L'horizon ne s'éclaircit pas pour Sony

 |   |  216  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe japonais prévoit désormais une perte de 2,3 milliards d'euros sur 2010-2011 au lieu d'un bénéfice prévu initialement.

Sony a annoncé ce lundi que son exercice 2010-2011, clos le 31 mars, s'était soldé par une perte nette de 260 milliards de yens (2,3 milliards d'euros), en raison d'une charge fiscale comptable. Pourtant, le géant électronique avait jusqu'ici anticipé un bénéfice de 70 milliards.

C'est l'un des derniers déboires en date du groupe japonais, fabricant des consoles PlayStation, des ordinateurs Vaio et de téléviseurs Trinitron, après les ruptures dans la production provoquées par le séisme du 11 mars et une série d'attaques informatiques.

Sony, qui publiera ses résultats complets jeudi, a réaffirmé sa prévision, faite avant la catastrophe naturelle du 11 mars. Il s'attend à dégager un bénéfice opérationnel de 200 milliards de yens sur l'exercice 2010-2011.

Et, pour l'exercice qui vient de commencer, le groupe a également dit tabler sur un résultat d'exploitation de quelque 200 milliards de yens. Sony a estimé à 150 milliards de yens l'impact du séisme et ses conséquences sur les comptes 2011-2012 au niveau opérationnel.

S'agissant de son réseau de jeu en ligne PlayStation Network (PSN), que le groupe a été contraint de fermer à la suite d'un piratage de grande ampleur, Sony estime les "coûts connus" de remise en état du réseau à 14 milliards de yens.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :