Lancement confidentiel en France de la Box «Google TV» signée Sony

 |   |  992  mots
La Box Internet Google TV de Sony et sa commande gyroscopique. DR.
La Box Internet Google TV de Sony et sa commande gyroscopique. DR. (Crédits : DR)
Ce lecteur Internet, équipé du système d'exploitation Android et du navigateur Chrome de Google, débarque ce jeudi en France au prix de 200 euros, sur le site Web du constructeur japonais. Les chaînes traditionnelles et les fournisseurs d'accès à Internet voient d'un mauvais œil cette nouvelle concurrence.

Un boîtier de plus au pied de votre télévision ? C'est ce jeudi que débarque en France la « Box Internet Google TV » signée Sony, au prix de 200 euros (pour l'instant seulement sur le site de Sony.fr et dans sa boutique de l'avenue George V à Paris). « La puissance de Google sur votre TV, par Sony » promet la réclame. En fait, derrière le terme un peu trompeur de box, ce fin boîtier noir siglé Sony, qui se raccorde à votre téléviseur, quelle que soit sa marque (à l'aide d'un câble HDMI), vendu avec une télécommande ultrasophistiquée, se connecte en WiFi à la Box de votre opérateur Internet. Ce « lecteur Internet équipé de la fonction Google TV », comme l'appelle le constructeur japonais, tourne sous une version optimisée pour grand écran d'Android, (Honeycomb 3.2), le système d'exploitation pour smartphone et tablette de Google, mais n'est pas non plus équipé d'un tuner TNT et ne permet donc pas de regarder directement la télévision* sauf s'il s'agit d'un contenu venu du Web. Par exemple YouTube, le site de vidéo de Google. Ou des programmes déjà diffusés (TV de rattrapage) sur le site Web de France Télévisions Pluzz. Ou encore des films à télécharger de la plateforme Sony Entertainment Network.

La guerre entre chaînes et opérateurs contre les « over-the-top »
La « Box Internet Google TV » de Sony entre donc en concurrence directe avec l'offre de vidéo à la demande de votre fournisseur d'accès à Internet ou des chaînes payantes auxquelles vous êtes abonnés, qui voient forcément arriver ce produit avec beaucoup de défiance. On appelle d'ailleurs ce type de services, tels que Google TV ou le site de vidéos Netflix, des « Over-the-top », car ils s'installent « par dessus » votre service d'abonnement habituel (câble, ADSL, fibre). Ils restent d'ailleurs dépendants de la qualité de votre connexion à Internet. Si vous subissez des lenteurs en regardant des vidéos sur YouTube, comme s'en plaignent des abonnés Freebox, cela ne devrait pas s'améliorer avec une Google TV. Les chaînes aussi sont vent debout contre ce nouveau venu sur le petit écran. Le boîtier donne accès à la boutique virtuelle d'applications Google Play, qui compte une centaine de logiciels adaptés pour un écran de TV, donc quelques-uns spécifiques au marché français, comme France 24 ou Les Zouzous, les programmes pour enfants de France Télévisions. Mais les grandes chaînes, TF1, M6, Canal Plus, celles de la TNT, refusent que leurs émissions ou séries soient diffusées en direct ou en différé par la Google TV et ont signé une charte commune en ce sens fin 2010. Aux Etats-Unis aussi, au lancement de la première version il y a deux ans, les grands « networks » avaient bloqué l'accès à leurs programmes depuis la Google TV. « Nous n'avons pas besoin d'accords avec les chaînes puisque nous sommes une plateforme ouverte et nous donnons accès à tout le web avec notre navigateur Google Chrome, compatible avec tous les formats vidéo comme Flash et Html 5 » rétorque Christian Witt, responsable de la Google TV en Europe chez le moteur de recherche. On peut d'ailleurs naviguer ou faire des recherches sur la Google TV de Sony avec un iPhone (ou un smartphone Android bien sûr), si l'on a téléchargé l'application Media Remote de Sony.

Un boîtier séparé afin de « limiter le risque industriel » pour Sony
En France, Sony sera pour l'instant le seul à proposer sa Box Google TV (aux Etats-Unis, LG a intégré le service dans ses TV connectées, Samsung devrait suivre et Vizio vend un boîtier à 99 dollars). Le constructeur a choisi de commercialiser un boîtier séparé « car le marché des téléviseurs est extrêmement tendu, nous avons préféré limiter le risque industriel, mais nous n'excluons pas de l'intégrer dans nos TV » explique le directeur marketing et développement de Sony France, Christophe Lapacz. Le prix de 200 euros semble assez élevé pour un deuxième ou troisième boîtier TV (le site français d'Amazon annonce même 284 euros ; les sites de la Fnac et de Darty devraient prochainement aussi la proposer). Le suisse Logitech, spécialiste des souris et autres périphériques, a abandonné la fabrication de la Google TV au bout d'un an en novembre dernier après avoir essuyé un échec cuisant avec son boîtier Revue, dont il a cassé les prix de 249 à 99 dollars pour écouler les stocks. L'affaire lui a coûté plusieurs dizaines de millions de dollars. « Nous ne considérons pas que la première version de Google TV a été un échec. Nous ne cherchions pas à avoir un produit parfait, mais à l'améliorer avec le feedback des utilisateurs. Nous avons fait la même chose pour les smartphones » a plaidé Christian Witt, de Google jeudi, en présentant le nouveau produit de Sony. Le géant de l'Internet ne communique pas le nombre de Google TV écoulées à ce jour dans le monde, même si certaines estimations au vu des téléchargements d'applications dédiées l'évaluaient entre 10 et 50.000 en début d'année. Christian Witt se risque juste à dire que « les ventes ont beaucoup accéléré depuis la deuxième génération de Google TV. C'est un premier pas dans un voyage assez long... » Qui pourrait connaître de nombreux rebondissements si une nouvelle version nettement améliorée de l'Apple TV (ou iTV) venait à bousculer le marché.


* par exemple, si vous consultez le guide des programmes depuis l'application Télé7 (de Télé 7 jours), il est impossible de basculer directement sur le programme, il faut repasser par la télécommande de la télévision ou celle du décodeur TV de votre fournisseur d'accès Internet.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2015 à 13:03 :
bonjour je suis en Israel et j ai une societe de telephone,television et internet je pourais éventuellement etre interesse par votre box donc ma question et de savoir si votre box marcherais en israel pour voir les chaine francaises pour pouvoir les proposer a mes clients
merci de me repondre au plus vite svp
a écrit le 29/09/2012 à 17:17 :
Je vois d'une bonne oeil l'arrivée de nouveau entrant dans le monde de la TV.
Enfin une offre qui va vers l'avenir.
Même Xavier Niel estime la fin des box à 15-20 ans.
Le futur ? C'est l'arrivée direct des programmes via internet. Fini le coaxial, ou le HDMI, vive la RJ45 en gigabit ethernet !!!
Cependant, il va falloir une chose importante, c'est que les serveurs de programmes TV fournissent la connexion qui va bien. En effet, il existe en France, une « guerre » entre FAI et Google. Ce dernier qui ne fourni que les serveurs et fait beaucoup d'argent avec, mais ne veut pas alimenter les FAI. Google voulant que ce soit les FAI qui « tirent » le câble vers Google/Youtube.
Donc une GoogleTV c'est bien, mais actuellement, au moins pour les abonnés free, la deception risque d'être grande, le lien entre Google/Youtube étant saturé quasiment toute la journée !
a écrit le 28/09/2012 à 16:13 :
tres bon commentaire et franchement les box android et google tv vont cartonné en 2013 pour en choper en avant premieres rendez vous ici: http://android-tv.fr
Réponse de le 30/09/2012 à 0:37 :
Vous devriez plutôt aller regarder les chiffres de vente aux USA... LOL
a écrit le 28/09/2012 à 10:39 :
Aucun intérêt !!!
Réponse de le 28/09/2012 à 17:45 :
Tellement d'accord, que dire de plus...branchez un cable hdmi entre votre télé et votre ordi et c'est pareil, vous avez accès à tout le web, tous les sites de Replaytv, etc....c'est vraiment de l'arnaque !!
Réponse de le 29/09/2012 à 17:21 :
Je ne suis pas d'accord.
On peut faire pareil avec un ordinateur, sauf que l'ordinateur consomme facilement 100W/h, qu'il n'a pas de télécommande, qu'il fait du bruit, etc.
Les appareils dédiés c'est quand même autre chose.
Le bricolage ça va un temps, ensuite, on veut des trucs dédiés, moderne design, etc.
a écrit le 28/09/2012 à 9:13 :
Quel que soit la validite de cette machine que je n'acheterai sans doute jamais, je constate que les "chaines traditionnelles" voient d'un mauvais oeil la concurrence.... Je constate que les oligarques francais n'aiment pas le capitalisme. Puis-je leur rappeler que le capitalisme veut dire competition, que competition veut dire baisse des prix pour le consommateur. Quand france telecom avait le monopoly des prix les gens payaient pour toutes sortes de details. Exit monopoly, exit high prices.
a écrit le 28/09/2012 à 0:23 :
Les utilisateurs qui VOUDRONT s'acheter ces gadgets, pourront ramener un "vieil" ordinateur (laptop/notebook/...) chez leur fournisseur pour recyclage. Bien sûr, ils n'auront pas réalisé (personne ne le leur a dit) que ce vieil outil est capable de faire exactement (et souvent mieux) la même chose qu'une box TV... Faut bien faire marcher le commerce
Réponse de le 28/09/2012 à 11:41 :
Ce vieil outil qu'est le vieux laptop/notebook... peut-il *systématiquement* se brancher en HDMI sur la TV, afficher un contenu 720p voire 1080i/p,être commandé depuis son canapé (au moins allumage,extinction),accéder à des applications dédiées (et donc plus rapides) au contenu TV... tout ça simplement?
Non... Il me semblait bien qu'on ne nous avait pas tout dit en effet.
Ah les gens... euh pardon, le commerce!
Réponse de le 30/09/2012 à 0:34 :
Ben si ! Si vous imaginez pouvoir obtenir tous vos rêves à partir d'une TV connectée, on voit bien que vous n'en n'avez jamais eu une entre les mains ! Même Apple est plus "ouvert". Quant à piloter "à distance" un PC, je vous signale qu'on trouve des claviers bluetooth à partir d'un dizaine d'euros ! PS pour rappel la "liaison" entre votre moniteur (TV) et les réseau EST un PC...
a écrit le 27/09/2012 à 23:18 :
Les solutions Over-the-Top sont pour les foyers qui ont une bonne connexion et box internet. Or ces clients ont dans la majorité des cas un boitier TV fourni avec la box ? A quoi bon s'encombrer d'une box Google TV qui n'apporte pas de nouvelles fonctionnalités ? Aller acheter des applications sur Google Play ? AppleTV a sortie sa box et force est de constater que le seul vrai intérêt est air play: afficher le contenu de l'ipad ou de l'iphone sur la télé. Ca renforce l'univers Apple tout de même. Mais rien d'interessant sinon. La google box TV n'apporte pas grand chose non plus. Bref: passons notre chemin sur ces boxes Over-the-top.
a écrit le 27/09/2012 à 22:32 :
Si vous voulez économiser 200 euros, passez à la Freebox Révolution, ça fait la même chose en + de décodeur TNT, on peut aller sur Internet (et Youtube) à partir de sa TV.

Vérifiez quand même que votre ligne est éligible, malheureusement pour les campagnes pour l'instant.

Free est encore en avance sur ses concurrents... ne leur en déplaise.

Si vous avez 200 euros à perdre, donnez aux associations caritatives car cet hiver sera très rude pour les plus pauvres d'entre nous.
Réponse de le 29/09/2012 à 17:23 :
Tout à fait, sous freebox révolution, nousa avons déjà ce type de service, qui est vraiment formidable.
Avoir accès à des millions de vidéo c'est extraordinaire.
Mais voilà, si la connexion Google/Youtube vers FAI ne suis pas, ça ne fonctionne pas.
Et c'est le cas justement aussi chez free !!! ;-)
a écrit le 27/09/2012 à 22:22 :
encore mieux que cette box, il existe déjà sur le marché (asiatique) des Android TV dongles qui se présente sous la forme de clef USB. Et hop, d'une TV normale on fait une télé connecté ... pour la modique somme de 30 à 40 euros.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :