Le calorifugeage, l’un des grands chantiers de la Loi de Transition Energétique

 |   |  593  mots
Avec la Loi pour la Transition Energétique, c'est le moment d'entamer vos travaux d'isolation.
Avec la Loi pour la Transition Energétique, c'est le moment d'entamer vos travaux d'isolation. (Crédits : Didcode)
Bailleurs, propriétaires et gestionnaires d’immeubles, c’est l’heure des grands chantiers, sous l’impulsion de la Loi pour la Transition Energétique et la Croissance Verte. Le dispositif des Certificats Economie Energie (CEE) permet en effet de bénéficier de financements sur ses travaux d’isolation, dont le calorifugeage. Simple à mettre en place et peu couteux, il fait partie des chantiers qui peuvent être intégralement financés par les CEE.

Le calorifugeage, une technique simple pour réduire la consommation énergétique

Le calorifugeage consiste à isoler thermiquement les tuyaux d'eau chaude d'un immeuble, avec un isolant dit « calorifuge », d'où le nom. Il concerne exclusivement le réseau de chauffage collectif situé hors du volume chauffé. Cela signifie que l'isolation thermique de la chaudière elle-même n'est pas concernée, seulement sa tuyauterie externe. Des tuyaux non isolés engendrent une déperdition de chaleur et donc une surconsommation directement imputée sur les charges de l'immeuble. L'eau en sortie de chaudière à 55°C peut ainsi perdre jusqu'à une dizaine de degrés, soit pratiquement 20% de sa chaleur sur à peine quelques mètres. Il n'est pas rare que les canalisations courent sur plusieurs mètres dans un sous-sol ou une cave non chauffée. C'est autant de gaspillage énergétique que le calorifugeage peut aisément compenser.

Une fois habillées les tuyauteries dans les caves et parkings paraissent bien plus propres et c'est surtout un gain d'énergie qui se répercute directement sur la facture de chauffage.

Concrètement les tuyaux sont enrobés d'un isolant (verre cellulaire, laine de verre, liège, polystyrènes, mousses phénoliques...) serti dans un tube PVC. Ce type de chantier ne nécessite pas d'intervenir sur du gros-œuvre, en ce sens il fait partie des moins lourds à mettre en place pour réaliser des économies d'énergie.

Des travaux qui peuvent être financés à 100% par les Primes Energies 2017

L'ensemble des immeubles de plus de deux ans dotés d'un chauffage collectif sont éligibles à ce dispositif.  Les travaux ne nécessitent pas de vote en assemblée générale de copropriété. Ainsi, en tant que locataire, vous pouvez par exemple suggérer le chantier à votre propriétaire ou bailleur, afin de bénéficier au final d'une réduction sur votre facture d'eau chaude.

Le projet peut être totalement financé par le dispositif des CEE. Le montant de la prime calorifugeage dépend de la longueur de tuyauterie et de l'économie générée. Le gain énergétique s'exprime en kWh cumac et la Prime CEE est de 0,003 €/kWh cumac. A titre indicatif une vingtaine de mètres de canalisation isolée peut générer une économie de 100 000 kWh cumac, soit 300€ de prime.

Pour bénéficier de la Prime CEE et plus largement des aides étatiques sur vos projets de travaux énergétiques, le chantier doit être obligatoirement mené par un professionnel labélisé RGE. Le label RGE atteste de la qualification et de la spécialisation de l'artisan dans le domaine de l'isolation. Il connait les techniques, les matériaux à utiliser et sait aussi vous conseiller sur les aspects administratifs. Pour évaluer avec précision le coût du chantier et le montant des aides auxquelles vous avez droit, il faut donc vous orienter vers un professionnel certifié.

Il est aussi possible d'amorcer les démarches en ligne et de mener l'intégralité de son projet d'isolation de tuyauteries d'eau chaude en le confiant à un spécialiste du secteur, MonCalorifugeageGratuit. Cette Société de Services en Efficacité Energétiques a isolé en quelques mois plus de 3000 bâtiments dans toute la France, grâce à un réseau de plus de 15 sociétés d'artisans partenaires labélisés RGE.

Réduire ses dépenses énergétiques c'est faire des économies et un geste pour la planète. Aussi vérifiez vos tuyauteries d'eau chaudes, et si n'est rien en place vous pourrez facilement les faire calorifuger gratuitement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2017 à 16:42 :
C'est tout simple mais vu le nombre de chaudières qu'utilise le secteur marchand cela pourrait déjà faire beaucoup.

ET il y en a des milliers de bonnes idées de ce genre.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :