Toshiba en perte abaisse son objectif de ventes

 |   |  396  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le conglomérat japonais Toshiba a annoncé ce vendredi une perte nette de 68,34 milliards de yens (513 millions d'euros) pour les neuf premiers mois de l'exercice 2009-2010. Il a également abaissé son objectif annuel de chiffre d'affaires, tablant sur la persistance de la récession mondiale.

Le conglomérat japonais Toshiba a annoncé ce vendredi une perte nette de 68,34 milliards de yens (513 millions d'euros) pour les neuf premiers mois de l'exercice 2009-2010. La perte des trois premiers trimestres de l'exercice en cours est toutefois plus de deux fois moindre que celle subie sur la même période de 2008-2009.

D'avril à décembre, le chiffre d'affaires de Toshiba a reculé de 9% sur un an à 4.534,1 milliards de yens (34,35 milliards d'euros). Mais le groupe a redressé son résultat d'exploitation, faisant apparaître un petit bénéfice de 12,9 milliards (96,83 millions d'euros) contre une perte de 176,2 milliards un an plus tôt (1,32 milliards d'euros). La chute du chiffre d'affaires "reflète l'appréciation du yen et la récession" sur les neuf mois, a expliqué Toshiba dans un communiqué. Le groupe a cependant fait état d'une "amélioration substantielle" des résultats de ses activités produits électroniques et numériques fin 2009.

"Malgré l'impact de l'appréciation du yen sur l'activité semi-conducteurs, de plus gros volumes de ventes, des réductions de coûts efficaces et la stabilité des prix des mémoires flash NAND ont généré des progrès significatifs et un retour aux bénéfices de l'activité mémoires", s'est félicité Toshiba. De plus, "les systèmes d'énergie nucléaire ont affiché des ventes robustes, notamment en ce qui concerne les nouvelles centrales à l'étranger", a indiqué le conglomérat, qui a notamment remporté l'an dernier une commande de deux réacteurs nucléaires aux Etats-Unis.

Le groupe a abaissé son objectif annuel de chiffre d'affaires, évoquant la persistance de la récession mondiale. Pour l'ensemble de l'exercice, qui s'achève fin mars, Toshiba a maintenu sa prévision de perte nette de 50 milliards de yens (375,55 millions d'euros), qui représente une nette amélioration par rapport à la perte de 343,6 milliards subie en 2008-2009 (2,58 milliards d'euros). Par ailleurs, le groupe compte toujours terminer l'exercice sur un résultat d'exploitation à l'équilibre. Mais il a abaissé son objectif de chiffre d'affaires à 6.400 milliards (soit une baisse de 3,8% sur un an), contre 6.800 milliards initialement prévus.

"Malgré de nets progrès de l'activité produits électroniques (...) dus à la hausse de la demande en mémoires flash NAND et à la stabilité de leurs prix, la récession mondiale persistante devrait amoindrir le bénéfice d'exploitation des autres segments", a justifié Toshiba.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :