Première Saint-Sylvestre sans record de SMS ?

 |   |  617  mots
(Crédits : Reuters)
Les opérateurs français s’attendent à un léger recul du nombre de textos envoyés cette nuit, comme ils l’ont déjà constaté à Noël. Le nombre de messages multimédias devrait continuer de bondir, tout comme les échanges par voie d’applications telles que WhatsApp.

Ce devrait être une première : après un nouveau record au 1er janvier 2013, avec plus de 1,4 milliard de SMS envoyés, les Français devraient échanger un peu moins de textos de bonne année cette nuit. Ce sont du moins les estimations des opérateurs à quelques heures du réveillon. Certes, ils s'attendaient, à tort, à une stabilisation il y a un an. Mais la tendance s'est confirmée à Noël cette fois-ci : la semaine dernière, Orange a constaté l'envoi de 401,6 millions de SMS entre le 24 décembre et le 25 décembre, contre 416,6 millions à Noël 2012, un trafic en baisse de 3,6%.

Cet été aussi, les Français ont envoyé moins de SMS pendant leurs vacances, par rapport aux étés précédents, et ce bien que les textos illimités soient désormais inclus dans de nombreux forfaits y compris à bas prix. Un phénomène qui s'explique par le succès des nouvelles messageries telles que WhatsApp, SnapChat, les iMessages d'Apple, et les réseaux sociaux comme Instagram, qui privilégient la photo ou la vidéo, à l'heure de la généralisation des smartphones : 56% des clients en étaient équipés chez SFR à fin septembre par exemple, avant les fêtes qui ont sans doute fait encore grimper ce pourcentage.

 Les MMS ont la cote

Révélatrice de ce phénomène, de la suprématie de l'image sur le texte simple, l'augmentation du nombre de MMS, les messages multimédias, devrait, elle, se poursuivre : ils ont encore bondi de 28% à Noël par rapport à l'an dernier chez Orange. Mais en volume, ils demeurent loin derrière les SMS, à 11,6 millions, soit 34 fois moins ! « Le SMS reste le moyen privilégié des Français pour l'envoi des vœux » souligne le premier opérateur hexagonal. Son caractère universel, compatible avec tous les téléphones, même les plus basiques, demeure un atout par rapport aux autres moyens de communications, MMS, applications, emails, appels vidéo à la FaceTime ou Skype, etc. SFR de son côté s'attend à 15 millions de MMS en hausse de plus de 40% et près de 500 millions de SMS, en très légère hausse (+2%).

Les équipes des opérateurs mobilisées

Les équipes des opérateurs seront donc à nouveau mobilisés pour la nuit de la Saint-Sylvestre, plusieurs centaines de personnes au total chez les quatre opérateurs. La ministre en charge de l'Economie numérique, Fleur Pellerin, s'est déplacée ce mardi matin au centre de supervision du réseau de SFR, au nouveau campus de l'opérateur à Saint-Denis, afin de « saluer le travail des salariés de SFR et, à travers eux, l'ensemble des équipes de terrain d'Orange, Bouygues Télécom et Iliad [ Free NDLR] et, plus globalement tous les Français mobilisés en ce jour de Saint-Sylvestre dans leurs entreprises, publiques ou privées, afin d'assurer la continuité des services. » La ministre annoncera elle-même par communiqué le nombre de messages envoyés par les clients des différents opérateurs mercredi matin. Plutôt qu'un SMS, Fleur Pellerin a déclaré sur Europe 1 qu'elle enverrait « peut-être » un message vidéo Vine (une application qui permet de réaliser de courtes vidéos de 6 secondes tournant en boucle) au Président de la République en guise de vœux de bonne année….

Le 1er janvier 2011, un vaste bug avait affecté les abonnés Orange, qui avait accusé Bouygues Telecom d'une défaillance dans l'interconnexion mais avait été débouté. Certains clients avaient reçu des factures astronomiques du fait de l'envoi répété une dizaine de fois du même message. Mais ça, c'était avant les SMS illimités...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2013 à 19:06 :
Pourquoi se souhaiter la bonne quand on sait que 2014 sera pire que 2013 ?
a écrit le 31/12/2013 à 17:51 :
Le SMS c est nul
a écrit le 31/12/2013 à 17:02 :
Aujourd'hui on peut envoyer des messages sans passer par le SMS comme IMessage sur iphone ou whats app sur les autres mobiles, le SMS est en fin de vie mais toujours aussi exorbitants pour les usagers par rapport au kb vraiment utilisé...ils devraient être gratuit surtout sur un même réseau.
a écrit le 31/12/2013 à 11:52 :
On est pas tous des geeks:
rien a voir avec les "nouvelles messageries telles que WhatsApp, SnapChat..."
ce n'est qu'une partie visible de la dépression économique actuelle qui attaque le moral des Français: cette année on ne croit plus au Père Noël, on dépensera moins, on enverra moins de vœux, on ne racontera plus de blagues sur les blondes, les Belges, les Juifs, les homosexuels, on boira moins, on fumera moins, par contre on paiera plus de taxe et d'impôt ... Merci qui ? ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :