Sony vole au secours d'Olympus et devient premier actionnaire

 |   |  282  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Sony va monter au capital d'Olympus, secoué par une affaire de manipulations comptable, en injectant 500 millions d'euros, selon la presse japonaise. Le fabricant d'électronique deviendrait ainsi premier actionnaire de son compatriote avec une participation de 10%.

Le géant japonais de l'électronique Sony va renflouer son compatriote Olympus, laminé par un scandale de manipulations comptables, en injectant 50 milliards de yens (500 millions d'euros) dans l'entreprise, rapportent les médias ce vendredi. La transaction ferait de Sony le premier actionnaire du fabricant d'appareils photos et d'endoscopes, avec une participation de 10%, indiquent entre autres la télévision NHK et le quotidien financier Nikkei. Des négociations ont été engagées pour une signature qui pourrait intervenir dès le mois de juillet, selon ces sources.

Sony et Olympus combineraient leur savoir-faire dans l'optique et l'imagerie médicale afin de renforcer la position dominante de ce dernier sur le marché mondial des endoscopes, qu'il contrôle à 70%. Ils réaliseraient également des économies d'échelle dans les appareils photo.

Objectif : élargir les activités Sony au domaine de la médecine

L'information, démentie par Olympus, dopait les titres des deux groupes vendredi à la Bourse de Tokyo. Peu après l'ouverture à 00H00 GMT, Sony s'appréciait de 3,36% à 1.138 yens et Olympus prenait 1,53% à 1.188 yens.

Pour pallier l'érosion de ses ventes d'électronique grand public dans un environnement de plus en plus concurrentiel, Sony veut élargir ses activités au domaine de la médecine, pressentant la possibilité d'exploiter à des fins de recherche, de diagnostic ou de traitement des technologies initialement développées pour le divertissement. En 2010, Sony avait fait l'acquisition de la société américaine de cytométrie iCyt, ce qui lui avait permis de mettre un pied dans cette activité pointue. Le groupe songe aussi à proposer des techniques de capture et analyse d'images au départ conçues pour ses caméras, appareils photo, téléviseurs ou ordinateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2012 à 15:42 :
Bonjour,

Le titre de cet article me semble bizarre. D'un coté on afforme que Sony rentre au capital d'Olympus à hauteur de 10%. Et d'un autre coté on annonce un démenti de la part de Minolta. Quid de la réalité de la chose ? Quid de la signature d'un accord ? Est ce qu'il y a OPA hostile de la part de Sony ? Je trouve tout cela un peu "léger" comme information, dirons nous.
a écrit le 22/06/2012 à 15:15 :
Sony possède déjà la société minolta ,beaucoup d'optiques minolta sont compatibles sur les sony reflex ,c'est une bonne association ,espérons que la marque continuera d'éxister ,dommage pour minolta ,avoir un Sony n'a pas la classe d'un nikon ou canon alors que minolta reste encore de très bonne facture.
a écrit le 22/06/2012 à 15:03 :
Il y a un immense travail pour regrouper les entreprises japonaises, toutes plus ou moins en faillite et cela dans tous les secteurs. Un effet qui permettra au yen de remonter pour se rapprocher encore du dollar et certainement d'être divisé techniquement par 100. L'Europe commence à bloquer par des barrière invisibles l'arrivée des japonais s'ils ne donnent pas de contrepartie sur le reste du monde ou dans leur pays. Une nouveauté que le gouvernement ne semble pas avoir admis depuis 2004 qu'elle est en vigueur. Aussi le Japon tombe-t-il tenu seulement par la réévaluation de sa devise et des taux zéro.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :