocrisie de nos élus. D'ou les cinquante pourcent d'abstention à chaque scrutin. Malheureusement.
a écrit le 03/07/2016 à 17:59 :
Aucune honte cette femme. L'augmentation du prix du navigo n'est pas plus acceptable que le bannissement des possesseurs de véhicules anciens de la capitale. Qu'elle se taise !
a écrit le 03/07/2016 à 17:03 :
Quand c'est le PS qui augmente les taxes et impôts, elle ne dit rien. Mais, si c'est pas son parti, elle hurle. Non pas que je sois pour les augmentations, mais il faudrait qu'elle mette un peu de logique dans sa tête :-)
a écrit le 03/07/2016 à 16:59 :
Elle a la mémoire très coutre car c'est le camarade Huchon qui a la veille des régionales a baisse le prix du passe pour aider l'élection du socialsite . Peine perdue mais cette habitude d'acheter des électeurs au compte du contribuable est une pratique mafieuse malheureusement repandue
a écrit le 03/07/2016 à 16:13 :
Difficilement acceptable synonyme à pas de courage de dire qui ou non.
a écrit le 03/07/2016 à 15:33 :
3 € par mois pour le Navigo mais combien pour s'acheter un véhicule récent en sachant que son vieux ne vaut plus rien ? Il est indispensable de lutter contre la pollution et notamment celle provoquée par les véhicules diesel mais que propose concrètement Mme Hidalgo pour aider au remplacement d'un véhicule ancien ? elle va nous répondre qu'il faut prendre les transports en commun, d'accord mais quelle sera sa réaction lorsque ceux-ci seront en gréve ? Comment faire alors pour se rendre à son travail ?
a écrit le 03/07/2016 à 15:11 :
378 millions en 2015 ? C'est bien peu, le coût des transports gérées par le STIF était de près de 10 milliards d'euros en 2014, dont un tiers payés directement sur les pass et les tickets. La Ville de Paris est donc un faible contributeur.
a écrit le 03/07/2016 à 14:29 :
Les socialistes ont voté un billet unique à 70 euros (au détriment des parisiens qui n'utilisent
que 2 zones) en plus cette décision n'était pas financée. Madame Pécresse qui contrairement aux élus de la ville de Paris , ne veut pas augmenter la dette de la région.
De toute façon, la hausse des transports, d'EDF, des impôts locaux , rend la vie de plus en plus difficile. Les retraites sont gelées depuis 3 ans et les salaires sont trop bas pour beaucoup de franciliens qui n'arrivent plus à vivre correctement.
a écrit le 03/07/2016 à 13:53 :
Elle oublie quand même de dire que le STIF Huchonien ne consultait jamais les mairies de droite ...
a écrit le 03/07/2016 à 13:50 :
Belle leçon d'hypocrisie.
a écrit le 03/07/2016 à 13:31 :
Impacter les foyers les plus modestes !? C'est indéniable, mais Hidalgo qui vient de créer une véritable segrégation sociale avec l'interdiction dans Paris des vieux véhicules, aux horaires de travail, est bien mal placée pour faire la leçon aux autres !
Réponse de le 03/07/2016 à 15:23 :
En effet ! J'imagine que les plus modestes ne paieront pas plus qu'avant ! Pour les autres voilà encore un petit peu moins dans son porte monnaie, ça parait peu mais avec ça on peu avoir un abonnement de téléphone portable !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :