Nintendo lance sa console 3D en France

La 3DS, qui permet de voir en relief sans lunettes, sort ce vendredi. Au Japon, elle est numéro un des ventes depuis son lancement, le 26 février.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)

La Nintendo 3DS, qui affiche des graphismes en relief, a su se faire désirer. La nouvelle console de jeux portable du japonais Nintendo, qui devait sortir pour Noël 2010 et dont le lancement avait été retardé en raison de problèmes de production, arrive ce vendredi en Europe et dimanche aux États-Unis. Deux régions où elle pourrait faire un tabac, à en juger par ses ventes au Japon. Commercialisée dans l'archipel depuis le 26 février, la 3DS, qui surfe sur la popularisation de la 3D depuis la sortie du film « Avatar » de James Cameron en décembre 2009, arrive en tête des consoles les plus vendues depuis le début de l'année, avec 742.244 exemplaires écoulés, devant la PSP (PlayStation Portable) de Sony (533.490), selon le cabinet Media Create. De fait, la filiale britannique du cybermarchand Amazon, qui figure parmi les distributeurs de la 3DS, indique n'avoir jamais enregistré pour une console un nombre aussi élevé de précommandes. Celles-ci sont supérieures de 56 % à celles de la Wii de Nintendo, sortie en 2006, et excèdent de 20 % celles de la PlayStation 3 de Sony, apparue en 2007, selon Amazon UK.

Si la dernière-née de Nintendo est aussi attendue, c'est parce qu'elle rend possible le visionnage de graphismes en relief sans qu'il soit nécessaire de porter de lunettes spéciales. Un test de la 3DS permet de vérifier que cette promesse est respectée, avec, par exemple, des petits chiens et chats presque plus vrais que nature dans le jeu Nintendogs + Cats. À condition, cependant, de garder la console bien en face de soi, faute de quoi les images deviennent assez floues. Côté prix, elle est vendue à 249 euros, un peu moins chère sur certains sites comme Amazon et Virgin, à comparer aux 149 euros de la Nintendo DS en mars 2005.

L'attrait pour la 3D sans lunettes sera-t-il plus fort que la barrière du prix ? Il faut l'espérer pour Nintendo, qui tente, via cette innovation, de donner un nouvel élan à ses consoles, dans un contexte d'engouement croissant pour les jeux sur Internet et sur mobiles. En France, ces jeux dématérialisés ont généré un chiffre d'affaires de 400 millions d'euros l'an dernier, soit 13 % du marché des jeux vidéo, et leur part devrait grimper à 20 % en 2015, d'après le cabinet GfK. Ces jeux utilisés sur PC, smartphones ou tablettes connaissent un tel succès que les ventes de consoles portables ont chuté de 25 % en France, en volumes, en 2010, selon GfK. C'est précisément l'effondrement des ventes de sa DS qui avait fait virer les résultats de Nintendo au rouge, au premier trimestre de son exercice 2010-2011.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 04/04/2011 à 11:45
Signaler
Il serait bon de préciser que tout le monde ne peut voir la 3d, avec ou sans lunettes d'ailleurs...

le 06/04/2011 à 21:14
Signaler
En effet, selon certains médecins, il semble que nombre de personnes ne voient pas la 3D. Merci beaucoup pour votre précision!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.