SFR inaugure son réseau de fibre optique à Nantes

 |   |  792  mots
Techniquement, le réseau s'étend sur 424 kilomètres et permet à 105.000 logements et entreprises d'avoir accès à des débits pouvant atteindre 800 mbit par seconde quand l'Adsl est limité à une trentaine de mégabits seconde dans le meilleur des cas.
Techniquement, le réseau s'étend sur 424 kilomètres et permet à 105.000 logements et entreprises d'avoir accès à des débits pouvant atteindre 800 mbit par seconde quand l'Adsl est limité à une trentaine de mégabits seconde dans le meilleur des cas. (Crédits : DR)
SFR vient d'inaugurer son réseau de fibre optique à Nantes, où l'opérateur de téléphonie annonce l'arrivée de la 4G+ d'ici la fin de l'année 2015. D'ores et déjà, 105.000 logements et locaux professionnels peuvent bénéficier d'un débit de 800 mbit/seconde, quarante fois plus rapide que l'ADSL.

Les nantais ont la fibre.... Dans une métropole résolue à jouer la carte du numérique où 98% des ménages disposent d'équipements numériques et 82% se connectent à Internet, l'arrivée de la fibre optique et du très haut débit a de quoi réjouir Johanna Rolland, la maire de Nantes, première ville française de cette dimension à bénéficier de ce nouveau réseau et première agglomération française à avoir décroché le label French Tech. C'est ce que qui aurait incité SFR, leader de la fibre optique avec 7,4 millions de foyers éligibles, engagé dans un plan d'investissements global de 2 milliards d'euros décidé pour accompagner le plan de développement du Très haut débit  dans l'hexagone, à accélérer les investissements dans la cité des ducs de Bretagne.

Techniquement, le réseau s'étend sur 424 kilomètres et permet à 105.000 logements et entreprises d'avoir accès à des débits pouvant atteindre 800 mbit par seconde quand l'Adsl est limité à une trentaine de mégabits seconde dans le meilleur des cas. A titre d'exemple, assure l'opérateur,  "La durée de téléchargement d'un film de 700 Mo passe de 5 minutes en ADSL à 7 secondes avec la Fibre à 800 Mbit/s. De la même façon, une saison de série (10 épisodes, soit 5 000 Mo) se télécharge en 50 secondes avec la Fibre à 800 Mbit/s contre 45 minutes avec l'Adsl."

Un enjeu de cohésion territoriale

Cette nouvelle technologie va permettre la mise en place de nouveaux services, comme la connexion wifi sans contact entre un téléphone et la box, et la pratique de nouveaux usages dans des foyers où peuvent cohabiter jusqu'à cinq appareils (tablette, ordinateur fixe et portable, etc) simultanément. L'accélération des temps de téléchargements ouvre de nouveaux horizons pour le groupe SFR-Numéricable qui a noué des partenariats avec Disney, Warner, France Télévision... et lance sa box fibre multi-usages Zive  pour proposer des bouquets de chaines, des services de vidéos à la demande et la diffusion de film en 4K offrant une meilleure qualité d'image plus gourmande en bande passante.

Au delà de ces nouveaux services commerciaux proposés à 60 euros par mois pour avoir accès au 800 megabits pour les particuliers, SFR met en place des conditions particulières pour les TPE-PME et les bailleurs sociaux. "L'accès à internet est un enjeu de lutte contre les inégalités auquel je suis très attachée. Il constitue aussi un levier important pour la compétitivité et la création d'emplois, et un facteur essentiel d'attractivité du territoire et d'innovation. C'est pourquoi Nantes Métropole accompagne les opérateurs et suit de près ces déploiements qui contribuent à améliorer la qualité de vie des habitants", souligne Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole.

Un enjeu de croissance territoriale

Car, outre les communes d'Orvault, Saint-Herblain, Rezé, Vertou et Saint-Sébastien déjà raccordées et la ville de Nantes, où SFR annonce l'arrivée du Très Haut Débit Mobile avec la 4G+ pour la fin de l'année 2015, l'objectif est de connecter les vingt-quatre communes de l'agglomération à l'horizon 2020. "Le groupe continue d'investir sur le territoire métropolitain et les études sont en cours pour un démarrage des travaux en 2016 et 2017 dans six autres communes", indique  Jérôme Yomtov, secrétaire général du groupe Numéricable-SFR. " Je serais particulièrement attentive au calendrier et aux respects des délais. Il y a va de l'attractivité de la métropole nantaise à l'échelle européenne", a prévenu Johanna Rolland, par ailleurs présidente du réseau des métropoles européennes Eurocities, alors que la France s'efforce de combler son retard par rapport au déploiement du très haut débit en Espagne, en Allemagne, en Grande Bretagne et Pays-Bas, au regard d'un classement établi par l'institut Idate. Des technologies déterminantes pour la croissance des territoires.

Et pour cause, depuis l'obtention du label French Tech, l'agglomération nantaise aurait attiré quarante-six nouveaux établissements liés au numérique et ainsi créé 1600 emplois nouveaux dans la filière. Ce qui a fait de Nantes, la première ville française pour la croissance du nombre d'emplois dans le digital. Une première étape que la métropole veut consolider en renforçant, notamment, les accélérateurs privés et en faisant émerger une équipe d'une dizaine de "tech" championnes, à l'instar des startups Lengow et iAdvize, les deux piliers du numérique nantais, qui commencent à faire leurs premiers pas à l'international. Face à ces initiatives encore trop peu nombreuses, l'arrivée du très haut débit ne peut être qu'un facteur d'accélération ou d'attractivité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2015 à 13:08 :
Article "pute-à-clic" sans intérêt. Pas de FTTH par SFR-Numericable. Verifiez vos sources les branlos.
a écrit le 27/11/2015 à 19:01 :
Le seul opérateur à déployer du Ftth sur l'agglomération nantaise est orange.
a écrit le 27/11/2015 à 16:17 :
Petite précision : contrairement à ce que dit votre article, il ne s'agit pas de fibre optique mais d'un câble coaxial : http://www.zdnet.fr/actualites/fibre-sfr-couvre-nantes-a-800-mb-s-39828864.htm
Réponse de le 27/11/2015 à 17:14 :
Bonjour
Grosse précision même car ce n'est pas du FTTH mais du FTTLA et il me semble que SFR/Numéricâble a obligation de préciser cette caractéristique technique......ARCEP oblige.
Réponse de le 27/11/2015 à 18:30 :
C'est un oubli volontaire car article de complaisance pour sfr/numéricable...ce n'est en effet que du coaxial qui arrive chez l'usager avec des débits sortants pas terrible....rien a voir avec de la fibre...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :