Altice continue de grignoter le capital de SFR

 |   |  217  mots
Altice reste encore loin du seuil de 95% du capital et des droits de vote requis pour avoir la possibilité de sortir sa filiale de la Bourse.
Altice reste encore loin du seuil de 95% du capital et des droits de vote requis pour avoir la possibilité de sortir sa filiale de la Bourse. (Crédits : © Benoit Tessier / Reuters)
Altice a porté à 86% sa part au capital de l'opérateur télécoms SFR, poursuivant sa stratégie de rachats de titres après le veto de l'AMF à son projet de rachat des minoritaires de sa filiale française.

Altice continue de grimper au capital de SFR. Le groupe de Patrick Drahi a porté à 86% sa part au capital de l'opérateur au carré rouge, poursuivant sa stratégie de rachats de titres après le veto de l'AMF à son projet de rachat des minoritaires de sa filiale française. Selon un avis de l'Autorité des marchés financiers publié jeudi, le groupe possède désormais 382.579.904 actions SFR Group, représentant 86,44% du capital contre 84,34% en décembre dernier selon des données Thomson Reuters. Il possède par ailleurs 91,83% des droits de vote.

Acquisition de titres hors marché

Dans son avis, l'AMF précise que la nouvelle montée d'Altice au capital fait suite à l'acquisition de titres hors marché. Début octobre, le gendarme boursier français avait bloqué le projet d'Altice de lancer une offre publique d'échange sur le numéro deux français des télécoms, une décision rare contestée par l'opérateur.

Le groupe, dont le recours en appel a été rejeté, a depuis contourné l'obstacle en rachetant des titres sur le marché. Il reste toutefois encore du chemin à parcourir pour Altice en vue d'atteindre le seuil de 95% du capital et des droits de vote requis pour avoir la possibilité de sortir sa filiale de la Bourse.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :