Samsung : baisse des revenus liés au mobile

Le Sud-Coréen, numéro un des téléphones portables, a enregistré un chiffre d'affaires en hausse malgré un recul des résultats dans sa division mobile de 2,5%. L'entreprise a vendu 300 millions de smartphones en 2013.
Le sud-coréen indique que sur la foi de la réception par le marché du S5, les ventes du Galaxy S5 devraient dépasser celles du Galaxy S4. (Photo : Reuters)
Le sud-coréen indique que "sur la foi de la réception par le marché" du S5, "les ventes du Galaxy S5 devraient dépasser celles du Galaxy S4". (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

Samsung Electronics a confirmé mardi la baisse de ses performances opérationnelles au cours des trois premiers mois de 2014, pour le 2e trimestre consécutif, sous l'effet du recul des revenus de sa division mobile.  Le numéro un mondial des téléphones portables a enregistré une baisse de 3,3% de son bénéfice d'exploitation sur la période janvier-mars, sur un an, à 8.490 milliards de wons (5,9 milliards d'euros).

Légèrement en deçà de ses prévisions début avril qui tablaient sur une baisse de l'ordre de 4,3%, ce repli est néanmoins inférieur à celui des 6% enregistrés au quatrième trimestre 2013 par rapport au trimestre correspondant de 2012. 

Le chiffre d'affaires global de Samsung Electronics a progressé lors de la période sous revue, de 1,53%, à 53.700 milliards de wons, mais celui de sa division mobile a fléchi de 2,5%. Son résultat net est ressorti à 7.570 milliards de wons, en hausse de 5,9%, assez nettement supérieur aux prévisions des analystes, grâce en particulier aux ventes de puces mémoire qui ont bondi de 22,8%.

300 millions de smartphones en 2013

L'entreprise coréenne a vendu près de 300 millions de smartphones en 2013 et représente près d'un tiers du marché (31%), devant Apple, qui a, lui, vendu moitié moins d'unités (150 millions soit 15,6% de parts de marché), selon une étude du cabinet Gartner.

Mais ses marges sont bien moindres que celles d'Apple même si sa marge opérationnelle est à peu près stable sur un an sur les trois premiers mois de l'année, à 19,8%.

Saturation des marchés occidentaux

Les producteurs de smartphones haut de gamme, à plusieurs centaines d'euros, souffrent de la saturation des marchés matures, en Amérique du Nord et en Europe, notamment, où le taux d'équipement est très élevé et la concurrence très dense avec l'arrivée de nouveaux acteurs comme le chinois Huawei qui proposent des produits de gamme intermédiaire.

Alors que la commercialisation du S4 lui avait coûté une fortune en marketing, Samsung a fait plus sobre pour le S5, vendu légèrement moins cher que son prédécesseur. Le sud-coréen indique d'ailleurs mardi que "sur la foi de la réception par le marché" du S5, "les ventes du Galaxy S5 devraient dépasser celles du Galaxy S4".

Selon le cabinet sud-coréen Korea Investment & Securities, 57 millions de S4 ont été écoulés. Le même cabinet est beaucoup moins optimiste que Samsung pour les ventes du S5 qu'il prévoit à 51 millions d'unités tandis que le cabinet HMC Investment and Securities les voit à 44 millions seulement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.