La Poste se met à la page en proposant à ses clients de tester l'impression en 3D

Trois bureaux de poste franciliens proposent aux usagers d'imprimer de petits objets en 3D.

1 mn

Trois bureaux de poste en Île de France expérimentent un service d'impression 3D pour professionnels et particuliers.
Trois bureaux de poste en Île de France expérimentent un service d'impression 3D pour professionnels et particuliers. (Crédits : Reuters)

Même La Poste s'y met. L'impression 3D grand public sera expérimentée pendant 6 mois dans trois bureaux d'Île de France à Boulogne-Billancourt (Hôtel de Ville) et dans deux arrondissements de Paris, le IXe et le VIIIe (Bonne Nouvelle et La Boétie). 

Deux offres

Une offre est destinée aux particuliers qui pourront imprimer de petits objets "choisis dans un catalogue, et personnalisables", ou à partir d'un fichier 3D qu'ils pourront apporter sur place, indique un communiqué. Une coque de smartphone, par exemple, coûtera environ 30 euros. La seconde offre s'adresse aux professionnels pour des pièces plus importantes. Pour eux, les prix seront fixés sur devis. 

Sculpteo dans la boucle

Deux employés par bureau ont été formés spécialement  pour utiliser les machines fournies par la start-up francilienne Sculpteo. 

>> Scultpeo démocratise l'impression 3D d'objet

Expérimentation "inédite"

Cette "expérimentation inédite" est "une première dans un réseau grand public", et elle permet de proposer "au plus grand nombre l'accès à cette technologie qui va révolutionner les usages et les relations aux objets", souligne le groupe La Poste dans son communiqué.

 A lire aussi:

 >> Imprimantes 3D, ces petites machines qui vont (beaucoup) changer le monde

>> Phenix, pépite française de l'impression 3D, passe sous pavillon américain

 

1 mn