Smartphone : le duopole Samsung Apple s'effrite

 |   |  284  mots
(Crédits : reuters.com)
Pour la première fois depuis fin 2009, la part de marché du sud-coréen a reculé au premier trimestre par rapport à l’an passé. Son poids cumulé avec le numéro deux Apple est tombée sous les 50% relève le cabinet Strategy Analytics.

Le jour où Nokia tourne définitivement la page de la téléphonie mobile, cédée à Microsoft officiellement vendredi dernier, pour se recentrer sur les équipements de réseau, la cartographie numérique et l'exploitation de ses brevets, les deux acteurs qui ont précipité sa chute, Apple et Samsung, perdent - un peu - de leur suprématie. « Pour la première fois depuis le quatrième trimestre 2009 », le constructeur sud-coréen, toujours largement leader de la téléphonie mobile, a vu sa part de marché mondiale décliner au premier trimestre 2014 par rapport à l'an passé, de 32,4% à 31,2%, selon Neil Mawston, du cabinet Strategy Analytics. « Samsung continue de faire face à la rude concurrence d'Apple dans le haut de gamme et à celle de marques chinoises comme Huawei dans l'entrée de gamme » relève-t-il. L'inventeur de l'iPhone a également enregistré un recul de sa part de marché, mais pas pour la première fois sous l'effet de l'essor continu des smartphones sous Android, de 17,5% à 15,3%.

Lenovo, nouveau numéro trois mondial

« Apple reste solide dans le haut de gamme mais son absence dans la catégorie d'entrée de gamme continue de lui coûter des volumes dans les marchés émergents à forte croissance comme l'Amérique latine » analyse l'expert de Strategy Analytics. Aussi, la part de marché combinée des deux géants du smartphone s'est-elle effritée sous le seuil symbolique des 50%, à 47%. Les deux suivants sont chinois, Huawei donc, à 4,7% à égalité avec le fabricant informatique Lenovo, dont la part de marché devrait doubler avec l'intégration de Motorola, en cours de rachat auprès de Google. Un nouveau numéro trois mondial avec lequel Samsung et Apple vont devoir désormais compter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :