Apple : inquiétude sur les ventes d'iPhone 4S

 |   |  940  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Comme Verizon, l'opérateur mobile américain AT&T a accusé un net ralentissement de ses ventes d'iPhone au premier trimestre. La firme de Cupertino publie ses résultats ce mardi soir après la clôture.

Rarement ces dernières années, pour ne pas dire jamais, les résultats d?Apple, qui seront dévoilés ce mardi soir après la clôture de Wall Street, n?auront été attendus avec autant de scepticisme. Depuis son record historique touché au cours de la séance du 10 avril (644 dollars), l?action de la firme de Cupertino affiche en effet une chute de 13%. Ce mardi, elle recule à nouveau de près de 2%, alors que les chiffres trimestriels publiés par AT&T alimentent les doutes: au premier trimestre, le deuxième opérateur mobile américain a enregistré un très net ralentissement des ventes d?iPhones par rapport au trois mois précédents.

Certes, un repli des ventes entre le quatrième trimestre, celui des fêtes de fin d'année, et le suivant n'a rien d'étonnant. Mais son ampleur soulève des interrogations. De 7,6 millions, le nombre d'iPhones activés par AT&T est passé à 4,3 millions, soit une chute de 43% - ce qui a d'ailleurs permis à l'opérateur d'améliorer ses marges. L'an passé, cet effet saisonnier n'avait débouché que sur un repli de 12% des ventes du smartphone vedette d'Apple en rythme séquentiel.

Part de marché de l'iPhone en baisse

La semaine dernière, Verizon avait également fait état d'une tendance identique. Le premier opérateur mobile aux Etats-Unis avait annoncé un repli 24% de ses ventes d'iPhones, à 3,2 millions d'unités. Avant la publication de ces résultats, les investisseurs tablaient sur 33 millions d'exemplaires vendus dans le monde, soit une baisse limitée de 11% par rapport au quatrième trimestre 2011. Pour compenser le tassement des ventes aux Etats-Unis, ils misaient sur une croissance de la part des ventes réalisées à l'international, le smartphone étant désormais disponible chez l'opérateur japonais KDDI et le chinois China Telecom.

Mais cela pourrait ne pas suffire. Peter Misek, analyste chez Jefferies, a ainsi abaissé ce mardi sa prévision de ventes d'iPhone pour le trimestre, à 28-30 millions d?unités, contre 32 millions auparavant. "Les ventes d'iPhone sont moins bonnes qu'attendu chez AT&T et Verizon", justifie-t-il alors qu?il anticipait respectivement 6 et 4 millions d'exemplaires activés au cours des trois premiers mois de l'année. "La part de marché de l'iPhone a reculé chez les opérateurs, passant de 81 à 78% chez AT&T et de 55 à 51% chez Verizon", précise-t-il.

La semaine passée, Canaccord Genuity avait également émis des doutes sur les performances de l'iPhone, dont la version 4S est sortie en octobre 2011. Récemment, "les ventes ont modestement reculé dans certains pays développés", expliquait Mike Walkley. Cette tendance pourrait se poursuivre au cours des prochains trimestres alors que "les consommateurs vont retarder leurs achats dans la perspective de l'iPhone 5", dont la sortie est attendue en fin d'année.

Les subventions d'opérateurs auraient rapporté 19 milliards à Apple

Conséquence, l'analyste avait nettement réduit ses prévisions de ventes du smartphone au cours des six mois à venir. Il n'attend plus "que" 55,4 millions d'unités écoulées sur cette période, contre 67,2 millions précédemment. Cela se traduit également par un abaissement des prévisions de résultats pour l'ensemble de l'exercice, qui se terminera fin septembre. En revanche, Mike Walkley estime que les ventes d'iPhone seront supérieures à sa précédente estimation l'année suivante, grâce au lancement du nouveau modèle.

Quelques jours plus tôt, Walter Piecyk, de BTIG, avait dégradé sa recommandation sur le titre Apple, passant à "neutre". Une décision qu'il avait alors justifiée par son sentiment que les opérateurs téléphoniques se dirigent vers une baisse des subventions sur les terminaux mobiles, qui ont pour conséquence de peser sur leurs marges. Début avril, Verizon avait par exemple annoncé la mise en place d'un surcoût de 30 dollars pour ses abonnés souhaitant changer de téléphone.

Selon les calculs de CLSA, les subventions accordées par les opérateurs ont contribué à hauteur de 19 milliards de dollars au chiffre d'affaires d'Apple en 2011, dont près de 9 milliards en provenance d'AT&T, de Verizon et de Sprint. Une baisse des subventions aurait donc un impact non négligeable sur les performances financières de la société dirigée par Tim Cook. En raison de contrats portant sur plusieurs années, ce scénario n'est cependant pas envisageable à moyen-terme, estime cependant  Avi Silver, de CLSA.

Opportunité d'achat pour certains analystes

A l'inverse, Bill Shope de Goldman Sachs a revu à la hausse mercredi dernier ses estimations de résultats et son objectif de cours porté de 700 à 750 dollars, estimant "qu'Apple va faire état d'un nouveau trimestre solide, avec notamment des ventes robustes d'iPhone et d'iPad. Nous continuons de penser que les actions Apple sont très attractives au niveau actuel et nous recommandons d'acheter avant la publication des résultats du trimestre conclu en mars" conseillait-il à ses clients. La récente baisse des cours pourrait ainsi représenter une belle opportunité.

Le consensus des analystes table sur un bénéfice par action de 9,89 dollars. Cela représenterait un profit de 9,2 milliard de dollars. Le chiffre d'affaires est attendu à 36,3 milliards de dollars, en hausse de 47% par rapport à l'année passée. Les investisseurs misent par ailleurs sur la vente de 13 millions d'iPad et de 33 millions d'iPhone. Les deux produits phares du groupe afficheraient alors des fortes progressions par rapport à l'an dernier, et un repli très limité par rapport au premier trimestre de l'exercice 2011-12, celui des fêtes de fin d'année: 15,4 millions de tablettes et 37 millions de smartphones signés Apple avaient trouvé preneurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/04/2012 à 1:42 :
A la publication, les résultats ont doublé. Monsieur le journaliste, vous êtes dans la droite ligne de vos confrères commentateurs politiques, complètement à côté de la plaque... ça vous apprendra à reprendre ce que dit la masse des journaux sans réfléchir... PAR VOUS MEME ;-)
Réponse de le 26/04/2012 à 0:33 :
la publication des resultats d'Apple ( sur l'année passée ) ne prends evidemment pas en compte l affaissement du volume des ventes sur le dernier trimestre dont l'article parle .. donc je vois pas ce que vous ne comprenez pas.

Vous melangez les ventes en baisse sur 2012 et et lr resultat d'Apple sur 2011 ...
a écrit le 24/04/2012 à 21:12 :
Il faut baisser de prix lancer i hon 6 urgent
a écrit le 24/04/2012 à 21:03 :
La fin du marketing de l'obsolescence planifié, les moutons se reveillent. Ipod Nano qui ne lit plus les videos par exemple, mais le prix lui n'a pas baisse entre la version video et la version non-video.
a écrit le 24/04/2012 à 19:56 :
Les gens attendent l'iPhone 5...
Réponse de le 30/04/2012 à 19:49 :
non les gens attendent le galaxy s3 !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :