Vivendi enclenche la scission de SFR, Bolloré président après la scission

Le conglomérat annonce que Vincent Bolloré deviendra président après l’opération de séparation de sa filiale, qui sera soumise à l’assemblée des actionnaires fin juin 2014. L’homme d’affaires breton présidera le futur Vivendi, recentré sur les médias et contenus, dont la direction générale est confiée à Arnaud de Puyfontaine, venu de Hearst Magazines.
Delphine Cuny

3 mn

A l'issue de la scission Vivendi SFR, Vincent Bolloré, premier actionnaire du groupe avec 5% du capital, deviendra le président du nouveau Vivendi. | REUTERS
A l'issue de la scission Vivendi SFR, Vincent Bolloré, premier actionnaire du groupe avec 5% du capital, deviendra le président du nouveau Vivendi. | REUTERS (Crédits : REUTERS)

Formellement mis à l'étude en septembre, le projet de scission de SFR a été validé « à l'unanimité » ce mardi par le conseil de surveillance de Vivendi, selon un communiqué du conglomérat de médias et de télécoms rendu public après la clôture des marchés financiers. Cette mise en Bourse de SFR « prendrait la forme d'une distribution d'actions de SFR aux actionnaires de Vivendi au jour de l'opération », un spin-off sur le mode de celui d'Edenred, la branche de titres restaurants d'Accor en 2010.

La séparation donnera à SFR « une plus grande autonomie stratégique » assure la maison-mère, « afin de saisir les opportunités d'un marché en mutation, marqué par la multiplication des services et des accès au très haut débit dans un univers où les usages augmentent fortement », alors que SFR négocie un partage partiel de réseaux mobiles avec Bouygues Telecom et qu'un rapprochement avec Numericable reste un scénario envisagé par de nombreux analystes. SFR n'a « pas besoin de s'adosser à d'autres acteurs en France » a déclaré la semaine passée Jean-Yves Charlier, son PDG.

Jean-René Fourtou quittera le groupe

Le projet de scission, dont les modalités ne sont pas encore précisées (combien de titres par actionnaires, quelle dette affectée à la filiale), sera soumis aux représentants du personnel et aux régulateurs concernés puis inscrit à l'ordre du jour de l'assemblée générale de Vivendi « fin juin 2014. » A l'issue de l'opération, Vincent Bolloré, premier actionnaire du groupe avec 5% du capital, deviendra le président du nouveau Vivendi, « groupe international de contenus et de médias. » L'actuel conseil de surveillance, présidé par Jean-René Fourtou, devrait donc être dissous et l'ancien patron d'Aventis (74 ans) quitter le groupe.

Un homme de médias à la culture anglo-saxonne pour l'opérationnel

Evoquée dans la presse depuis quelques jours, l'arrivée d'Arnaud de Puyfontaine, 49 ans, vice-président exécutif du groupe américain de magazines Hearst (Cosmopolitan, Esquire, et « Elle » à l'international sous licence auprès de Lagardère), à la direction générale des activités médias et Contenus est confirmée : il est nommé ce mardi et prendra ses fonctions début 2014. Cet ancien du groupe Le Figaro et d'Emap, « fort de sa grande expérience dans les médias à l'international, apportera son savoir-faire en particulier dans la stratégie numérique » indique Vivendi.

Son profil de quadra, à la bonne connaissance des milieux d'affaires anglo-saxons et bien au fait de la mutation des médias correspond au portrait robot dressé il y a quelques mois. Il entrera au directoire de Vivendi, aux côtés de Jean-Yves Charlier, la PDG de SFR, sous la présidence de Jean-François Dubos, qui avait été nommé initialement pour une période transitoire, alors que le directeur financier Philippe Capron, qui y siégeait, est sur le départ pour Veolia Environnement

Delphine Cuny

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 27/11/2013 à 0:16
Signaler
Suivez attentivement les grandes manoeuvres du sieur Bolloré pour fourguer son cadavre de BLR Bolloré Telecom a SFR avant d'encaisser sur le résultat global de la prochaine mise en bourse de SFR ... La Voyoucratie continue...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.