Apple donne un bon coup de jeune à son iPhone avec le nouvel iOS 7

 |   |  605  mots
Craig Federighi, le responsable des logiciels d'Apple, dévoilant iOS 7 à la conférence WWDC. Copyright Reuters
Craig Federighi, le responsable des logiciels d'Apple, dévoilant iOS 7 à la conférence WWDC. Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
La nouvelle version du système d'exploitation du smartphone de la firme de Cupertino change sérieusement l'apparence des icônes, de la page d'accueil et de toute l'interface. Elle sera disponible à l'automne.

Attendus au tournant en l'absence de nouveautés annoncées depuis octobre dernier, les dirigeants d'Apple auraient-ils réussi leur pari, à savoir convaincre consommateurs, analystes et investisseurs que la firme à la pomme sait encore innover ? La partie n'est pas encore gagnée mais leur prestation lundi à l'ouverture de la conférence mondiale pour les développeurs (WWDC) du groupe a recueilli une majorité d'échos positifs à chaud. C'est la nouvelle version du système d'exploitation équipant l'iPhone et l'iPad, iOS 7, qui a le plus séduit, malgré les fuites qui avaient ôté une partie de l'effet de surprise. Au-delà d'un simple toilettage des icônes, le nouvel OS va sérieusement changer l'apparence de toute l'interface de l'iPhone, qui n'avait pas bougé depuis le lancement du premier modèle il y a six ans, et avait pris un coup de vieux par rapport à la concurrence. La mise à jour iOS 7 sera disponible à l'automne pour les propriétaires d'iPhone 4, 4S et 5, mais aussi d'iPad 2, 3 et mini.

Nouvelles icônes, effets de transparence et de relief
« Installer iOS 7 sur votre téléphone c'est comme avoir un tout nouveau téléphone, mais que vous savez déjà utiliser » a lancé Craig Federighi, le responsable des logiciels d'Aplle, qui a assuré une bonne partie du show. Une interface élégante, plus lisse, avec des effets de transparence et de relief, signée Jonathan Ive, le pape du design industriel, en charge également de l'interface logicielle, depuis le renvoi de Scott Forstall, après le fiasco de l'application Plans. Jony Ive a voulu rompre avec le « skeuomorphisme », l'imitation de l'apparence des objets réels dans des logiciels, qui régnait jusqu'à présent sur la page d'accueil de l'iPhone : exit l'icône rappelant un vrai calepin pour l'application Notes et celle ressemblant à un répertoire pour le carnet d'adresses par exemple. Le nouvel iOS7 c'est aussi un calendrier entièrement repensé et intégrant la météo, les conditions de circulation, etc, la centralisation de toutes les notifications accessibles depuis l'écran de verrouillage, etc (voir la présentation). « Première impressions sur l'iOS7 : impressionnant et prometteur » confie Francisco Jeronimo du cabinet IDC. « Certains avaient parlé d'un design « plat », je trouve cela plutôt familier, rafraîchissant et allégé » juge de son côté Carolina Milanesi, du cabinet Gartner.

Souce Apple

La musique gratuite avec iTunes Radio
« La nouvelle version est presque impossible à reconnaître » estime Jan Dawson, analyste télécoms du cabinet Ovum. Mais la plupart des fonctionnalités ajoutées comme les notifications, le centre de contrôle, le multitâche, l'assistant vocal Siri intégrant désormais Twitter, Wikipedia et Bing, sont, selon lui, « la correction de défauts plutôt que des nouveautés auxquelles personne n'aurait pensé. » Certains ont vu des emprunts à WebOS (feu Palm) ou à Windows Phone, voire à Android. Intégré à l'iOS 7, est lancé le fameux service de streaming musical iTunes Radio, qui s'adapte aux goûts et à la discothèque de l'utilisateur. Un service gratuit, financé par la publicité (les abonnés à iTunes Match, moyennant 25 euros par an, échapperont à la pub), qui ne sera lancé qu'aux Etats-Unis dans un premier temps. De quoi inquiéter sérieusement la web radio américaine Pandora, voire les sites de streaming par abonnement Spotify et Deezer. Mais Apple compte-il vraiment sur les revenus publicitaires ou espère-t-il surtout accroître les recettes de ventes de musique sur iTunes ?

Photos Reuters
_____

>> VIDEO Pour (re)voir la keynote d'Apple

>> DIAPORAMA iOS 7, le grand coup de balai au coeur de l'iPhone

>> DIAPORAMA Apple WWDC 2013, le point sur les rumeurs

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/07/2013 à 20:21 :
je veux mettre mon iphone 4g de 4.1.3 à ios7. comment faire
Réponse de le 27/07/2013 à 21:15 :
Salut, enfait, le nouvel iOS ( iOS 7 dans ce cas ) ne sera disponible qu'en Automne! :)
a écrit le 11/06/2013 à 22:13 :
J'en acheté trois aujourd'hui pour faire une étude comparative, et depuis 5 minutes je dîne.
a écrit le 11/06/2013 à 12:08 :
Ca se dégrade sévèrement chez Apple. Du temps de Jobs, les annonces s'effectuaient pour des produit qu'on pouvait acheter le lendemain, ou au pire dans les jours qui suivaient. Maintenant, ce n'est plus que du baratin pour des trucs qui seront disponibles dans 6 mois...
Réponse de le 11/06/2013 à 17:39 :
Les présentations de Jobs sont disponibles sur la chaine Apple de YouTube ou encore dans la section "events" de leur propre site. Je vous laisse le temps de les visionner et puis vous vous pouvez revenir corriger vous même votre commentaire.
a écrit le 11/06/2013 à 9:21 :
Oui, mais ma mamie fait encore du vélo, du cheval?et elle gagne encore des courses ! :-)
Réponse de le 11/06/2013 à 10:22 :
Oui c'est vrai, j'ai beau ne pas aimer iOS et préférer Windows Phone (fan de Nokia), je trouve que c'est un coup de jeune réussi.
Réponse de le 11/06/2013 à 13:37 :
Vous prétendez etre fan de Nokia, et vous supportez Windows Phone ? Quelle horreur...
Réponse de le 11/06/2013 à 19:41 :
Avez-vous au moins déjà essayé avant de juger cet excellent OS de Microsoft? Pour une fois je suis obligé de reconnaitre que Microsoft a fait du bon travail.
a écrit le 11/06/2013 à 8:30 :
ma mamie s'est donnée elle aussi " un coup de jeune " elle est rentrée avec une nouvelle
poitrine et des fesses plus rigides...
a écrit le 11/06/2013 à 6:45 :
Alors quand ils créent leur custom core dans le processeur A6, on trouve qu'ils n'innovent pas. Par contre un simple changement de thème pour iOS, l'intégration de 2-3 trucs pompés à d'autres OS, et c'est génial. On vit vraiment dans la société du "paraître".
a écrit le 11/06/2013 à 1:27 :
C'est clair qu'il était temps ! Quant à la radio iTunes je pense qu'il est encore trop tôt pour penser qu'elle puisse détrôner Spotify par exemple

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :