Microsoft : Satya Nadella, le nouveau PDG, a pour conseiller... Bill Gates

 |   |  357  mots
Satya Nadella, le nouveau PDG de Microsoft./ DR
Satya Nadella, le nouveau PDG de Microsoft./ DR (Crédits : Reuters)
Le patron du "cloud" de Microsoft succède à Steve Ballmer à la tête du groupe américain. Bill Gates quitte ses fonctions de président du conseil d'administration et devient "conseiller technologique".

Lunettes carrées, tenue décontractée, pose désinvolte... L'image du nouveau patron de Microsoft s'affiche en grand sur la page d'accueil du site américain du groupe. Satya Nadella, 47 ans, est officiellement nommé PDG du géant américain. La firme de Redmond l'a annoncé ce 4 février.

Du "cloud" à la direction de Microsoft

Présent au sein de l'entreprise depuis plus de 20 ans, le successeur de Steve Ballmer dirigeait auparavant la division "Entreprise & Cloud". 

>>Le portrait de Satya Nadella, patron du "Cloud" de Microsoft   

Parmi les missions qu'il se donne évoquée dans une vidéo de présentation: "arracher à la racine tous les obstacles qui nous empêchent d'innover", notamment dans "notre organisation". 

Le nouveau PDG de Microsoft se présente (en anglais)

Son nom circulait depuis plusieurs jours. Surtout depuis que le patron de Ford, Alan Mulaly, un temps favori, a rejeté la proposition de Microsoft. Lors de l'annonce de son départ, en août, Steve Ballmer qui a dirigé le groupe pendant une dizaine d'années, avait indiqué qu'il quitterait ses fonctions lorsque le nom de son successeur serait connu. 

Bill Gates quitte la présidence de Microsoft... pour aider Nadella

De son côté, le fondateur de Microsoft, Bill Gates, quitte sa fonction de président du conseil d'administartion pour devenir "conseiller technique". "Il consacrera davantage de temps à la compagnie, soutenant Nadella" dans la conception des produits et des technologies, précise le communiqué..

Le milliardaire a lui-même salué la nomination de Satya Nadella:  

"En cette période de transformation, il n'y a pas de meilleure personne pour diriger Microsoft que Satya Nadella." 

Dans la vidéo ci-dessous (en anglais), intégrée elle aussi à la page d'accueil de Microsoft, son fondateur indique que le nouveau PDG lui a demandé lui-même de le conseiller et ajoute qu'un tiers de son temps sera désormais consacré à rencontrer les équipes en charge du développement des produits du groupe

John Thompson, ancien vice-président d'IBM qui a dirigé les recherches pour trouver un nouveau PDG, assumera les fonction de président à la place de Bill Gates. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/02/2014 à 10:19 :
Qu'on aime ou pas Microsoft, il fait parti de nos quotidien (y compris en nous espionnant!). C'est une entreprise qui monopolise. Cependant il n'y a qu'au Etats-Unis que nous pouvons voir un étranger arriver à la tête d'une entreprise.
C'est peut-être pour cela qu'en France nous régressons...
Réponse de le 06/02/2014 à 12:06 :
satya n'est pas etranger mais americain
a écrit le 04/02/2014 à 18:36 :
"Parmi les missions qu'il se donne évoquée dans une vidéo de présentation: "arracher à la racine tous les obstacles qui nous empêchent d'innover", notamment dans "notre organisation"." La liberté des utilisateurs de Windows est un obstacle commercial, il faut les intégrer au nuage de Microsoft en collaboration avec la NSA. L'avenir du PC sous Windows est au client léger dans le nuage. Fort heureusement il existe de nombreuses alternatives à Windows dans le logiciel libre, pour peu que l'on veuille garder la main sur sa machine.
Réponse de le 05/02/2014 à 10:09 :
Pour autant, il faut vraiment surveiller les Canonical, Redhat et autres qui ne rêvent que de la même chose...
Réponse de le 05/02/2014 à 13:07 :
Ils peuvent toujours rêver, cependant les utilisateurs de logiciels libres sont beaucoup plus réactifs que ceux des logiciels privatifs grâce aux licences libres. La libre utilisation du code source des logiciels (tout en étant protégé par le droit d'auteur) fait que n'importe quelle modification intrusive est aussitôt divulguée et peut être corrigée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :