Un Galaxy Note 7 remplacé par Samsung fait évacuer un avion

 |   |  372  mots
La presse locale sud-coréenne a rapporté plusieurs cas où les nouvelles batteries se déchargeaient trop vite, ou que l'appareil avait tendance à surchauffer...
La presse locale sud-coréenne a rapporté plusieurs cas où les nouvelles batteries se déchargeaient trop vite, ou que l'appareil avait tendance à surchauffer... (Crédits : © Kim Hong-Ji / Reuters)
Un avion a dû être évacué à Baltimore après que le Galaxy Note 7 d'un passager s'est mis à émettre de la fumée. L'utilisateur avait pourtant remplacé son smartphone il y a deux semaines.

Décidément, les déboires de Samsung n'en finissent plus. Après plusieurs cas d'explosions de batteries du Galaxy Note 7, puis d'un modèle de machine à laver, un produit du fabricant sud-coréen a de nouveau mis son utilisateur en danger. Mercredi, un passager américain a vu de la fumer s'échapper de son smartphone alors qu'il prenait l'avion à Baltimore aux États-Unis. L'avion a dû être évacué en urgence.

Problème, il s'agissait d'un modèle "certifié sûr" du Galaxy Note 7, selon le site d'information américain The Verge. Suite à une défaillance de la batterie du téléphone, Samsung a amorcé début septembre un rappel massif de 2,5 millions d'unités de ce modèle. Le Sud-coréen a également équipé les prochains modèles de nouvelles batteries présentées comme irréprochables.

Près de 60% des possesseurs de l'ancien modèle en Corée et aux États-Unis ont déjà échangé leur téléphone selon le fabricant. Le problème ne semble pas résolu pour autant. La presse locale sud-coréenne a rapporté plusieurs cas où les nouvelles batteries se déchargeaient trop vite, ou que l'appareil avait tendance à surchauffer... Brian Green, l'utilisateur dont le téléphone a émis de la fumée mercredi, venait de remplacer son Note 7 depuis deux semaines, selon Reuters.

>> LIRE AUSSI : comment savoir si son Samsung Galaxy Note n'est pas défectueux ?

L'origine de l'accident reste encore à déterminer

"Tant que nous n'aurons pas récupéré l'appareil, nous ne pouvons pas confirmer que cet incident implique une défaillance du nouveau Note 7", indique Samsung dans un communiqué. L'agence américaine de sécurité du consommateur (CPSC) et celle de l'aviation civile (FAA) mènent actuellement un enquête pour déterminer les circonstances exactes de l'accident.

Pour l'instant, rien n'indique donc que tous les nouveaux Note 7 présentent une défaillance de fabrication. D'autres marques connaissent des cas isolés de ce type. Cette semaine, un iPhone 6 Plus a explosé dans la poche d'un étudiant américain. Quoi qu'il en soit, l'accident de Baltimore entaille de nouveau l'image de Samsung.

>> LIRE AUSSI : explosions de Galaxy Note 7 : Samsung veut sauver sa réputation

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/10/2016 à 16:06 :
Marre de voir les vidéo démarrer sans qu'on leur demande. Je vais jeter ce site.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :