Meludia, la start-up française récompensée au concours Lépine européen

 |   |  334  mots
La société Meludia se pose en alternative au solfège, source de tant de tracas pour les amateurs de musique.
La société Meludia se pose en alternative au solfège, source de tant de tracas pour les amateurs de musique. (Crédits : DR)
La société Meludia, qui élabore un jeu en ligne permettant aux utilisateurs de cultiver leur oreille musicale, a remporté le Grand Prix et la Médaille d'or du concours Lépine européen, le 14 septembre 2014, dans la catégorie des innovations digitales.

Plus besoin de solfège pour faire de la musique. Tel est le leitmotiv de la start-up française Meludia, qui a créé un jeu en ligne permettant aux utilisateurs de développer leur oreille musicale. De quoi séduire les récalcitrants aux sempiternelles dictées de notes et autres phobiques de la théorie musicale. En tout cas le concept a plu au jury du concours Lépine européen, organisé à Strasbourg du 4 au 15 septembre, puisqu'il lui a décerné le Grand Prix et la Médaille d'or dans la catégorie innovations digitales.

Une approche ludique ouverte à tous

Fruit de 25 ans de travail et de nombreuses expérimentations, le jeu utilise les émotions et les sensations pour rendre accessible la compréhension de la musique à tous. Et ce, quel que soit l'âge ou le niveau de formation musicale du participant.

Une volonté née du constat de l'impopularité du solfège, qui rebute la majorité des personnes qui chercheraient à apprendre la musique.Une étude montre ainsi que 90% de la population souhaiterait jouer de la musique. Pourtant, 85% des élèves arrêtent la musique avant 15 ans.

Pour Vincent Chaintrier, compositeur et professeur de musique à l'origine de la méthode, la théorie prend trop le pas sur le plaisir:

"L'éducation musicale se focalise encore trop sur le solfège et la théorie, en oubliant souvent l'essentiel : le plaisir et le développement de l'écoute. Chaque année des milliers de jeunes musiciens abandonnent les cours de musique. C'est un immense gâchis car nous avons tous l'envie et les moyens de comprendre la musique !"

Un développement à l'international

Meludia prépare une internationalisation de son activité, en signant notamment des partenariats avec de grandes écoles mondiales de musique, les clients français "ne représentant plus que 30% de [leurs] utilisateurs", explique Bastien Sannac, président de Meludia, cité dans un communiqué.

En attendant, le jeu, disponible sur www.meludia.com (essai gratuit) sortira sur application mobile début 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :