A Lille, Carrefour expérimente la géolocalisation par LED

L’éclairage LED Philips de l’hypermarché d’Euralille sert à guider, via leur iPhone, les clients vers les promotions de leur choix. Révélée lors de l’inauguration de la refonte de ce carrefour de centre ville, cette première mondiale en magasin facilite le parcours client.

3 mn

Le consommateur enregistre au préalable sur son téléphone la liste des articles qu'ils souhaitent acheter. Il peut faire son choix directement en magasin en consultant les catalogues sur son écran.
Le consommateur enregistre au préalable sur son téléphone la liste des articles qu'ils souhaitent acheter. Il peut faire son choix directement en magasin en consultant les catalogues sur son écran. (Crédits : Reuters)

A l'occasion de l'inauguration de la refonte de son hypermarché qui s'est tenue le 20 mai conjointement à celle de la transformation du centre commercial Euralille, Carrefour a dévoilé son application de géolocalisation par lampes LED. Dans ce magasin entièrement relooké sur un seul niveau, c'est l'éclairage qui sert de réseau en agissant comme une grille de positionnement. A télécharger gratuitement sur IPhone 5 et plus, PromoCoù aide le client à se repérer dans le magasin et à localiser les promotions des catalogues de son choix. Il lui suffit de suivre sa position et celle du produit sur le plan qui s'affiche à son écran pour aller vers les articles qu'ils recherchent. Ce GPS en intérieur s'appuie sur la technologie VLC (Visible Light Communication) développée par Philips. Aucune infrastructure additionnelle n'est nécessaire. C'est la caméra frontale de l'IPhone qui sert de récepteur.

Les courses efficaces

Comme le souligne Céline Martin, directrice des modèles commerciaux et de l'innovation pour les hypermarchés Carrefour en France :

« Les consommateurs ne veulent pas avoir à ajouter d'accessoires sur leur téléphone. C'est un frein au développement des applications mobiles qui en ont besoin. Avec PromoCoù, ils doivent juste faire attention à positionner leur IPhone à l'horizontal vers le plafond ».

Le consommateur enregistre au préalable sur son téléphone la liste des articles qu'ils souhaitent acheter. Il peut faire son choix directement en magasin en consultant les catalogues sur son écran. L'application lui indique également les produits en promotion situés autour de lui. Après voir entré ses articles dans son panier, il visualise sur le plan du magasin l'endroit où ils se trouvent avec le numéro de l'allée indiqué. Ceci en fonction de sa position. L'application lui propose aussi de vérifier si un produit choisi sur place est bien en promotion.

« Nous n'avons pas voulu proposer d'optimisations de parcours car nos clients ne le souhaitent pas. Si la carte du magasin est bien faite, ils savent où aller. Ils ne sont pas obligés de devoir regarder leur écran en marchant », précise Céline Martin.

Une communication par la lumière visuelle

Sur place le jour de l'inauguration, Marlène Tisse, responsable marketing pour le retail chez Philips Lighting, explique :

« Chacun des 800 luminaires du magasin est identifiable et capable de communiquer sa position à l'application PromoCoù. Chaque LED envoie un code unique. Notre logiciel permet de connecter ce code à la base de données où sont enregistrées les positions des LED ainsi qu'à la base de données des catalogues promotionnels ».

Les LED utilisent des diodes électroluminescentes qui s'éteignent et se rallument plusieurs centaines de fois par seconde. La lumière est modulée de manière à envoyer un code unique. C'est invisible à l'œil nu. Et c'est tout aussi efficace, voire plus, que la triangulation Wifi. La localisation n'utilise pas les informations qui se trouvent dans les Smartphones.

A voir la nouvelle utilisation que fait Carrefour de son éclairage, on en oublierait que les 2,5 km de LED installés dans son hypermarché d'Euralille lui ont aussi permet de réduire par deux sa consommation énergétique. Le surcout du logiciel de géolocalisation de Philips est très faible en comparaison. Un autre avantage qui devrait accélérer la diffusion de l'éclairage par diodes électroluminescentes ailleurs, comme dans les gares, aéroports, musée. Partout où la géolocalisation à l'intérieur d'un bâtiment peut rendre service. Pas seulement pour faire ses achats.

3 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.